Astronomie : Toutes les planètes sont visibles à l’œil nu en Juin – Recettes en Famille

Astronomie : Toutes les planètes sont visibles à l’œil nu en Juin

by Emma

Bonne nouvelle ! Ce mois de juin sera simplement magique avec les animations astrales qu’il nous réserve. Les amoureux de télescopes pourront enfin visualiser les sept planètes en même temps. Parallèlement, Mercure paraîtra sous l’éblouissement du Soleil.

C’est depuis ce week-end que Mercure se trouve au plus bas à l’horizon, tandis que Saturne est au plus haut dans le ciel. Mettez-vous à un endroit avec une  vue bin aérée sur l’horizon est – nord-est. N’oubliez pas votre réveil 30 minutes avant le lever du soleil pour contempler ce spectacle !

Le matin du 27 juin sera le meilleur moment si vous ne savez pas faire la distinction entre les étoiles et les planètes. Un moment à ne pas rater et à insérer dans votre agenda.

Ainsi, le croissant de Lune et Mercure seront assez proches dans le ciel afin que vous puissiez trouver sans souci la planète la plus à l’intérieur. La seconde planète la plus proche du Soleil, Vénus est très brillante qu’elle est presque inéluctable, et les deux viseront Mars, Jupiter et Saturne.

Notez que les cinq planètes visibles à l’œil nu se trouvent sur une même ligne toutes les quelques années, et surtout dans le ciel nocturne. Si cet alignement est si spécial, c’est parce que les planètes Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne sont ordonnées dans leur ordre naturel d’éloignement au Soleil. D’ailleurs, Uranus et Neptune ne seront pas en reste.

Du point de vue technique, Uranus est également une planète visible à l’œil nu parce que certaines personnes avec une très bonne acuité visuelle peuvent la voir sous un ciel nocturne. Toutefois, la grande majorité de gens auront besoin d’utiliser de jumelles pour le repérer.

Neptune sera aussi visible à l’aube, au moment où le soleil commence à émettre ses rayons. Sauf que cette planète est hors alignement et se situe à près de 10 degrés derrière Jupiter. Vous aurez besoin d’un télescope pour le voir.

Suite aux conjonctions de quatre d’entre les planètes plusieurs mois, dont le 1er mai, là où Vénus et Jupiter étaient très proches, nous avons l’occasion de voir les cinq planètes alignées. A ce moment, Vénus et Jupiter paraissaient former un seul et même astre.

Le dimanche 26 juin, la Lune sera proche de Vénus, et le 26 juillet, il y aura également une autre conjonction. De plus, le 1er août, Mars et Uranus seront tellement proches, à tel point que nous pourrions les repérer en même temps dans des jumelles, tout en ayant la possibilité d’observer la septième planète. Le 24 et le 25 juin, le dernier croissant de Lune rendra visite à Uranus, facilitant son observation à l’aide de jumelles.