News

Après le besoin, 1 français sur 3 n’a pas l’habitude de se laver les mains

Les parents inculquent à leurs enfants, dès le plus bas âge, de suivre des hygiènes de vis basiques pour s’y habituer. Il est courant de les apprendre à se laver les mains de manière régulière, à se brosser les dents après les repas, de se changer de sous-vêtements tous les jours ainsi que de se servir d’un mouchoir pour essuyer le nez. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, notamment à l’âge primitif, les enfants suivent bien ses recommandations. Lors d’un sondage Ifop, 1 français sur 3 n’a pas la tendance de se laver les mains après leurs besoins. Focus sur l’information reprise par BMF TV et LCI.

Les toilettes font parties des endroits qui accumulent le plus de microorganismes. Durant une recherche Ifop, par Diogène France se sont focalisés sur le mode d’hygiène des Français. Cette société de nettoyage est qualifiée sur ce qui concerne les habitations des gens qui endurent la pathologie Diogène, une affection qui incite le patient à ne pas se soucier de son hygiène.

Une hygiène de vie négligée

En comparaison avec la situation des années 50, les Français nient jusqu’à présent certaines des principes basiques de l’hygiène. Particulièrement, les individus âgés ainsi que les personnes qui vivent seules sont concernés. Ce constat est décelé durant l’étude. En outre, on a fait face à une découverte étonnante puisque 24% des Français ne prennent pas leur bain au quotidien.

Tandis que le fait de ne pas se laver tous les jours se manifeste sur l’aspect cutané. D’ailleurs, le sondage a guidé vers un résultat que certaine de la population ne passe pas au lavabo lorsque ceci est requis. Percevez les chiffres concrets :

  • 29% des gens ayant été questionnés évitent les lave-mains après leur besoin
  • 33% d’entre les sondés omettent le lavage de leur mains avant de préparer les repas
  • 49% ne se lavent pas non plus les mains avant de passer à table
  • 38% de la population française ne le fait pas avant de prendre soin d’un bébé

Toujours durant le sondage, on a révélé que les femmes s’intéressent davantage sur l’hygiène que les hommes. Plus précisément, 81% des femmes se douche en entier tous les jours, si 71% des hommes le font. 94% des femmes changent de sous-vêtements au quotidien contre 73% des hommes qui le font. Pour les hommes âgés de plus de 65 ans, 50% se contentent de garder leurs sous-vêtements plus de 24 heures.

Par contre, les hommes adoptent une bonne hygiène des cheveux, plus que la gent féminine. D’après cette étude, 35% des hommes se lavent les cheveux tous les jours, contre 8% de femmes qui le font tous les jours. Les femmes, quant à elles, se lavent leur chevelue deux fois dans la semaine. Mais, cette attitude féminine est normale puisque l’utilisation fréquente des produits pour cheveux risque de les détériorer.

La négligence de l’hygiène des mains est nocive

Tous en sachant que le sanitaire public est fréquenté par des microbes en profusion, grand nombre de gens redoutent d’y aller. Alors que le fait de ne pas se laver les mains est la principale cause des contaminations après avoir fait son besoin. Les voies intestinales sont habitées par plusieurs types de facteurs de maladie. Et ce sont ces microbes qui risquent de contaminer autrui par les contacts manuels ou par la bouche. Il existe des gens qui choisissent de mettre des papiers hygiéniques avant de s’installer sur l’assise des toilettes. Mais sachez qu’il serait judicieux de voir la réalité des choses si vous craignez les infections. D’après le Dr Fréderic Saldmann, concepteur de Prenez votre santé en main !« On porte les mains à la bouche au moins deux fois par heure. Lorsqu’on ne se lave pas les mains, surtout en sortant des toilettes, on a des germes sur les mains et cela augmente de 30% les risques d’infections respiratoires et digestives ».

Le spécialiste atteste que 70% des bactéries sont évitées en pratiquant cette astuce. D’ailleurs, il est possible d’éviter 47% des facteurs pathologiques. D’après un constat durant une recherche, les gouttelettes d’eaux qui s’éparpillent en tirant la chasse d‘eau est susceptible de proliférer des bactéries partout. Les verrouillages des portes, le lave-main risquent d’être atteint ou encore le support des papiers toilette. Somme toute, la solution ultime pour éviter les infections est de se laver les mains régulièrement, surtout après avoir passé aux toilettes.  Et le lavage doit se faire avec du savon.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend