Voici des exercices isométriques pour éliminer les gras du corps en un mois – Recettes en Famille

Voici des exercices isométriques pour éliminer les gras du corps en un mois

by Emma

Certains mouvements permettent de forger les sangles abdominales, d’avoir un ventre plat et de pallier aux douleurs dorsales. En moins  d’un mois, vous pouvez travailler le corps de sorte de bénéficier d’un effet brûle graisse optimal.

Ce guide est idéal pour ceux qui commencent l’entrainement. Chaque geste permettra de favoriser une meilleure condition physique en plus de rendre les muscles plus tonifiés.

4 exercices pour travailler les muscles intensément

Dans cet article, vous découvrirez une séance complète de mise en forme, notamment pour rendre des bras plus tonifiés ou des fessiers galbés. En effet, vous serez toujours au taquet grâce aux 4 mouvements à réaliser après un échauffement. Vous pouvez faire quelques minutes de cardio ou Pilates avant de s’y mettre. Ce n’est plus un rêve de vous trouver dans une silhouette affinée à condition de réaliser ce programme tous les jours. Avant tout, préparez vos muscles en réalisant des cordes à sauter ou d’autres exercices qui échauffent l’ensemble des muscles. Si cet exercice est efficace, c’est parce quez vous n’aurez besoin d’aucun outil spécifique et plus besoin de vous déplacer en salle de sport. L’heure d’entrainement dépend de votre entière disponibilité et de votre habitude, le matin comme au soir.

  1. Les pompes

Réaliser des pompes permet de renforcer la ceinture abdominale. En principe, ce mouvement provoque une contraction de la sangle abdominale, ce qui est véritablement nécessaire pour sculpter les tablettes de chocolat que vous rêvez tant. Aussi appelé push-up chez les Américains, les pompes ne vous demande qu’une minute de votre journée. Son grand atout est de tonifier en même temps les épaules, les pectoraux, les dorsaux, les bras et bien entendu les abdo.

Commencez par vous mettre à quatre pattes et tendez vos jambes en prenant appuie avec les orteils. Il faut que tout votre corps pèse sur les bras afin de les renforcer. Lors de cette étape, contractez le ventre et alignez bien les jambes avec votre bassin. Lors de la descente, prenez une longue inspiration et lors de la montée, expirez profondément. L’exercice est à réaliser à 5 reprises. Ne vous étonnez pas si, au débout, il semble compliqué et rude mais plus vous vous exercez, plus vous devenez doué. Pour plus de confort, utilisez un tapis de yoga. Une autre alternative est de vous tenir sur un banc et de faire le même procédé. Si vous êtes habitué, il est possible de descendre plus bas au moment où vous expirez et de tenir les coudes plus près de votre corps. A un stade expert, vous pouvez rapprocher les mains l’une à côté de l’autre. De ce fait, les fibres musculaires pourront se reconstruire plus aisément. 50 répétitions de pompes transformeront complètement votre silhouette.

  1. Les squats

Le squat stimule principalement les muscles des fesses. En cause, le mouvement sollicite les muscles profonds de votre jambe, ce qui fait de lui une sélection idéale si vous souhaitez opter pour un programme abdos-fessiers.

Pour ce faire, tenez-vous debout et gardez le dos bien droit. Ecartez les jambes à la même largeur que le bassin. Ensuite, faites une contraction simultanée de l’abdomen en même temps que vous basculez les fessiers vers l’arrière du corps. Faites comme si vous allez vous asseoir. En même temps, la partie haute du corps doit être légèrement penchée vers l’avant et les genoux doivent s’alignés aux chevilles. Gardez la posture de squat pendant 30 secondes et veillez à ce que les muscles travaillent. Les fesses doivent être contractées. Répétez 5 à 10 fois en interférant chaque mouvement par une pause de 15 secondes. Si l’exercice parait facile pour vous, sautez lorsque vous vous relevez. Avec un saut, l’exercice permet de travailler les jambes. Besoin de plus de challenge, tenez un haltère à chaque main et augmentez le nombre de répétitions. Lorsque vous êtes  en position de squat, ouvrez les bras.

  1. L’exercice de la planche

Ce mouvement sollicite les muscles de l’abdo, du fessier et des dorsaux.

Pour le réaliser, mettez-vous en parallèle avec le sol en tenant appuie à l’aide des avant-bras. Il est possible de plier les coudes sous vos épaules ou de mettre les mains à plat contre le sol tout en effectuant une contraction sur le haut du corps. Il faut que les jambes soient bien alignées au dos. Pour une efficacité, vous devez vous tenir le plus longtemps que possible. De ce fait, gardez votre position durant 30 secondes si vous commencez l’entrainement. Pour booster le résultat, alternez l’exercice de la planche avec un autre mouvement et essayez de prolonger le temps autant vous le pourrez. Si vous êtes à un niveau avancé, soulevez un des jambes et puis l’autre lors de votre exercice. C’est encore mieux de rester durant quelques minutes avant de vous relever. En sus, vous pouvez vous dresser sur vos bras et de mettre plus de poids sur les avant-bras avant d’alterner le mouvement. Relevez le défi d’un mois pour un corps de rêve !

  1. Les dips

Le dips est un exercice idéal pour les personnes qui souhaitent tonifier les bras, car il besogne à la fois les triceps, l’arrière des bras, les pectoraux ainsi que les épaules. Sachez que les dips permettent tout de même de raffermir les fesses.

Pour ce faire, commencez par vous asseoir sur le bord d’un banc. Par la suite, mettez vos mains à côté de votre fessier en vous tenant bien droit. Il faut que les pieds soient placés devant vous. Prenez appui sur vos mains pour les fesses soient suspendues au-dessus du banc. Pour descendre, pliez les bras et faites en sorte de mettez les avant-bras perpendiculaires au sol. Regagnez la posture de départ et poussez en même temps avec votre bras, toujours le dos bien droit. Si vous êtes néophyte, faites 45 secondes de musculation en augmentez petit à petit la durée d’entrainement.

Les sportifs doivent avoir une mentalité persévérante

Pour atteindre les objectifs, tout repose sur votre mental. Dans ce sens, il est alors capital de rester patient et persévérant afin de garder la force d’affiner son corps. Courbatures, fatigue, douleur ne doivent en aucun cas influer cette motivation d’aboutir à ses fins. Faites de vos entrainements une source de plaisir pour que vous ne lâchez pas la garde. Pour cela, vous pouvez choisir de le réaliser en groupe ou en solo, selon votre préférence.

Afin de vous ressourcer, il est possible de consacrer un moment de yoga ou de natation car ce sont aussi des activités qui travaillent les muscles. En progressant lors de ces activités à la fois ludiques et bénéfiques, vous aurez le besoin de tonifier les muscles de votre corps. A certain moment, vous pouvez chuter de constance mais n’hésitez pas à reprendre en force pour ne rien rater. Si vous suivez un régime de perte de poids en parallèle à votre entrainement, prenez-vous en photo pour booster la motivation. Et pour cause, en regardant l’évolution sur les images, vous aurez de plus en plus envie d’exceller. De plus, vous pouvez aussi mettre les mêmes tenues après quelques semaines d’entrainement pour voir concrètement les évolutions. Sachez que durant tout cela, le mode alimentaire est une notion à ne pas négliger.

Connaissez les bienfaits de la musculation pour vous

Prenez en compte des bienfaits de la musculation afin de vouloir la réaliser régulièrement. Afin d’y voir plus clair, la musculation évite les maux du dos puisque les muscles sur cette zone sont plus gainés. La base c’est de connaitre les bonnes manières pour s’échauffer tout en sachant que cela prévient les courbatures. A savoir que ces derniers font partie des éléments démotivants en termes de musculation, surtout pour les débutants. Si vous sentez de l’étirement et de l’inconfort lors des séances d’entraînement, c’est bon signe ! Ce dernier signifie que les exercices font ces effets sur le muscle et que les graisses du corps sont en train de fondre. N’abandonnez pas car au bout de quelques semaines, le résultat tant attendu est au rendez-vous. Au fil des semaines, vous pourrez soulever plus de charge et vous aurez en même temps, plus d’endurance. Gardez à l’esprit que lors des efforts physiques, le corps produit des endorphines, hormones du bien-être. Le taux de ces hormones provoque une sensation enivrante suite à la réalisation des exercices.

Mettez en tête des affirmations positives

Focalisez-vous sur les affirmations positives pour garder les motivations en vous. Le physique comme le moral a besoin de force pour rester concentré sur ses objectifs. Il est question de restaurer son esprit comme penser que vous vous sentez bien, vous arrivez à délester des kilos chaque jour, etc.

Surpassez les douleurs

Ne vous laissez pas berner par la sensation de douleur. Certes, vous ne pourrez vous passer de certains maux mais toute chose repose sur votre état d’esprit. Il est alors conseillé de surpasser les douleurs.

N’oubliez pas d’évaluer vos performances

Si vous avez l’habitude de mesurer vos efforts, vous gagnerez à coup sûr en constance. En effet, les progrès réalisés vous incitent à garder un même rythme de motivation. Pour ce faire, mesurez votre taille, les bras ainsi que les autres parties ciblées à l’aide d’un mètre ruban. Prenez note des mensurations pour booster votre motivation. En combinaison à vos programmes d’entrainement, vous pouvez tout de même utiliser des applications dans les smartphones pour mesurer vos parcours et les calories consommées.

Inspirez-vous à l’aide d’un modèle de votre choix

Avoir un bon mentor vous permettra de parvenir aux objectifs fixés. En cause, cela aidera à acquérir les mêmes attributs que votre modèle. Par exemple, vous pouvez vous référer à des influenceurs sur les réseaux sociaux de par leurs partages qui motivent. Autrement, vous pouvez solliciter l’aide d’une connaissance ou d’un ami qui vous inspire en parlant de son évolution sportive.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend