Ce sont des vers dans le cerveau qui ont causé les migraines de cette femme – Recettes en Famille

Ce sont des vers dans le cerveau qui ont causé les migraines de cette femme

by Emma

C’est en Australie que cela se passe, une femme âgée de 25 ans se plaignait d’avoir des migraines assez souvent. Un examen a permis de découvrir ensuite que des larves de ténia se trouvaient dans son cerveau. Une recherche concernant cela a alors été publié dans « The American Journal of Tropical Medecine and Hygiene » qui a ensuite été rapporté par ceux de la CNN.

Le personnel médical a au début associé ce qui lui arrivait à une « migraine ophtalmique avec aura visuelle ». Cependant, quand la migraine l’a torturée pendant plus d’une semaine, Rachel Lampa, la patiente en question a rejoint un hôpital afin effectuer plus d’examens médicaux. Ce que le personnel de la santé a pu remarquer a commencé une recherche qu’on a publiée dans une revue scientifique. Cela est due au fait que ce cas était exceptionnel : les migraines ont étés causés par la présence de larves de ténia dans la zone arrière du cerveau.

Des migraines qui ont persisté pendant une semaine

Cela a commencé depuis l’âge de 18 ans, la patiente a été victime de migraines et de troubles de la vue. Cela revenait assez souvent, environ deux ou trois fois tous les mois, mais après une prise de médicaments contre les maux de têtes. Quand elle a atteint les 25 ans, elle a subit des maux de têtes qui ont durés toute une semaine en plus de troubles de la vue plus rudes selon CNN. Après des tests, le personnel médical a trouvé un kyste dans son cerveau qui n’état nul autre qu’une masse de larves de Ténia.

Une tumeur causée par un verre solitaire

La recherche diffusée par « the American Journal of Tropical Medicine and Hygiene » le 21 Septembre explique que l’amas montré par les IRM était la représentation d’une lésion cérébrale de 8 millimètres à l’arrière du cerveau, au niveau du lobe occipital.

Lors de l’opération pour se débarrasser de cette tumeur, les médecins ont découvert que ça n’avait pas une origine humaine, mais plutôt d’un amas de larves de verre solitaire aussi appelé « Taenia Solium ». L’article du manuel MSD affirme que c’est “une infestation intestinale due à des vers adultes, le ténia, suite à l’ingestion de viande de porc contaminée”. Quand l’infection est au niveau du système nerveux central, il s’agit d’un neurocysticercose.

Les scientifiques ont eu des difficultés à interpréter cela

C’est un problème qu’on retrouve souvent en Asie, Afrique ou encore l’Amérique Latine selon CNews. Donc, soit la personne y est passée pendant un voyage ou bien elle y vit. Cependant, pour Rachel Lampa, ce n’est ni l’un ni l’autre. Elle exerçait le métier de serveuse et n’a pas du tout voyagé hors de son pays.

Mais les scientifiques ont aussi précisés qu’elle vit dans une région où plus d’un sur 10 des habitants viennent d’Asie. Un des possibilités est alors qu’elle ait été infectée par une personne qui a voyagé en Asie il n’y a pas longtemps. Il est aussi nécessaire de connaitre qu’il y a quelques signes pouvant démontrer la présence d’un parasite dans le corps.

Bref, les médecins ont expliqués qu’ils se sont bien débarrassés de la tumeur suite à une opération et que vu son état, des thérapies supplémentaire n’était pas nécessaire.

La neurocysticercose c’est quoi?

L’OMS explique que c’est “une infection parasitaire évitable du système nerveux central provoquée par un ver plat, le ténia du porc” qui se produit quand la viande qui est dans le plupart des cas, de porc, est crue ou pas cuite convenablement. Il y a eu un cas où un jeune homme de 18 ans est décédé de la neurocysticercose. Il se peut aussi que l’infection se fait par la consommation d’eau infecté par des œufs de Tenia solium, ou bien une hygiène négligée.

Quand cette pathologie atteint à la santé du corps, ses conséquences peuvent s’avérer très dangereux. L’OMS cite ici quelques une de ses effets : des maux de têtes vives, des fièvres, cécités et crise d’épilepsie pouvant augmenter les probabilités que la maladie puisse atteindre à la vie. Cela est due au fait que les larves appelés larves cysticerques ont la possibilité de se proliférer dans la peau, les muscles, les yeux ou encore le système nerveux central.

A cause de cela, on doit toujours veiller à se laver les mains et à bien cuire la viande qu’on consomme. Cela va de soi pour ce qui est des poissons crus qui doivent avoir une excellente hygiène parce que si elle est contaminée, les effets peuvent s’avérer être catastrophiques. Comme cette personne dont on a du amputer le bras due à la consommation de sushi.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend