7 manières de déchiffrer le langage de votre bébé – Recettes en Famille

7 manières de déchiffrer le langage de votre bébé

by Emma

C’est important pour les parents de connaitre ce que notre bébé souhaite transmettre, notamment quand nous avons essayé préalablement certaines des choses comme lui donner des biberons, changer la couche, de lui rendormir ou bien de le câliner, etc.). Le but c’est de découvrir qu’est ce qui ne le met pas à l’aise, s’il éprouve de la colère, de la joie. Cependant, il ne peut pas encore s’exprimer verbalement. Avantageusement, il s’exprime à l’aide de son corps. Quelques uns des pédiatres déploie que le langage corporel des bébés nous serve d’appât pour une décision avantageuse.

Tout en sachant que votre bout de chou ne peut pas encore parler, on a du mal à cerner ce qu’il ressent réellement. Nous explorons à l’aveuglette afin de deviner s’il veut manger, s’il éprouve de la crainte ou s’il est souffrant. Mais, les gestes de son corps nous aident probablement opter pour de bonnes actions à son égard. Des pédiatres ont traduit ces mouvements qui transmettent des messages précis, et l’article de Parent le rediffuse. C’est essentiel d’être attentionné par les gestes des bébés, puisque cela peut traduire un ennui ou bien un ressenti. Découvrez ultérieurement la signification de chaque geste.

1. Le bébé courbe le dos

Lorsque l’enfant courbe son dos, il ressent surement un mal d’estomac, de douleur stomacale ou il a la diarrhée. Au moment où il mange, ce geste peut être signe de satiété. Lorsque vous constatez que ce geste subsiste, rendez-vous chez un guérisseur.

D’après le coach parental Ari Brown, lorsque l’enfant courbe le dos vers l’arrière, c’est afin d’apaiser la douleur causée par l’acide stomacal qui atteint l’estomac et l’œsophage.

2. Des coups de pieds

D’après Claire McCarthy, adjointe de pédiatre, des coups de pieds signifient que l’enfant éprouve une joie, d’un côté. De l’autre côté, lorsqu’il chagrine, c’est que quelque chose lui gêne, notamment une couche souillée, ou bien que vous sa posture est trop inclinée. Assurez-vous d’enlever ce qui peut lui déranger.

3. Se frapper fort contre sa tête

La plupart des cas, c’est une méthode pour le bébé se détendre, selon Catherine Nelson, une pédiatre. Ce mouvement l’interpelle un lit balançoire qui lui adoucit. Au cas où ce geste subsiste et suivi de pleure, rendez-vous chez un pédiatre. Sachez que cette tendance s’arrête à l’âge de 3 ans.

4. Se saisir les oreilles

Selon le Dr Nelson, nous pensons que cela est dû à une contamination de ses oreilles, mais en vrai, c’est que le bébé se rend compte qu’il possède cet organe en lui.
Quant à l’idée du Dr Brown, cela traduit qu’il y une dent qui pousse chez le bébé.

5. Les poings enclos

C’est naturel jusqu’à ce que le bébé atteigne les troisième et quatrième du mois. Mais le fait de fermer ses poings se produit également lorsqu’il désire manger, lorsqu’il est stressé selon l’étude de S.Michelle Long, infirmière
pédiatrique à New York. L’infirmière affirme que lorsque l’enfant est affamé, les gestes sont raids.

6. Les genoux froncés

Dans ce cas, le bébé a un souci de digestion, de gaz ou bien qu’il est constipé.
Selon le Dr Nelson, les genoux froncés vers le ventre signifie un malaise stomacal, une constipation ou un souci de gaz. Donc, il faut lui inciter à roter, pour ce faire, faites un doux massage dorsal. Aussi, exécutez un geste rotatif aves ses jambes afin d’apaisez ses douleurs au niveau du ventre. En d’autres mots, maintenez ses jambes froncés à nouveau vers le ventre et faites un schéma circulaire tendrement avec ses jambes afin d’apaiser les maux de têtes. Cependant, si aucun de ces gestes n’est fructifiant, il est important de vous rendre chez un pédiatre.

7. Brusque mobilités des mains

Selon les déploiements du Dr McCarthy, cela veut dire que certaine chose dérange l’enfant et c’est un geste inné face à cela, « le réflexe de Moro ». L’origine peut être un éclairage ou un bruit intense alors qu’il veut sommeiller. Il faut lui fournir une atmosphère opportune avec un éclairage très faible et paisible, afin qu’il puisse bénéficier d’un repos. L’enfant va être calme. En général, sachez que ses mouvements s’arrêtent dans le troisième du mois et c’est un bon signe en parlant de son bien-être entre 0 et 5 mois.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend