Actuellement les adolescents s’adonnent au challenge de TikTok, et occasionne parmi eux une bonne partie aux urgences. – Recettes en Famille

Actuellement les adolescents s’adonnent au challenge de TikTok, et occasionne parmi eux une bonne partie aux urgences.

by Emma

De nos jours, de multiples tendances en se propageant dans la toile, peut devenir intensément et instantanément viral. Cette rapidité et cette omniprésence, est très requis si on veut partager de bonnes choses, mais c’est une lame à double tranchant, qui peut aussi provoquer des troubles globales. En effet, un challenge est récemment propagé par une application Tik Tok, et les troubles occasionnés par celui-ci sont relayé par Europe 1.

Depuis que les gens ont voulu faire de l’humour, la farce est aussi tôt apparue. Un des plus anciennes blagues paru, et propagé partout est celle de l’arbre à spaghetti, apparu sur BBC en 1957. En effet, tout le monde aime les blagues, pour détendre l’atmosphère et enlever les tracas. Cependant, les gens se laissent trop aller parfois et oublient que celui qui est le sujet de la blague peut être à un moment donné en danger. Ce danger est tellement multiplié actuellement avec internet, dans le sens où le nombre de sujets en danger l’est aussi.

Le « Skull Breaker Challenge » 

Dans la toile, les jeunes se partagent des vidéos grace à TikTok. Littéralement, le challenge veut dire briseur de crâne. D’après le Dr Jimmy Mohamed : « Le défi consiste à faire sauter trois personnes alignées debout. Pendant que la personne du milieu est en l’air, les deux autres lui donnent un coup de pied dans les jambes pour le faire tomber par surprise »

Des résultats alarmants

Beaucoup sont les jeunes qui ont été évacués en urgence dans les hôpitaux, à cause de ce challenge. Effectivement, d’après le spécialiste le risque de traumatisme crânien ou de commotion cérébrale est à ne pas écarter face à ces pratiques. Ainsi, le Docteur a aussi émis l’hypothèse que si le patient ne récupère pas assez, il pourrait être victime de perte de mémoire, des troubles de concentrations, des problèmes d’équilibre ou des problèmes en relation avec le simple fait de voir de la lumière.

Un mauvais sang des parents

Une mère Valérie Hudson témoigne par rapport à l’accident que son fils a rencontré à cause de ce challenge. Ce dernier est tombé la tête en premier sur le trottoir. Dans un deuxième temps, quand il a voulu se relever, il s’est évanouit en se fracassant le visage. Cet accident lui a occasionnée des blessures sérieuses à la tête, des points de sutures et des blessures plutôt grave à la bouche.

Une adolescente victime Kathleen DeJesus, a été temporairement paralysé, elle affirme : « Je croyais que j’allais mourir. J’étais paralysée, complètement engourdie, je suis tombée et j’ai eu une commotion cérébrale… Je ne sentais plus mes pieds ni mes mains, plus rien »

Les dessous de ce challenge est accablants

Les farces sont normales entre amis, et sans dérive mais toutefois il faut que cela reste bienveillant. Cependant, aujourd’hui ces plaisanteries ont été effectuées pour des autres raisons, comme pour avoir de l’audience sur la toile.

Ce défi n’est pas le seul qui a engendré des blessures et des dangers conséquents sur internet. Il n’y a pas longtemps, un autre challenge le « Shell challenge » a aussi fait parler de lui dans les réseaux sociaux. Ce dernier consistait à manger des aliments avec leurs emballages, et à publier le soit disant « exploit » sur les réseaux sociaux, d’après le Parisien. D’après le Dr Max Plitt dans le New York Post, les adeptes de ce challenge peuvent être contaminé par des pesticides sur les fruits et légumes, mais aussi par les substances chimiques par lequel est faites les emballages.

Parler avec les parents est vraiment cruciale pour informer leurs enfants des dangers de ces challenges. Les parents doivent avoir des échanges sains avec les jeunes pour qu’ils évitent de s’adonner à ces pratiques, et pour qu’ils soient vigilants dans le choix de leurs loisirs.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend