9 alertes avant de subir une crise cardiaque – Recettes en Famille

9 alertes avant de subir une crise cardiaque

by Emma

Une entrave totale au niveau des artères caractérisent la crise cardiaque, empêchant la pulsion sanguine qui oxygène jusqu’au myocarde. Certes, la crise cardiaque se présente d’un coup, mais sachez qu’il existe des signes prédicteurs à identifier. La plupart pense que la crise cardiaque atteigne en majorité les genres masculins. Alors qu’environ 1/3 des femmes expérimentent un infarctus. Découvrez les indications qui sont à repérer.

La manifestation d’un infarctus est presque impossible à deviner, en plus les signes ne sont pas les mêmes lorsqu’il s’agit d’un côté, d’un homme et de l’autre côté, d’une femme. Cependant, il importe de prêter attention à l’organisme pour identifier les alertes qu’il transmet.

1.      Complications à respirer

Le patient a du mal à respirer et est essoufflé même durant des activités physiques simples qui ne sont pas harassantes normalement. L’essoufflement peut tout de même se manifester à un moment de relaxation, que la personne soit assise ou rallongée au lit.

  1. Transpiration outrée

Lorsque la personne transpire de manière abondante sans cause repérée, c’est probablement relatif à un infarctus. Il est conseillé de joindre un médecin mais ce signe symptomatique est négligé la plupart du temps, d’après Harvard Health Publishing.

  1. Problèmes de sommeil

France TV Info a relayé qu’environ 80% des adultes expérimentant les troubles de sommeil ne se rendent pas compte que ce fait est relatif à un taux élevé du risque de crise cardiaque. Selon le Dr Assyag, des arrêts consécutifs de la respiration découlent de l’apnée du sommeil, qui est susceptible d’être à l’origine d’un arrêt cardiaque chez les sujets aux maladies coronariennes. Les femmes négligent la plupart du temps cette indication, surtout chez les femmes enceintes au celles dans la période de la ménopause.

  1. Epuisement excessif

Même si la personne suit un mode de vie sain accompagné d’exercices physiques constants, elle peut se sentir faible et harassée brusquement. Ainsi, il est essentiel de se rendre chez un médecin afin de repérer ce qui passe.

  1. Tension au niveau de la poitrine

Les hommes ressentent un mal intense sur la poitrine, quant aux femmes, elles ressentent une vive pression. La présidente de la fédération française de cardiologie a déployé que « la douleur dans la poitrine irradiant le bras gauche et la mâchoire, typique chez les hommes, est absente chez les femmes dans environ 40% des cas ».

  1. Palpitations

D’après l’explication du Dr Uzan, un cardiologue sportif, il est nécessaire de prêter attention aux palpitations du fait qu’elles peuvent révéler des pathologies touchant le cœur. Il ajouté que les pulsations ne jamais des cas normales, et doivent être consultées par un médecin si cela se présente.

  1. Écœurements ou malaises

Les nausées ne doivent jamais être négligées, particulièrement lorsque ceci est suivi par des déjections. Par ailleurs, les malaises ou encore les vertiges sont probablement relatifs à un infarctus.

  1. Pressions douloureuses sur le cou, les épaules et le dos

Des perceptions de brûlures découlent la plupart des temps d’un mal au niveau des épaules. Selon les démonstrations d’une infirmière et relayées par Ouest-France ; précédemment à un arrêt cardiaque, elle aurait senti une sorte de douleur comme une déchirure des muscles « traverser le haut de son dos, les omoplates et également les deux bras ».

  1. Aura migraineuses

Une « aura » indique les signes symptomatiques neurologiques qui précèdent un mal de tête, d’après l’explication de la Société française d’étude des migraines et des céphalées. Les maux de tête sont en général suivis de de flashs étincelants ou encore d’une vision floue.

Le Dr Souvik Sen – neurologue et auteur d’une recherche concernant les rapports entre les migraines et les risques cardiaques – a formulé l’indispensabilité d’une consultation médiale si cela se manifeste. Ainsi, l’expert médical se focalisera sur les causes de la menace de crise cardiaque, notamment la tension artérielle, la maladie diabétique, la tabacomanie ainsi que le taux excessif de cholestérol, parmi les autres causes.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend