Ces 7 aliments préviennent les troubles pulmonaires – Recettes en Famille

Ces 7 aliments préviennent les troubles pulmonaires

by Emma

Les poumons font partie des organes vitaux dans le corps humain. Raison pour laquelle ils nécessitent une prise en charge sérieux quant à santé. Plusieurs aliments sont à même à préserver la santé, dont celle des poumons. Selon Rachael Link, diététicienne basée à New York, 7 aliments sont un allié imbattable des poumons.

Les médecins sont formels sur les habitudes à voir pour garder ses appareils respiratoires en bonne santé. Il faut arrêter les cigarettes et consacrer des heures régulières de sport. Bien évidemment, les fumeurs pâtissent de graves problèmes respiratoires.

Mais ces deux recommandations ne sont pas exhaustives. La raison ? D’autres paramètres sont aussi à surveiller, notamment l’alimentation quotidienne.

Quels sont les 7 aliments bénéfiques pour les poumons ?

Les nourritures ingurgitées tous les jours influent considérablement l’état de santé de chacun d’entre nous. Selon Rachael Link, certains des richesses de Mère Nature sont dotées de propriétés anti-inflammatoires.

Dans un article paru sur le site de Dr Josh Axe, naturopathe et nutritionniste, la diététicienne déploie les 7 aliments favorisant la fonction respiratoire.

  1. Le thé vert

Une tasse de thé vert est à même à relaxer le corps. Selon une étude menée sur une population coréenne, la consommation quotidienne de thé contribue à limiter au maximum le risque de contracter une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). C’est une pathologie chronique aux effets inflammatoires qui affectent des poumons.

  1. Les pommes

Dans toutes ses variétés, les pommes regorgent de mille et une avantages pour le fonctionnement du corps humain. Ce fruit croquant est un allié santé imparable pour les bronches.

Selon le résultat d’une recherche parue sur The European Respiratory Journal en 2017, les personnes qui consomment plus de pommes ont moins de risque de subir des complications respiratoires. Cette conclusion est d’autant plus vraie chez les individus qui fument. En outre, Rachael Link met en exergue sa teneur en composés phytochimiques qui fait de ce fruit un anti-inflammatoire avéré. En sus, les pommes préviennent le stress oxydatif.

  1. L’ail

Savez-vous que l’ail est un condiment aux effets antioxydants et anti-inflammatoires ? Ses propriétés font de lui un meilleur remède aux troubles pulmonaires. En réalité, ses composants éliminent les facteurs de stress oxydatif. Grâce à ses vertus expectorantes, antiseptiques et fluidifiantes, l’ail est à opérant en cas d’obstruction des appareils respiratoires. D’après une recherche parue sur The Journal of Clinical and Diagnostic Research, une supplémentation en ail a permis de promouvoir la fonction respiratoire des fumeurs.

  1. La banane

Si la banane est plébiscitée par plusieurs d’entre nous, c’est grâce à sa teneur en fibres alimentaires et en vitamines. En sus, sa saveur fait pétiller les papilles. Ces composants font de ce fruit un allié santé imbattable, notamment la santé des poumons. Dans le cadre d’une recherche publiée sur European Respiratory Journal, le Pr Vanessa Garcia-Larsen, professeur de santé publique à l’université John Hopkins et responsable de ces travaux, met en exergue qu’une ration alimentaire riche en fruits permet de prévenir le vieillissement spontané des poumons chez les adultes.

  1. Le gingembre

Cette souche au goût piquant est utilisée depuis la nuit des temps dans les préparations culinaires. En cause, le gingembre est reconnu pour ses plusieurs propriétés médicinales  depuis. Rachael Link soutient la même idée en mettant en exergue ses effets ahurissants sur le fonctionnement des poumons. Selon le résultat d’une recherche in-vivo, le gingembre a fait part belle de son efficience aux dommages pulmonaires en raison de la consommation d’alcool. Afin de bénéficier des vertus antioxydantes et anti-inflammatoires de cet épice, vous pouvez concocter du sirop naturel au gingembre.

  1. Le saumon

Connu pour sa teneur en oméga-3, le saumon permet d’alléger les bronches. Selon Natalie Butler, diététicienne et éditrice médicale pour Healthline, le saumon est un aliment tout indiqué pour les personnes souffrant de bronchopneumopathie chronique obstructive. Selon une recherche parue sur un article du centre médical de l’université de Rochester, ce composé est classé parmi les acides gras avantageux en cas de pathologies pulmonaires.

  1. Le curcuma

Le  curcuma est un allié anti-inflammatoire qui permet de remédier aux effets inflammatoires. En sus, il s’agit d’un épice doté de vertus antioxydantes. D’après une recherche publiée sur Pharmacology Research, il doit ses avantages au curcumine. Ce dernier est le pigment responsable de sa couleur et qui enclenche ses effets anti-inflammatoires. Ainsi, consommer du curcuma serait salutaire pour les patients asthmatiques ou ceux atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive.

Mise en garde:

Le mode alimentaire n’est pas l’unique paramètre qui optimise la santé des poumons. Il est tout de même indispensable d’effectuer des exercices physiques, d’éviter la pollution environnementale et d’éviter de fumer.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend