Famille

A partir du 11 mai, qu’en est-il de la garde des enfants par leurs grands-parents ?

Pour ce déconfinement, les déplacements de moins de 100 km ont le feu vert, en comparaison avec la restriction du confinement, pour un km. Cette nouvelle est très appréciée par les parents, qui veulent confier leurs enfants à leurs grands-parents.

D’après la déclaration du ministre de la santé ce jeudi, les petits-enfants pourraient maintenant se rendre chez leurs grands-parents, tout en respectant les gestes barrières. Pendant le confinement, certains nouveaux nés n’ont pas encore vu leurs grands-parents, ni leurs proches. Selon le ministre de l’intérieur ce dimanche 10 mai, les visites doivent être accompagné des mesures suivantes :

“Protégez vos grands-parents. […] Ils sont peut-être les personnes qui, compte tenu de leur âge et du risque qu’il y ait d’autres causes de comorbidité, sont les plus élevées à attraper le virus”, a rappelé le ministre de l’Intérieur. “Moi, là, je parle comme papa. Je pense que, peut-être, il vaut mieux attendre un mois ou deux plutôt que de proposer à ses grands-parents qui sont en province, de venir nous voir à Paris pour voir le petit dernier qui est né et de s’exposer dans un département qui est encore en rouge à un risque”, a-t-il ajouté sur France Inter.

 Appliquer les distances de sécurité

D’après les statistiques pendant les périodes de confinement, les personnes âgées sont les plus à risques et qui ont le plus subis les décès en France. Ainsi, l’OMS a rappelé : « Nous savons que plus de 95 % de ces décès concernent des personnes âgées de plus de 60 ans. Plus de 50 % de la mortalité totale concerne des personnes âgées de 80 ans ou plus. Nous savons également, d’après les rapports, que 8 décès sur 10 surviennent chez des personnes présentant au moins une comorbidité préexistante, en particulier celles souffrant de maladies cardiovasculaires/hypertension et de diabète, mais aussi d’une série d’autres affections chroniques préexistantes ».

Pour cette raison, il est important de respecter les gestes barrières :

  • Lavez-vous les mains très régulièrement
  • Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir
  • Restez toujours à plus d’un mètre les uns des autres
  • Utilisez un mouchoir à usage unique et jetez-le
  • Saluez sans vous serrer la main, arrêtez les embrassades
  • Évitez de vous toucher le visage en particulier le nez et la bouche
  • Portez un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée

À noter, à compter du 11 mai, il est possible de se déplacer à plus de 100 km de chez soi, seulement pour motif familial ou professionnel impérieux. Ainsi, voir les grands-parents ou présenter votre nouveau-né ne sont pas considérés comme motif impérieux.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend