Santé

Avant un infarctus du myocarde, le corps averti par 6 indications à prendre en considération

La crise cardiaque attaque des millions de personnes tous les ans, raison pour laquelle Doctissimo et Sud-Ouest reprennent les informations ce phénomène pathologique. Aussi connue sous le nom d’infarctus, la crise cardiaque est précédée de quelques signes avant-coureurs, avant que le cœur ne soit plus atteint par le sang. Par conséquent, le cœur ne bénéficie d’aucune aération, raison pour laquelle il est privé de la contraction. Le patient qui l’endure requiert une urgence à cause de la mort imminent à deux doigts de ce sujet. La gent féminine est la plus risquée d’avoir l’infarctus myocarde. Ainsi, il serait judicieux de repérer les signes qui le précèdent.

Le décès d’une femme sur trois découle d’une crise cardiaque selon le Figaro. La statistique a connu un basculement puisque à l’heure actuelle, les femmes sont davantage à risque comparées à la gent masculine, si c’était l’inverse, auparavant. D’après le chiffre d’Inserm, 12 000 morts résultent d’un infarctus dans le territoire de l’Hexagone.

Les personnes à risque du trouble cardiaque sont les femmes

Le désarroi hormonal des femmes en période de ménopause amplifie le risque de problème cardique. Ce dernier est davantage imminent aux hommes avant cette période de climactère d’après le Pr Philippe Amouyel, directeur de l’unité « épidémiologie des maladies chroniques » à l’Inserm. L’expert ajoute « Moins habitués à rencontrer ces maladies chez elles, les médecins peuvent parfois tarder à établir le bon diagnostic, surtout si la patiente est jeune ». Lorsque les femmes sont sujettes à un trouble de cœur, ceci est directement relatif à un stade plus mortel. Il existe divers éléments qui font que les femmes moins de 65 ans sont susceptibles d’en endurer. Valérie Olié, épidémiologiste à l’Institut de veille sanitaire, développe que  « 25% des infarctus chez la femme surviennent avant 65 ans ». Les facteurs de risque d’une maladie de cœur englobent la prise de tabac, l’insuffisance de mobilité, un mode alimentaire mal sain, un excès de masse corporelle et les stress du quotidien. Cependant, le Pr Nicolas Danchin, cardiologue à l’Hôpital Georges Pompidou démêle le vrai du faux en déployant que la tabacomanie est le facteur majeur de la crise cardiaque chez les femmes ayant moins de 65 ans. Selon le professeur, le trouble hormonale chez les femmes n’est pas la seule à être liée étroitement à l’infarctus donc la mesure palliative au profit des hormones n’est pas pédante.

Les signes avant-coureurs d’un infarctus chez la gent féminine

Afin de ne pas être immergé dans l’ignorance, il est indispensable de savoir repérer les symptômes de cette pathologie. A cause de l’ignorance, d’innombrables femmes ne se rendent pas compte des signes transmis par son corps et ne prennent des mesures qu’à un stade urgent. D’après le Figaro, c’est trois heures avant le débarquement de la crise du myocarde, que 79% des femmes sont prise en charge. Focus sur les signes.

  • Une affliction accablante au niveau de la nuque, le bras et la partie haute du ventre ainsi qu’à la zone dorsale
  • ­Une vive pression au niveau du thorax
  • Des transpirations soudaines, des nausées ainsi que des vomissements
  • ­Des étourdissements, voire un évanouissement
  • Une angoisse inaccoutumée ainsi que su stress
  • Une sensation d’impotence et de fatigue.

Des mesures de prévention de taille

C’est bien possible de dévier les cas d’urgence en sélectionnant un régime sain au quotidien.

Il est recommandé d’adopter une diète équilibrée et saine

Privilégiez les fruits et légumes. Par contre les aliments trop sucrées, graisseux et trop salés sont à éviter. En outre, éviter de prendre des boissons alcoolisées ainsi que les nourritures industrielles afin de préserver la santé.

Il est recommandé d’exécuter des entrainements souvent

La fréquence la mieux adaptée est de pratiquer les exercices physiques tous les jours. Une demi-heure suffit pour prévenir plusieurs risques pathologiques.

Evitez le tabagisme

Comme mentionné plus haut, la prise de tabac fait partie de la cause majeure de la crise cardiaque. Sollicitez l’avis d’un médecin spécialiste à la désintoxication afin de venir à bout de la drogue.

Lâchez prise

Le stress outré vise directement la santé cardiaque. Donc, sachez gérer vos stress et vos anxiétés face aux complications de la vie. Des séances de yoga permettent de détendre l’esprit et l’âme ainsi consacrez des moments de méditation et de yoga. Aussi, des exercices de respirations sont nécessaires et des divertissements au profit de soi-même, afin de limiter le stress.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend