Histoires

Ces parents ne consentent pas d’avorter leur bébé « particulier », le progrès est surprenant

En cas de découverte de problème au métabolisme fœtal, les parents éprouve un choix inimaginables. Quand la croissance des gênes et perturbée, la tentative d’avorter est un propos très redoutable. Toutefois, Sarah Heller et Chris Eidam ne se sont pas créer des soucis, ils ont hâte de concevoir leur premier né, avec plein de sentiment intense. Nos compagnies Huffington Post ont diffusé cette étape touchante de l’enfant extraordinaire.

Quand les parents donnent naissance à son bébé, ils sont émus de joie que l’on ne peut imaginer. Ils ne sont soulagés qu’après avoir entendu le médecin annonçant que le bébé est sain. Concernant Sarah et Chris, de là demeurent l’exception. En sixième semaine de grossesse, on leur dévoile que leur bébé est atteint de fissure labio-palatines.

Fentes labio-palatines

Fissure labio-palatines

D’après la Société Française d’orthopédie Dento-Faciale ou SFODF, les fissures labio-palatines atteignent un bébé sur une échelle de 750 nés. Cette pathologie se représente par un « déficit tissulaire, squelettique et dentaire » et susceptible d’affecter n’importe quelle partie faciale, séparément ou de façon rassemblée. La rareté de cette pathologie peut effectivement se présenter sous divers aspects : proportionnel ou bien intégral, discrétionnaire (du côté droit ou du côté gauche) ou encore symétrique.

Afin de soigner la pathologie, on a recours à une chirurgie transdisciplinaire, les fissures labio-palatines engendrent plusieurs désordres nutritionnels, respiratoires, auditoire, au niveau de l’élocution ainsi que du côté de l’accroissement. La SFODF déploie que les conséquences se diversifient selon la localité et l’abondance de la fissure. La fissure découle d’une union imparfaite des organes faciaux au fœtus, et c’est l’origine de la difformité faciale du bébé.

Les fissures labio-palatines ne sont pas déterminables de manière précise mais certaines formalités sont communs chez les enfants atteints de cette maladie. Le CHU Sainte Justine et celui de Tours déploient que des causes congénitales font parties de l’origine de la difformité, la consommation de médications ainsi que la prise de drogues également comme le tabac et l’alcool.

Une mère et un père surprenants

C’est une sensation unique pour les parents de concevoir son premier né et d’apprendre que celui-ci est sain de corps, c’est une convoitise extrême pour chaque partie durant la période de gestation. Faire face à la maternité va être compliqué qu’ils ne le pensent pour Sarah et Chris, toutefois la situation ne les évitera pas de défendre leur petit et de lui fournir tout l’amour des parents.

Brody fait l’objet d’incrustation de sonde gastronomique ou SGS, juste des mois suivant sa naissance à cause de sa fissure labio-palatine symétrique, dans le but de garantir sa nutrition. Diverses difficultés se présentent et c’est la raison pour laquelle Brody doit être opéré par le biais des plusieurs chirurgies ruineuses.

Des réactions fielleuses

Sarah veut révolutionner la conception des entourages, en ayant mis au monde Brody. Cette mère à une passion interminable a comme objectif d’éclaircir que les parents doivent toujours éprouver une fierté pour leurs bébés, et de conscientiser les parents autours vis-à-vis de cette difformité. Cette volonté est divulguée par certaines personnes, il y en a celles qui présentent des avis offensant, mais aucuns des avis négatifs n’ont stoppé cette maman courageuse. Un utilisateur a même marqué :

« Qu’est-ce qui ne va pas avec son visage ? »

La maman de Brody récite dans la revue Today la percussion qu’elle a vécue. En admettant qu’elle ne s’attendait pas psychiquement qu’elle doive soutenir l’innocence de son bébé face à la malformation, juste quelques mois de sa naissance. Toutefois, elle ne se laisse pas faire et additionne :

« J’ai décidé d’éduquer plutôt que de m’engager dans des confrontations, parce que c’est ce que je veux pour Brody dans le futur, je veux qu’il éduque, qu’il soit le porte-parole d’enfants plus jeunes souffrant de la même malformation et qui ne peuvent pas encore s’exprimer ».

Par bonheur, les avis inhumains sont promptement écrasés à l’aide des actions nobles. Les jeunes parents vivront un temps vraiment émotionnel en faveur de quelqu’un qui ravive la croyance en l’espèce humaine.

Pendant une soirée avec Brody et quelques proches, Sarah reçoit un morceau de tissu avec lequel elle voyait un chéquier de 1000 dollars équivalent à 882 euros, avec une grande stupéfaction, mais encore suivi d’un message : « Pour votre magnifique bébé ».

Les larmes aux yeux, Sarah envisage par ce don improvisé le début d’une grande opportunité pour son enfant, un avenir brillant auquel Brody aura accès à une cure vu qu’ils n’avaient pas les moyens. Les mois qui s’en suivent, Brody  fait l’objet des chirurgies initiales à l’aide d’un team médical sans égal, l’enfant aura la possibilité de manger lui-même et de s’exprimer très prochainement.

Le parcours de ce petit indomptable et extraordinaire nous révèle que dans un seul acte se loge dès fois, toute une exception, le monde est abondé de bienfaisance et mérite d’être proliférée !

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend