Ce thé lutte contre la fibromyalgie, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Hashimoto et la sclérose en plaques

En faveur de sa succulence singulière, le thym sert de base dans nos recettes. Reconnu pour sa propriété curative déjà longtemps, les Egyptiens antiques s’en servent dans leur procédé thanatopraxie, quant aux Grecs, le thym est utile durant les cérémonies religieuses. Êtes-vous en connaissance du fait que le thym sert de remède contre divers pathologies ?

Le thym est une plante herbacée du même groupement de la menthe. Il est constitué essentiellement de thymol qui est d’un classement de constituant purs nommés biocides. Ces constituants ont la capacité de ravager des corps nocifs, notamment les bactéries sujettes à contaminer d’après un écrit de Medical News Today.

Les avantages du thym

Le thym devance les signes symptomatiques de la fibromyalgie ainsi qu’une capacité de les limiter, aussi la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques à l’aide de sa qualité antioxydant, antiinflammatoire et il agit en tant que décontractant musculaire. Mais encore, le thym est efficient pour combattre les bactéries et pour apaise de diverses douleurs.

Dans la plupart des cas, le thym est rajouté avec de la lavande en équilibrant le volume des deux composants, on verse le mélange partout sur le sol des chapelles au Moyen Age dans le but de se débarrasser des senteurs désagréables. Ce mélange procure de nombreux avantages. Un approfondissement mené par le Département de microbiologie médicale et sanitaire de l’Université de médecine de Lodz en Pologne a démontré l’efficience. Les chercheurs ont analysé 120 racines de microbes solitaires qu’ils ont extrait des patients qui souffrent des contaminations du milieu de la bouche, des appareils respiratoires, des artères génito-urinaires et dans les hôpitaux. Ainsi, le thym éprouve une efficience fiable au détriment des racines de bactériales analysées, également celles qui sont tenaces aux antibiotiques.

L’essence de thym extraite de ses ramures sert habituellement de cure naturelle qui combatte les toussotements. Suite à une analyse, un mélange de pousses de thym et de lierre apaise le toussotement ainsi que d’autres signes symptomatiques de bronchitis douloureux.

Selon une étude élaborée au département de médecine de l’université Nova de Lisbonne, au Portugal, un échantillon de thym vous met à l’abri du cancer du gros intestin.

Des ressortissants de l’Université de Belgrade, en Serbie ont approfondi une analyse avec laquelle ils dévoilent qu’un extrait humecté de thym sauvage limite la tension artérielle quand ils ont testé des rats. Ces derniers expérimentent l’hypertension pareillement que les hommes, de manière que les conséquences sont similaires à celles des humains. Mais, plus d’examens sont indispensables afin que les informations soient démonstratives.

D’après les recherches des ressortissants de l’Université de Turin, en Italie, l’essence de thym progresse de manière significative l’écroulement du champignon C. albicans présent dans l’organisme humain. Ce type de champignon est l’origine commune de des contaminations à enzymes buccale et vaginale, une contamination répétitive nommée muguet.

Les composants du thym

Les essences évaporables dans le thym possèdent des qualités antirhumatismales, virulicides et fongicides. Ces constituants jouent un rôle significatif pour limiter le fardeau dû aux virus dans l’organisme, ce qui est nécessaire pour traiter des pathologies permanentes talles que la fibromyalgie, la thyroïdite, la polyarthrite rhumatoïde, etc.

La teneur du thym en vitamines et substances minérales, sa richesse en potassium, en fer et calcium offre du thym la capacité d’équilibrer la tension artérielle. Le thym permet à l’organisme de sécréter les hématies ainsi qu’à proliférer les antioxydants dans l’organisme. Le thym est engorgé de vitamine A, B, et C ainsi que du folacine. Il est composé également d’un type de bioflavonoïdes, nécessaire à l’organisme et d’huile évaporable, telle que le thymol. C’est une essence qui connait une qualité antioxydant ayant un effet considérable.

Préparation du thé de thym

Ajoutez du thym dans votre appareil d’infusion de thé, une cuillerée à café d’herbes sèches pour une tasse d’eau. Ai vous avez des herbes encore humides, la quantité sera au-delà. Transférez de l’eau bouillante. Durant un temps de pause de 5 minutes, le thé doit être laissé en infusion, par la suite, clarifiez le thé et vous pouvez le boire.

Il est conseillé de boire le thé tous les jours afin de limiter les maux permanents.

Avertissement

Il y en a des gens qui sont délicats aux plantes herbacées de la catégorie des lamiacées. Par ailleurs, pour d’autres personnes, prendre du thym provoque des soucis de digestion.

Au cas où vous suivez un traitement sanguin particulier ou si vous avez été sujet d’opération chirurgicale récemment, le thym est déconseillé puisqu’il renferme un taux de vitamine K élevé qui est susceptible d’aggraver les effusions de sang. Si vous rencontrez une incertitude, rapprochez-vous d’un médecin qualifié au traitement.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend