7 preuves qui s’extériorise sur votre corps lorsque vous ne dormez pas suffisamment – Recettes en Famille

7 preuves qui s’extériorise sur votre corps lorsque vous ne dormez pas suffisamment

by Emma

Le physique est l’esprit sont améliorés lorsqu’on profite d’un bon sommeil réparateur la nuit. On ne doit pas négliger les heures ainsi que la qualité de sommeil afin de promouvoir la capitale santé. En plus d’une hygiène alimentaire saine et d’entrainements assidus, le sommeil est favorable à la santé.

On ne peut se passer des facteurs qui embrouillent le sommeil, notamment les stress et la routine des travails, des études ainsi que les courses du quotidien. Près de 17% des Français en sont de preuves vivantes. Les heures du sommeil selon le cycle circadien sont désordonnées à cause de notre soif du triomphe.

Mais sachez que ce changement pourrait déclencher des effets néfastes, comme les maladies diabétiques, l’obésité, les maladies neurodégénératives. Le risque d’avoir une maladie cardiovasculaire ou des troubles d’estomac est augmenté. A en croire à la science, une chaîne de recherches a attesté que plusieurs facteurs pathologiques sont à l’origine du manque de sommeil.

Les effets de l’insuffisance de sommeil

La prise de poids

Suite à plusieurs études scientifiques, il est avéré que le corps augmente en masse lorsqu’on ne dort pas suffisamment. La raison ? Le corps est exposé un à bilan énergétique qui peut mener à un surpoids. D’après une analyse relayée sur PLOS MEDICINE, le ghréline augmente, ce qui engendre le surpoids. Rappelons que c’est une hormone qui stimule l’appétit. Quant à la leptine, sa sécrétion est régressée.

La maladie diabétique

Le diabète de type 2 est étroitement lié au trouble de sommeil, puisque cela déclenche une régression de la sensibilité à l’insuline. Des analyses scientifiques ont attesté que le manque de sommeil est source de dérèglement du taux de sucre dans le sang et aussi les cellules relatives à l’appétence ne sont plus vérifiées.

Un trouble cardiovasculaire

En dehors des facteurs pathologiques précitées, la science atteste que l’insuffisance de sommeil est source d’athérosclérose, provoque le stress oxydatif et ainsi qu’une coagulation de sang.

La mauvaise humeur

Les psychoses ses développent à cause d’une insuffisance de sommeil. Cette théorie découle d’une analyse qui s’est focalisée sur la locomotion du système nerveux. Et il existe plusieurs séquelles négatives engendrées par le trouble d’humeur, notamment l’aura mélancolique, des afflictions, le stress mais également la détérioration de la capacité cognitive. Un manque de sommeil chez les jeunes étudiants aura une répercussion négative aux notes à l’école.

Les affections qui détériorent les neurones

L’insomnie augmente considérablement le risque d’être affectée par les maladies neurodégénératives, à l’instar de la démence comme l’Alzheimer ou bien de la maladie de Parkinson. La raison est que le système nerveux accumule des substances bêta-amyloïde et Tau.

Affaiblissement de la capacité physique

Lorsqu’on ne dort pas à une durée adéquate, la performance physique se trouve diminuée. Particulièrement chez les femmes prenant de l’âge. Leur démarche devient de plus en plus lente et elles ont des complications dans les mobilités courantes. Mais si on dort suffisamment, une analyse scientifique atteste qu’on éprouve une grande prouesse en termes de réaction et de vitesse surtout chez les sportifs, notamment les basketteurs et les basketteuses.

L’immunité devient vulnérable

D’après une recherche, un sommeil optimisé favorise le bon fonctionnement du système immunitaire. Et lorsqu’on ne dort pas suffisamment, l’immunité naturelle est détériorée.

Que faire pour un sommeil de qualité et suffisant ?

Chaque individu doit dormir entre 7 à 8 heures pour préserver la santé et le bien-être. Afin de bénéficier d’un sommeil réparateur, découvrez quelques conseils :

  • Dormir sur une couchette adaptée, une chambre salubre et calme
  • ­Il faut exercer des activités divertissantes avant d’aller dans les bras de Morphée
  • Il est important de fixer les heures d’aller se coucher et les heures du réveil, même lorsqu’on ne travaille pas. Cette habitude permet de maintenir l’horloge naturelle et la routine de sommeil.
  • Aussi, il faut exercer de manière constante des activités physiques deux ou trois heures avant de dormir pour éviter toute perturbation du sommeil.
  • Ne consommez pas d’alcool avant d’aller au lit, de même les boissons contenant de caféine, le thé ou encore le chocolat.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend