Ces 10 aliments compliquent le transit intestinal et engendre la constipation – Recettes en Famille

Ces 10 aliments compliquent le transit intestinal et engendre la constipation

by Emma

La constipation n’est pas un phénomène rare. Selon les sondages des experts, 1/5 de la population dans l’hexagone en est victime. Cela peut se montrer vraiment inconfortable des fois. La constipation peut-être causée par certains aliments particuliers. Nous allons alors vous les présenter pour pouvoir mieux éviter cette complication qu’est la constipation.

Quand les matières fécales deviennent dures, ce qui les rend difficiles à évacuer c’est une constipation. Due à cela, ces matières fécales restent dans le rectum pendant une durée pouvant aller jusqu’à trois jours. Pour éviter que ce gène ne devienne chronique, il faut régler le problème le plus tôt possible. On peut régler cela rien qu’en changeant le régime alimentaire.

Quels sont les signes de constipation?

Quand les matières fécales deviennent dures, et sont en quantité diminuée, c’est une constipation. Ce phénomène peut durer durant des semaines ou même des mois si on ne change rien. Cela peut être suivi par quelques douleurs du dos, des gênes au niveau des intestins. Des enflures ou des gonflements peuvent aussi accompagner ceux-ci.

Les origines de la constipation

La constipation peut être causée par plusieurs choses telles que des médicaments, une alimentation inadéquate, des exercices physiques en manque, variantes maladies… tout cela peuvent être la cause de cette pathologie.

Il se peut que l’intensité de la contraction du tube digestif soit diminuée. Due à cela, le temps mis par les selles pour progresser vers le rectum diminue de façon anormale.

Il se peut aussi que cela soit causé par un dessèchement des matières fécales. Cela peut être dû à une mauvaise hydratation. Quand le corps manque d’eau, le colon ou le gros intestin réabsorbe plus d’eau à partir des selles, qui deviennent alors plus asséchés et dures.

Voic les facteurs aggravants de la constipation

Comme expliqué dans « Doctissimo », ce phénomène peut être favorisé par quelques facteurs de manière spontanés ou bien chroniques.

Un mauvais régime ou encore le fait de se retenir trop longtemps avant d’aller évacuer les matières fécales aux toilettes peuvent en être la cause.

Quand la constipation est spontanée, que vous ne connaissez pas particulièrement la cause, on vous recommande d’aller consulter un médecin pour régler le problème. Si la constipation est chronique, cela est dû à un mauvais régime alimentaire.

Il est aussi à noter que la prise de médicaments et la grossesse peuvent aussi causer des constipations de manière chroniques.

10 aliments pouvant provoquer la constipation

Un site d’origine Américaine ayant pour thème la santé, nommé « Médecine net » a publié un article où le docteur John P. Cunha, un médecin urgentiste fait une liste de nourriture pouvant favoriser la constipation.

1) Les bananes 

On conseille généralement une consommation de fruits et légumes en cas de constipation. Des fruits et légumes à part la banane. Cependant, pas tous les types de banane ne sont déconseillés. Les bananes mûres ont des fibres pouvant améliorer le transit alimentaire et donc diminuer les chances d’une constipation. Contrairement à cela, les bananes vertes sont plus conseillées en cas de diarrhées, cela due à leur teneur en amidon.

2) Le Chewing-gum 

Mâcher régulièrement de chewing-gum peut provoquer une constipation. Si vous en mangez occasionnellement, cela ne devrait pas poser de problème, mais si trop souvent, ça causera une constipation. La possibilité d’une constipation est d’autant plus augmentée dans le cas où peu après avoir consommée une nourriture pas facile à digérer, vous mâchez du chewing-gum. Pour pouvoir éviter cela, le Dr Cunha conseille de ne pas en macher plus de deux par jours.

3) Le café

A l’instar de la banane, le café peut aussi avoir deux effets bien opposés. Il peut servir de laxatif, améliorant le transit du bol alimentaire. Mais il peut aussi conduire à une constipation dans le cas d’une mauvaise hydratation.

4) Le gluten

Le gluten est un type de protéine trouvé dans les blés, le seigle et l’orge. Il ne provoque pas normalement de troubles de la digestion, mais certains types de personnes ne peuvent pas les tolérer. Dans le cas d’une intolérance au gluten, le sujet peut être victime de gonflements et de constipations. Dans le cas où une intolérance au gluten est soupçonnée, on recommande une consultation auprès du médecin.

5) Le riz blanc 

Il y a plusieurs types de riz à ne pas confondre. Le riz brun a beaucoup de fibres pouvant améliorer le transit du bol alimentaire, diminuant la possibilité d’une constipation. Le riz blanc par contre passe par un raffinage, ce qui lui enlève beaucoup d’éléments nutritifs comme les fibres. Due à cela, il peut causer une constipation.

6) Le kaki à chair astringente 

Le kaki, qui est aussi connu sous le nom de plaquemine au Pays du soleil levant peut favoriser ou diminuer les chances d’être constipé selon leur types.  Le Dr Cunha explique alors qu’on devrait consommer du kaki-pomme pour éviter cette complication et qu’il faut éviter le kaki à chair astringente qui est riche en tanins et en polyphénols pouvant provoquer une augmentation du temps de transit.

7) La viande rouge  

Manger trop de viande rouge peut non seulement provoquer des pathologies cardiovasculaires mais aussi une constipation. On recommande alors de bien limiter le plus possible sa consommation. La graisse qu’elle contient peut-être difficile à digérer et le fer qu’elle contient peut causer des troubles de la digestion.

8) La farine blanche

Alors que la farine complète aide à lutter contre la constipation, la farine blanche peut l’aggraver. Pain blanc, viennoiseries, gâteaux industriels sont autant d’aliments riches en amidon qui peuvent provoquer un ralentissement du transit. A contrario, les céréales complètes favorisent un bon transit.

9) Les boissons alcoolisées  

Les boissons alcoolisées peuvent diminuer la vitesse de la digestion, et peuvent aussi provoquer le syndrome de l’intestin irritable. Si vous voulez alors avoir une excellente santé, on recommande de limiter le plus possible la consommation d’alcool. Rien qu’en l’évitant durant 28 jours peut déjà avoir des conséquences palpables sur votre corps.

10) Les pommes de terre 

Les pommes de terre sont aussi déconseillées dans le cas d’une constipation. Ces derniers peuvent troubler la digestion due à leur teneur en amidon.

Les aliments à consommer en cas de constipation

Si vous voulez éviter la constipation et avoir une bonne digestion, voici quelques aliments à bien favoriser. Des aliments tels que les grains de lin, les céréales complètes, les avoines, du jus de fruit frais etc…

On recommande aussi des yaourts et des produits laitiers. Ces derniers peuvent attendrir les matières fécales grâce à leur teneur en pro biotiques.

On recommande aussi la consommation des aliments riches en fibres, une bonne hydratation et des activités physiques et sportives de manière régulière. On peut aussi éviter la constipation en buvant au moins un litre et demi d’eau par jours, éviter le style de vie sédentaire, manger à des heures régulières et aussi d’éviter de se retenir quand on a envie d’aller aux toilettes pour évacuer les selles.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend