Après avoir étiré son cou, cet homme de 28 ans a déchiré une artère

Josh Hader, un ancien officier de police a subi un accident vasculaire cérébral, après avoir fait un étirement de son cou. Après cela, il a eu un engourdissement et malaise qui l’a dirigé vers les urgences. Sur Washington Post, il a formulé que c’est à cause une mobilisation non dangereuse de son cou en pressant violement avec sa main. Le présent écrit précise ce qui s’est passé.

L’homme nommé Josh Hader ayant 28 ans n’avait douté de rien lorsqu’il s’étirait selon ses habitudes, il ne soupçonnait nullement que cela aurait conduit à un accident vasculaire cérébral ou AVC. Les médecins ont effectivement conclu cela après l’analyse. Un simple étirement quotidien s’est viré à une tragédie pour cet homme.

Malgré le fait qu’il s’étire tous les jours, afin d’alléger ses muscles, à ce moment il a ajouté une forte pression à la main, ce qui a engendré une sensation percluse de sa partie gauche. Ainsi, le jeune homme a été alerté par cette anomalie.

Avantageusement, au même moment, son beau-père est arrivé et l’a conduit aux urgences Mercy dans le comté de Logan, situé en Oklahoma. C’est ainsi qu’il a commencé à s’affaler et a subi un vertige brusquement.

Les médecins ont entamé l’analyse et ont conclu que Josh souffre d’un AVC à cause d’un encombrement du fus sanguin dans la zone cérébrale. Face à l’écorchure de l’artère vertébrale, les médecins se sont précipités à lui donner un médicament qui stoppe les séquelles néfastes.

A ce moment, ils ont découvert que le cas de Josh n’est pas le premier, mais il aya avait déjà un autre patient ayant subi un accident vasculaire cérébrale suite à un geste visiblement bénin. Par ailleurs, il existe d’autres cas causés par des accidents an automobiles qui ont fait subir de chocs brusques aux passagers.

Josh a été retenu à l’hôpital durant quatre jours après avoir constaté des soucis de déplacement et une lésion au niveau de la vue. Cependant, le fait qu’il soit encore envie est une grande reconnaissance pour Josh en pensant que cela aurait pu mal tourner.

Il a été choqué par cet accident, de même le cas de ses proches qui ont fortement redouté de sa probabilité de vie. Ce fut une leçon de vie pour ce père de aux enfants qui va penser avant d’étirer son cou.

Les mesures à prendre pour éviter l’AVC

De chercheurs de l’université de Harvard ont élaboré des précautions pour éviter d’avoir les accidents vasculaires cérébrales même si le cas est héréditaire et malgré l’âge.

  • Faire un contrôle régulier de la tension artérielle

L’hypertension artérielle est un facteur intrépide et le plus courant des accidents vasculaires cérébraux. Ainsi le mesure à prendre est de réduire la consommation de sel, éviter au mieux les matières grasses qui engendre aune augmentation du taux de cholestérol. Par ailleurs, il est recommandé de consommer suffisamment de fruits et légumes puisqu’ils sont regorgés de fibres favorable à l‘organisme.

  • Pratiquer de temps en temps des activités physiques

Da manière modérée, il est fortement recommandé d’exercer des sports. Ces derniers permettent de promouvoir le fonctionnement de l’organisme. Le temps de l’exercice dure 30 minutes au minimum. En dehors de l’amélioration quant à la stabilité de la tension artérielle, les exercices physiques limitent le risque d’AVC d’après le principe d’une recherche. Il est judicieux de privilégier cette méthode thérapeutique.

  • Perdre du poids

L’obésité et les surpoids sont relatifs au risque d’AVC, raison pour laquelle suivre une ration alimentaire équilibrée et une hygiène de vie saine sont à privilégier. Selon une étude, le métabolisme de l’organisme ne doit subir aucune défaillance pour perdre du poids, ce qui est lié à une altération corporelle à son profit et pour promouvoir l’aptitude vasculo-protectrice du corps.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend