Ce bébé n’a rien mangé depuis 6 jours puisque sa mère l’a laissé tout seul à la maison – Recettes en Famille

Ce bébé n’a rien mangé depuis 6 jours puisque sa mère l’a laissé tout seul à la maison

by Emma

Un parent a le devoir de prendre en charge son enfant, de s’assurer de sa sécurité à la fois physiquement et mentalement. Surtout quand l’enfant est encore à son plus jeune âge, la vigilance du parent doit être élevée. Ce qui s’est passé ici est cependant tout le contraire d’être responsable puisque cette mère de famille avait abandonné son enfant dans leur foyer, entrainant le décès de l’enfant.

Durant six jours, ce bébé, une fille qui n’avait encore que 20 mois, a été laissée par sa mère dans sa maison pour qu’elle fête son 18è anniversaire. Due à cette action irresponsable, l’enfant a fini par y perdre la vie.

Elle aurait déjà fait des actions faisant preuve une négligence avant cela. C’est « the Sun » qui nous rapporte qu’elle avait déjà laissée son enfant 11 fois avant cela.

Homicide involontaire

Verphy Kudi est la mère d’Asiah, une fille âgée de 20 mois. Elle l’a laissé sans nourriture et sans eau dans un appartement à Londres. Elle a alors fini par plaider coupable devant le tribunal pour avoir commise un homicide involontaire.

Cette jeune mère qui venait d’atteindre ses 19 ans résidait dans une résidence accueillant des familles défavorisées. L’accusation rapporte qu’elle aurait déjà abandonné son enfant onze fois avant cet évènement et que le personnel de la résidence lui avait déjà fait part de leur inquiétude concernant le fait qu’elle l’abandonne aussi souvent.

Le personnel de ce lieu d’hébergement avait déjà contacté les autorités sur ce fait, mais les proches et famille de Verphy n’étaient pas au courant de son comportement. Les procureurs ont alors fait une estimation et ont conclu que parmi ces 12 incidents qu’elle avait commis, 7 d’entre eux étaient considérés comme grave.

L’autopsie a révélé qu’Asiah souffrait de déshydratation, de faim et de grippe. La cause de la mort est alors la négligence de la mère.

Une grande tristesse pour le père de Verphy

Depuis qu’elle a atteint ses 14 ans, Verphy disparaissait souvent sans faire savoir à ses parents où elle se rendait. Sa famille contacta alors la police assez souvent dû à cela.« Mon cœur est tellement brisé. Ma fille avait disparu. Elle avait disparu depuis l’âge de 14 ans. » Affirme son père Muba Kudi au tribunal.

Cet évènement tragique a à la fois affligé sa famille ainsi que le personnel travaillant au foyer d’accueil où elle résidait. « Cette tragédie nous a tous choqués. Notre personnel, en particulier ceux qui travaillent au complexe, a été et continue d’être profondément touché par celle-ci. Nos sympathies et nos pensées vont à la famille et à toutes les personnes touchées par cet événement tragique. » Ont-ils affirmés.

Ce cas est malheureusement loin d’être un cas isolé. Les cas comme ça sont loin d’être rares.

Négligence équivaut-il  à manque d’affection ?

Rodolphe Oppenheimer, un psychanalyste avance son explication lors d’une interview par France Soir. Selon lui, les mères qui n’arrivent pas vraiment à avoir assez d’affection pour son enfant après l’avoir mis au monde ne sont pas rares. Certaines d’entre elles peuvent même arriver à complètement abandonner sa progeniture. Le manque d’affection pour son enfant peut-être dû à quatre raisons selon lui :

  • La dépression postpartum : qui fait que les mères ne peuvent pas prendre la responsabilité pour son propre enfant ou ils peuvent même arriver à ne pas vouloir le voir.
  • Une enfance difficile : des fois, l’enfance du parent lui-même peut-être la raison pour laquelle il a du mal à vouloir prendre sa responsabilité en tant que parent. Il se peut que durant leur enfance, ils aient été négligés, ou maltraités ou encore abusés. Ils verront alors en leur enfant l’ancien eux, leur personne quand ils étaient à cet âge. Le psychanalyste avance la théorie que c’est un genre d’auto-défense qui s’active en eux.
  • Rancœur : Certains parents voient leur enfant comme l’incarnation de leur insatisfaction, des sacrifices qu’ils ont fait ou encore des pertes qu’ils ont subi.
  • Jalousie : il y a des cas où le parent éprouve un sentiment de jalousie pour son enfant. Il se peut que l’enfant ait des qualités que le parent n’a jamais eu, provoquant un sentiment de jalousie en eux.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend