Adoptez des méthodes respiratoires de yoga pour lutter contre la fatigue et les maux de tête – Recettes en Famille

Adoptez des méthodes respiratoires de yoga pour lutter contre la fatigue et les maux de tête

by Emma

Notre rythme de vie nous emmène à avoir des maux de têtes et des fatigues qui peuvent handicaper notre bien être. Actuellement, le stress est devenu une fraction majeure de la vie d’une personne. Et pour cause, les trains-trains de vie de tout un chacun est tellement contraignant. Evidemment, les problèmes au travail, avec la famille, ou avec la vie privée sont tellement accablants que les conséquences physiques ne sont plus qu’une question de temps pour devenir réalité.

 C’est dans ces moments difficiles que des pauses doivent être prises en compte, pour pouvoir observer les manifestations que le corps peut présenter, dans le cas contraire, de sérieuses conséquences seront à envisager. Nous vous suggérons deux exercices de respiration très efficace contre la fatigue et les maux de têtes.

Les méthodes de respirations sont encore inconnues de tout le monde, à ce jour. En effet, ils ne sont pas nombreux les personnes qui sont conscient de la capacité curatif des techniques de yoga, avec la respiration. Par ailleurs, en prenant soins de suivre convenablement les mouvements à faire, les résultats seront visibles dans un court instant.

Pourquoi le yoga est une solution idéale à la fatigue et aux maux de têtes

En général, le yoga est une méthode thérapeutique, c’est une solution idéale pour endiguer les maux de têtes, d’après des recherches faites par des scientifiques en 2014.

Pendant cette étude, une amélioration du tonus vagal a été observée. En sus, chez les personnes qui ont suivi cette étude, les migraines se sont vu atténuer.

Avec la pratique du Yoga, les céphalées ont été observées avec de moindre amplitude et on a pu voir une réduction du nombre d’apparition des symptômes. Par ailleurs, pour un bon résultat les techniques de yoga était accompagnées des systèmes de médications conventionnels. Par ailleurs, ces résultats étaient plus efficaces que chez les personnes ayant seulement bénéficié des soins conventionnels.

En outre, L’équilibre cardiaque des patients a pu être autonome.

Ce sont autant d’éléments découverts par les chercheurs qui voient désormais en la pratique du yoga, une thérapie efficace à intégrer dans les traitements des patients souffrant de migraines.

 Les causes probables du manque de tonus

Plusieurs facteurs peuvent être en cause de la sensation de fatigue comme le précise le Better Health. Les éléments suivants peuvent être une bonne piste pour en identifier la source :

– Des causes médicales : La fatigue peut-être la manifestation d’une maladie sous-jacente qui finit par engendrer un grand épuisement. Cette maladie peut être un trouble thyroïdien, du diabète ou une maladie cardiaque.

– Le mode de vie : Des habitudes de consommation d’alcool ou de drogues peuvent être des facteurs ainsi qu’un manque d’exercices réguliers.

– Les causes professionnelles : Une corrélation entre le stress au travail et la sensation de fatigue est une réalité fréquente.

– Le stress et les angoisses : Les tracas de la vie peuvent faire suite dans bien des cas, à des altérations de la santé mentale d’une personne. Ainsi, une dépression, un deuil, peuvent générer de la fatigue, de l’irritabilité et un manque de motivation.

D’autres facteurs sont également concernés notamment le style de vie, les problèmes quotidiens en milieu de travail ainsi que les différents aléas de la vie.

Technique de respiration quand on est fatigué

Pour pratiquer la méthode de respiration, il faut fermer la narine gauche et utiliser seulement la droite pour respirer. Ainsi, vous pourrez constater des résultats palpables, après seulement 5 minutes.

Les causes possibles des maux de têtes ?

Il existe plusieurs causes possibles des maux de têtes. Les plus répondue sont les suivants : des causes neurologique, ophtalmologique ou encore arthrosique

Technique de respiration pour éviter les maux de tête

Pour cette méthode il est nécessaire de faire le contraire de ce qui a été vu ci-dessus. Pour ce faire, il faut fermer la narine droite en utilisant un doigt pour l’obstruer, et en ne respirant qu’avec celle de gauche. Cet exercice aura des résultats concrets après 5 minutes de pratique.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend