Voici ce qui se passe au corps, une minute après le décès – Recettes en Famille

Voici ce qui se passe au corps, une minute après le décès

by Emma

La plupart des gens n’aiment pas parler du décès. La réaction de chaque individu n’est pas la même à ce propos alors que c’est inévitable. Plusieurs individus se demandent comment notre corps sera après la mort. Voici le déroulement chronologique de ce changement hors du commun.

 

Plusieurs individus ne préfèrent pas penser de cela, alors qu’on est encore conscient du caractère inéluctable de la fin. Par contre, il y a des personnes qui veulent savoir ce qui se passe dans la tête des individus sur le point de mourir, alors que d’autre veulent savoir ce qui passe après la mort.

 

Les changements au décès

Il existe un principe acquis au sujet du rythme cardiaque et de la respiration qui ne fonctionne plus au moment du décès. Comme indiqué sur le site VeryWellHealth, au moment du décès notre cerveau fonctionne encore 10 minutes après. Vous l’aurez donc compris, le décès n’est pas immédiat.

Du point de vue médical, les spécialistes admettent le décès si l’on parle de l’absence de respiration, de pouls, de constriction pupillaire après exposition à une lumière vive ainsi que l’absence de réflexe. Ces derniers sont des symptômes que les ambulanciers paramédicaux doivent prendre aux sérieux avant de réaliser une réanimation.

Une fois le décès confirmé, l’organe subit des transformations qu’il faudrait connaitre.

 

Le corps change après la mort

Quelques secondes après le décès, il y a apparition d’un affaiblissement primaire. Ce dernier se présente comme le relâchement généralisé des muscles. Voici quelques changements : la tension des paupières faiblit, la mâchoire se dégage, les pupilles s’épaississent, la fermeté des articulations ou encore des autres membres du corps diminue.

Ces dernières deviennent flexibles, alors que la peau s’affaisse et les muscles se contractent. Par ailleurs, les os saillants comme, les mâchoires ainsi que les hanches présentent le même changement. Au même moment, le sphincter présente un relâchement et les selles ainsi que l’urine sort du corps.

Ensuite, on parle de pâleur cadavérique qui change le couleur de la peau en teinte pâle, mais aussi les petites veines de la peau qui se transforment progressivement dépourvues du sang. Ce phénomène se présente chez les individus qui a une peau claire plutôt que chez les individus qui présente une peau plus foncée.

Généralement, notre corps présente une température de 37 °C. Par contre, après le décès, la température se réduit et devienne ambiante. Cette diminution s’appelle l’algormortis, lorsque la température diminue constamment jusqu’à 1,5°C par heure.

 

Les transformations 2 à 6 heures après le décès?

Le livormortis se présente. C’est un phénomène qui se manifeste par un affaissement du sang qui ne se disperse plus dans le cœur. En outre, si le corps se paralyse au même endroit durant des heures, des colorations rougeâtres et violâtre peuvent apparaitre sur le corps en contact avec le sol. En effet, ces décolorations sont causées par l’accumulation de sang. Ce dernier se nomme chez les embaumeurs « la tache post mortem».

Les muscles deviennent rigide trois heures après la mort. Ce changement qui se nommeri gormortis présente des transformations chimiques au niveau des cellules du corps. Au même moment, les paupières, le cou ainsi que la mâchoire se transforment raides en premier.

Par la suite, une constatation qui se présente comme un raidissement continue au niveau du visage puis descendra pour toucher la poitrine, l’abdomen, les bras, les jambes et enfin, les extrémités. Par ailleurs, il faut savoir que la rigidité du cadavre des jeunes n’est pas les même que pour les adultes.

 

Ce que le corps endure 7 à 12 heures après la mort

On estime que les muscles deviennent très rigides après 12 heures. Pour cette durée, le corps de chaque individu ne présente pas les mêmes changements. Pour cela il faut savoir  que des situations personnes peuvent se présenter différemment, comme la condition physique de la personne, son âge, son sexe, des facteurs intrinsèques à la personne ainsi que la température de l’air. A ce moment, les membres du cadavre connaissent un durcissement surtout sur les parties des coudes, des genoux tandis que les extrémités se tordent.

 

Et 12 heures après la mort ?

Toute la cellule présente des changements chimiques, mais aussi les tissus internes connaissent une décomposition et juste après le corps procède à une rigidité maximale. En effet, les muscles se lâchent. C’est ce que l’on appelle la flaccidité secondaire.

On est ici en présence d’un nouveau relâchement qui se manifeste rapidement et qui dépendra de la température par exemple. Effectivement, si ce dernière deviennent froide, le changement se refreine. De plus, si la peau se rétrécisse, les cheveux ainsi que les ongles donnent l’impression qu’ils poussent. L’existence de l’affaiblissement secondaire se poursuive contrairement de bas vers le haut, c’est-à-dire d’abord des orteils, ensuite le bras et enfin le visage. On est en présence d’une étape qui peut sepoursuivre jusqu’à deux jours.