Cet homme a photographié un papa crocodile avec plus de 100 de ses petits sur son dos – Recettes en Famille

Cet homme a photographié un papa crocodile avec plus de 100 de ses petits sur son dos

by Emma

Dhritiman Mukherjee, un photographe de faune originaire de l’Inde a passé ces deux dernières décennies à documenter des photos d’animaux mais aussi à les  protéger.

Dans ce sens, il passe plus de 280 jours chaque année sur le terrain. Ce travail lui fait vivre de nombreux moments intenses et vraiment spectaculaires. Très récemment, son incroyable photo d’un crocodile mâle en voie de disparition qui porte ses bébés sur son dos dans l’eau a étonné plus d’un sur les réseaux sociaux.

La célèbre photo de Mukherjee illustre un gavial mâle qui promène plus de 100 de ses petits, chose qui lui a valu un titre notable. En effet, la photographie a été intégrée sur la liste très appréciée dans le cadre du prestigieux concours Wildlife Photographer of the Year organisé par le Natural History Museum de Londres. Ce qui a le plus intrigué est la capacité de Mukherjee à immortaliser cet instant spécial lorsque l’on considère que le gavial est une espèce en voie de disparition.

https://www.instagram.com/p/BjryUH5Hlcs/?utm_source=ig_embed&ig_rid=b2b33051-c9ee-41df-aab1-71d47f83ba50

Certains l’appellent crocodile piscivore, le gavial appartient à l’ordre des Crocodilia, des reptiles aquatiques ovipares et carnivores. Cette espèce de reptile, l’une des plus gros crocodiles, vit dans les zones tropicales. On a retrouvé des traces de cette espèce archaïque datant de plus de  4 000 ans, dans le sous-continent indien du nord sauf que sa population a diminué dans les années 1930. Vers 1980, afin de pallier à ce danger imminent, l’Inde et le Pakistan ont mis en place des programmes d’élevage en captivité. Malheureusement, le gavial est en lutte acharner pour survivre du fait de la perte de son habitat naturel et du manque de ressources.

C’est peut-être ce combat de survie de cette espèce qui rend la photographie de Mukherjee si admirable et réconfortante. Sur la photo, vous pouvez voir un papa crocodile qui promène  ses petits d’un mois sur son dos. Le cliché ne fait que procurer une note d’espoir dans le but d’aider la population de son espèce qui est de 20 000 individus dans le sud de l’Asie à environ 1 000 dans une zone très concentrée.

Selon Mukherjee :

Ce mâle s’était accouplé avec sept ou huit femelles, et voilà le résultat !

Normalement, le gavial est un crocodile assez timide comparé aux crocodiles d’eau salée et des marais. Mais celui-ci était très protecteur et si je m’approchais trop, il me chargeait. Il pouvait être très agressif.

Le photographe a su rester à une distance qui gardait le crocodile en sécurité, c’est pourquoi il a pu prendre une belle photo de ce moment magique. Il n’est pas rare pour les crocodiles de porter leurs bébés, mais la manière dont le Gavial du Gange a procédé est un peu singulière.

Habituellement, les crocodiles se servent de leur gueule pour porter leurs petits. Mais, comme le précise Patrick Campbell, le conservateur principal des reptiles au Musée d’histoire naturelle, l’aspect du museau du gavial rend cette pratique habituelle impossible. C’est pour cette raison qu’ils auraient dû recourir à d’autres techniques en les laissant s’agripper sur leur tête ou sur leur dos s’ils doivent se déplacer dans l’eau.

Un père gavial qui prend soin de ses progénitures est sans doute une belle manière de lutter contre l’extinction de cette population animale et ce, même avec des modalités moins qu’idéales.

Le propriétaire de l’image, Dhritiman Mukherjee a immortalisé cette photo intrigante d’un crocodile en voie de disparition avec ses petits au sanctuaire national de Chambal situé en Inde.

D’ailleurs, ce talentueux photographe a également pris d’autres photos merveilleuses.

https://www.instagram.com/p/BsxEgexgfSt/?utm_source=ig_embed&ig_rid=59b677bf-60c3-4244-b6b1-c4765fef7a7

https://www.instagram.com/p/B_oko3NgTBn/?utm_source=ig_embed&ig_rid=24323c7e-6d4f-4272-9dba-6566857699e7

Comme il l’affirme sur sa publication Instagram en description à la photo d’une baleine portant son petit sur son dos, nous ne sommes qu’une petite partie de toutes les richesses de Dame Nature.

Dhritiman Mukherjee a également pris plusieurs photographies d’animaux qui vivent sur terre, et ceux vivants dans l’océan.