Une nouvelle chasseuse posant avec le lion qu’elle vient de tuer déclenche le dégoût des internautes

En décembre 2018, Franchesca Esplin, une mère de famille a abattu lors d’une partie de chasse un puma coincé dans un arbre et s’est fait prendre en photo avec la dépouille de l’animal. Depuis les insultes se multiplient sur les réseaux sociaux.

C’est un groupe de défense des animaux, Prairie Protection Colorado, qui a publié les photos et vidéos de cette femme chasseur fière d’avoir abattu un puma après l’avoir traqué.

Depuis la publication de ces photos, Franchesca Esplin a fait face à un torrent de critiques et d’insultes. Elle a répondu pour se défendre que l’acte de chasse était ‘complètement légal’

Effectivement, selon la loi du Colorado, il est autorisé de chasser le puma sous réserve d’avoir les autorisations nécessaires. Les autorités de l’Etat ont indiqué que les chasseurs étaient bien en règle et qu’aucune procédure légale ne sera enclenchée.

Pour la suite, ouvrir la page suivante (Cliquez sur le bouton rouge en dessous)

Partagez dans vos réseaux sociaux!

To Top

Send this to a friend