Voici les raisons pour lesquelles les restes de riz sont néfastes pour votre santé – Recettes en Famille

Voici les raisons pour lesquelles les restes de riz sont néfastes pour votre santé

by Emma

Le riz est an aliment rassasiant qui peut être cuisiné de manière différentes, notamment de façon cantonaise, à l’espagnole ou pilaf. Mais il n’est pas sans nocivité en cas de mégarde dans le quotidien. Dans ce sens, il est important de régler la quantité cuisiné pour ne pas gaspiller les restes. Savez-vous que les restes de riz ne sont plus consommables ? Découvrez les raisons.

Grâce à sa facilité de préparation, le riz est un incontournable dans nos cuisines. Il est gorgé de protéines végétales et de glucides complexes, ce qui fait de lui un aliment énergétique. N’hésitez pas alors à l‘inviter dans les plats quotidiens. Cependant, cet aliment n’est pas sans risque pour la santé lorsqu’il est conservé de manière inadaptée.

Pourquoi les restes de riz sont nocifs ?

Souvent, on se desservi de la table en laissant quelque nourriture restantes. Mais sachez que c’est une habitude à bannir pour des raisons de santé. En cause, ce geste est d’autant plus néfaste après avoir dégusté du riz blanc. Comme indiqué dans un article du NHS, système de la santé publique britannique, le riz réchauffé une seconde fois n’est pas la source su problème mais plutôt le fait de l’avoir mal conservé préalablement. Ce féculent non cuit contient effectivement des spores qui survivent jusqu’à la cuisson. A une température ambiante, ces spores sont susceptibles de former une bactérie Bacillus Cereus. Cette dernière est à l’origine de diarrhée et de vomissements relatif à une intoxication alimentaire pour certaines personnes. Toujours selon la même source, ces signes de maladie se manifestent durant 1 à 5 heures suite à la consommation de riz et se rétablissent au bout d’une journée.

Voici comment conserver le riz

Dans un article relayé par Medisite, Fionna Hunter, nutritionniste anglaise préconise de mettre le riz dans le réfrigérateur en moins d’une heure et de le conserver sous 24 heures et pas plus. Si le riz est encore très chaud pour être placé dans votre réfrigérateur, répartissez-le en plusieurs portions de mettez dans des récipients différents pour accélérer le temps de refroidissement. Selon le NHS, il est prohibé de réchauffer le riz plus d’une fois et cela doit se faire à haute température. D’ailleurs, un article paru sur le journal belge La Libre affirme que le cœur du plat doit être à 74°C au moins.

Quid de la congélation du riz cuit ?

Certaines personnes estiment que congeler le riz peut altérer la saveur. D’autres personnes estiment que ce geste est nécessaire en cas d’excédent, du moment que la conservation ne dépasse pas 30 jours. Vee Tee Rice, une société britannique, affirme que la congélation de riz est faisable en respectant des conditions, selon un article relayé par l’Express. La riz “doit être congelé aussi vite que possible suite à sa cuisson”, peut-on lire dans les lignes du l’industrie. En sus, il est idéal de transférer dans des sacs hermétiques le plus vite que possible après refroidissement. Le plus adapté est de répartir en plusieurs portions puisque vous n’êtes pas sûr de les consommer d’un seul coup à la prochaine cuisson. Ainsi, vous pouvez réguler la quantité du riz à réchauffer sans décongeler en excédent.

La portion de riz adaptée à chaque personne

Il est évident de réguler la quantité de riz à cuire pour éviter tout gaspillage et afin de préserver la santé. De manière générale et pour n’importe quelle recette où le riz est un ingrédient principal, chaque personne consomme un demi-verre de riz, équivalent à 50 grammes. Dans le cas où le riz n’est pas l’ingrédient principal de la préparation, vous pouvez réduire la portion en le divisant en deux, donc de 25 grammes pour chacun. Puisque le volume du riz augmente après cuisson, la règle du 2 par 3 est à appliquer. Cela revient à dire que 2 volumes du féculent rallient avec 3 volumes d’eau.

Faut-il laver le riz avant la cuisson ?

La réponse est positive. Il faut laver le riz avant de le cuire sauf pour un risotto. Pour cette dernière, il faut que la consistance du riz soir collante, raison pour laquelle il ne faut pas laver votre féculent.

Pour ce faire, il est conseillé de laver le riz à plusieurs reprises pour éviter l’amidon qui lui donne l’aspect gluant. Le riz est prêt à la cuisson une fois que l’eau de lavage devient claire. En sus, le lavage est nécessaire pour éliminer les restes de sables ou de poussières au moment de la récolte. Sachez que l’eau de riz est utile en routine beauté selon la magazine Femme Actuelle.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend