Ashley Graham se montre en public avec ses vergetures après avoir accouché, une preuve qu’il ne faut pas avoir honte du physique – Recettes en Famille

Ashley Graham se montre en public avec ses vergetures après avoir accouché, une preuve qu’il ne faut pas avoir honte du physique

by Emma

Ventre plat, corps fin et jambes maigres, ce sont tous des critères de la mode de nos jours pour monter le podium. Mais, les femmes rondes ont également leur place dans le monde du mannequinat, malgré le fait qu’elles restent toujours une exception. Le mannequin de plus-size Ashley Graham, celle la plus célèbre en fait partie et s’affiche actuellement dans son corps de maman, après son accouchement. A vrai dire, le top model enflamme la toile six mois plus tard.

Les femmes avec des rondeurs ont toujours été classées comme ravissantes et à la fois attrayantes depuis toujours. Même une grande majorité d’hommes adhère cette idée, puisqu’ils apprécient les femmes rondes. Ce point de vue est aussi démontré par le tableau d’Ingres, « Le Bain Turc ». En effet, des femmes sensuelles et toutes en rondeur voient affichées et elles représentent la beauté parfaite.

A l’heure actuelle, les femmes sont endoctrinées par les oukases du corps fin que la société impose, particulièrement dans le domaine de la mode. Elles sont en outre, soumises à des régimes drastiques qui visent à perdre des poids. Mais rien ne dit qu’avoir moins de 50 kilos est un prérequis de beauté… Le mannequin célèbre Ashley Graham le sait trop bien, un top model plus-size qui mesure 1,75m et qui est légendaire aux yeux des photographes comme le rapporte le magazine.

Mannequin, mais défie le diktat de la maigreur

Lorsqu’elle avait 15 ans seulement, le physique d’Ashley a répondu aux exigences d’une agence de mannequin située à New York, elle a représenté des vêtements plus-size. Ashley et célèbre actuellement avec ses 7 millions d’abonnés sur son compte Instagram. Certains internautes critiquent son poids mais elle tache de les recadrer sur les réseaux sociaux, à la plus grande joie de ses abonnés.

« N’ayez pas honte de vos vergetures » Ashley Graham se montre aujourd’hui dans son corps de maman.

Il y a six mois, elle a accouché et à présent, Ashley Graham est de retour sous l’objectif des photographes. Elle s’affiche à travers des jolies photos et qui sont aussi surprenantes. Marqué par quelques vergetures, empreintes laissés par ses 9 mois de grossesse et à travers sa rondeur post-bébés, elle chérit sa nouvelle apparence.

Lors de son interview sur People, elle déclare de ne pas souhaiter des retouches sur ses photos représentant la nouvelle ligne de maillots de bain toutes tailles qui collabore avec Swimsuits For All. Le mannequin annonce : « Je veux que tout le monde sache vraiment… Je veux que les gens voient qui je suis parce que tout le monde a une histoire ». Puis, elle ajoute : « Beaucoup de femmes à qui je parle ont des problèmes d’image, des problèmes de corps liés à la confiance.

Je veux qu’elles comprennent que nous avons toutes des choses que la société nous a dites de dissimuler et pourquoi devons-nous le faire ? Alors me voici avec les miennes dehors et fière ».

Durant toute sa carrière, Ashley s’est toujours entreprise pour modèle photo et actuellement elle est sereine malgré la légère prise de poids. Elle formule à cet effet : « Après cette séance photo, je me suis sentie tellement autonome parce que je me suis dit : oui j’ai l’air bien. Je me sens bien. C’est ma nouvelle maman bod ».

Un régime imposé par le diktat de la minceur

Souvent, les gens disent qu’être mince et jeune décrit la beauté ultime malgré le cours de la vie qui ne permettent pas à la gent féminine de garder ce corps. Les femmes sont parfois capturées sous l’emprise de ce principe et succombent aux contraintes auquel le physique doit s’imposer.

Elisabeth Azoulay, une anthropologue tranche que la beauté ne laisse jamais un large choix à chacun mais elle est constamment sous contrôle, lors de son interview pour le magazine ELLE, avant de poursuivre : « Aujourd’hui, nous avons la chance de vivre à une époque où plusieurs stéréotypes cohabitent, affaiblissant la force de l’injonction.

Cette experte promet au féminisme la liberté du corps lorsqu’il est en plein activité. Elle tranche par ailleurs que beaucoup de travail reste encore à faire pour affronter les diktats de la minceur et de la jeunesse dans le domaine de la mode.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend