Ces policiers ont cuisiné des pâtes chez un couple qui ont poussé des cris inquiétants – Recettes en Famille

Ces policiers ont cuisiné des pâtes chez un couple qui ont poussé des cris inquiétants

by Emma

La fatigue, les rides, le dos courbé, la vue qui nous fait défaut, la peau flétrit, les cheveux blancs et fins constituent une preuve de notre vécu. Aussi appelé le troisième âge, la vieillesse nous dresse ce tableau. Le quatrième âge c’est lorsque la personne vit dans un état qui exige une dépendance vis-à-vis d’autrui. Les séniors qui dépendent des autres quand ils sont dans l’incapacité d’accomplir les gestes primitifs du quotidien. La France a établit un système de prise en charge de ces personnes âgées pour leur octroyer un soutien à la fois moral et financier.

« Les jeunes vont par bandes, les couples vont deux ensemble, les vieux avec la solitude ». Cet adage suédois est d’autant plus palpable une fois à l’âge de la vieillesse. Même en couple, les personnes âgées perçoivent une solitude et un besoin profond de relations sociales.

Les couples à un âge avancé se retrouvent seuls dans une maison, ils partagent une routine de vie de plus en plus difficile et précaire à cause de leur état de santé qui se dégrade jour après jour. Alors, quand la solitude prend le dessus, ils succombent à un état émotionnel négatif les plongeant dans la détresse et l’anxiété.

Un couple de personnes âgées à Rome

Un jour d’été, la police de Rome a reçu un appel du voisinage au sujet d’un couple de personnes âgées, qui lançaient des pleurs depuis leur maison, dans un quartier d’Appio. Les policiers ont alors descendu sur place quelques temps après. Ils ont trouvé Jole, 89 ans et Michele, 94 ans dans l’appartement.

Dans la plus grande surprise des officiers, il n’y avait aucune trace de crime ni de cambriolage comme ils découvrent d’habitude aux domiciles des vieux couples qui se font souvent agressés. Ce qu’ils ont vu ? C’est seulement Jole et Michele assis tranquillement devant leur poste de télévision comme ils ont l’habitude de faire. Le couple se tient compagnie et visualise les actualités, sauf qu’ils ont l’air navré de voir tant de cruauté dans le monde. Pourtant, personne n’a l’audace d’intervenir pour y remédier. Les policiers ont constaté qu’ils avaient pour seul repas un petit morceau de pain et des raisins flétris étalé sur leur table.

Aussi désastreux soit-il, le constat des policiers est toute autre chose. En réalité, ce vieux couple n’avait pas besoin d’être sauvé de cambriolage ni d’escroquerie, mais plutôt d’être épargné de leur solitude angoissante et misérable.

Bien qu’ils éprouvent de l’amour l’un pour l’autre, ils souffraient dans leurs vieux jours. C’est surtout le cas lorsque les voisins partent en vacances. Lors de cette période, le contact humain est très rare, voire inexistant. A force de vivre cette situation désolante, leur solitude se transformait en pleurs et leur détresse, en cris. Les policiers ont simplement devant eux, deux âmes solitaires qui manquent d’affection et d’interaction sociale. Leur désespoir, à un stade maximal, leur incite à lancer des pleurs comme pour se décharger du poids de l’angoisse qui les pressaient et pour extérioriser leur désarroi et leur tristesse d’avoir été abandonnés alors qu’ils sont dans un état de fragilité et de vulnérabilité.

Des officiers de police empathiques

Les policiers s’attendent à rétablir l’ordre lorsqu’ils reçoivent un appel d’alerte, avec les tonnes de documents administratifs à remplir qui vont avec. Ces policiers pris d’empathie ont décidé autrement pour ce couple malheureux. Ils ont eu l’idée de leur préparer à manger en attendant l’arrivée des secouristes pour vérifier l’état de santé de Jole et Michele.

Envie d’être rassuré, ce couple avait besoin de la chaleur humaine afin de passer le restant de leur vie dans la tranquillité et la sérénité. Il n’y a rien de mieux pour un cœur humain.

Les officiers de police ont préparé à l’improviste, de la pâte, du beurre et du parmesan. En plus, ils ont tenu compagnie le vieux couple tout en donnant leur affection. Leur plat était agrémenté d’un ingrédient précieux : l’humanité des policiers et c’est le plus important.

Tant de personnes se sentent gênées par la présence des autres, contrairement à ce vieux couple qui aurait apprécié profondément de la compagnie réconfortante de temps à autre.

L’histoire a tellement fait chaud au cœur qu’elle a été vue plusieurs fois sur la Toile avec des commentaires positifs venant des internautes. Ces derniers ont fait preuve de soutien et de compassion en plus des messages de reconnaissance envers les policiers qui ont mené un geste humanitaire et un bel acte de gentillesse. La scène a conquis le cœur de milliers d’utilisateurs de réseaux sociaux devant tant de brutalité et un monde fou.

Heureusement qu’il existe encore des personnes qui font preuve de bonté, de respect, de douceur et d’affection envers l’humanité. Comment susmentionné, certains vieux couples, même ensemble ressentent un isolement social qui se traduit par le manque de contact humain. Ce phénomène est spécifiquement dû aux problèmes de santé, à la perte de mémoire ainsi qu’aux ressources financières réduites. De ce fait, il existe un problème sociétal bien plus grave si aucune mesure vis-à-vis de ces personnes n’est prise.

Apportons le plus d’aide à nos vieux parents et restons auprès d’eux le plus longtemps que possible. Ils nous ont tant donné alors pourquoi les abandonner une fois vieux ? Mieux vaut leur éviter de lancer des pleurs de désespoir.