Une mère raconte les derniers moments de vie de son enfant après une longue lutte contre le cancer – Recettes en Famille

Une mère raconte les derniers moments de vie de son enfant après une longue lutte contre le cancer

by Emma

Quand une personne voit sa progéniture agoniser chaque jour, le fait de se sentir inutile et de ne pouvoir rien faire peut faire sentir une énorme souffrance. Beaucoup essaient toujours de donner un peu de vaillance, de force et d’espérance à cette personne, cependant, c’est une chose rude et malaisée pour eux. Dans ce rapport rapporté par « Dailymail », une maman bouleversée était avec son fils combattant un cancer rare. Elle lance sur la toile les temps qu’elle a passés avec son fils. On sait qu’on n’est pas éternel, et qu’on doit tous un jour partir de ce monde, la perte d’un personne qui nous est proche est et sera toujours difficile surtout quand il s’agit d’un enfant. Ruth Scully est la mère de Nolan, un enfant de 4 ans, et elle sait que le cancer peut vraiment chambouler la vie de ceux qu’il atteint et de leurs familles et de leurs amis.

Cette mère a dû préparer son fils à partir et a dû se préparer elle aussi. Elle a publié ce qu’elle a vécu sur internet à travers une conversation qu’elle a eue avec son fils.

Elle croyait que ce n’était qu’un Rhume.

Dans un partage sur Facebook qui est devenue un buzz, cette mère raconte à quel point, des faits peuvent venir dans votre vie et la chambouler aussi vite.

C’est en Septembre 2015 que ça commence, Nolan avait 3 ans, est atteinte d’une maladie et a eu un écoulement de nez.

Ils pensaient tout d’abord que ce n’étais qu’une grippe et n’ont pas vraiment accordé beaucoup d’attention à cela qui leur semblait être une simple petite maladie.

Cependant, quelques temps après, Nolan a commencé à avoir des troubles de la respiration et a dû être emmené voir un docteur pour régler le problème. Les médicaments habituels n’étaient pas efficaces, et les soignants ont dû lui faire subir une biopsie.

Deux mois après cela, les médecins ont découvert que Nolan étais atteint d’un cancer assez inhabituel : le rhabdomyosarcome.

Une rude et longue lutte

Après cela, Nolan a dû subir des tas de chimiothérapie et de radiothérapie.

Il perdit peu à peu ses cheveux et s’était progressivement affaiblis.

Ce cancer violent s’est vite répandu dans tout son corps après cela.

Sa mère dit que c’était une “agonie sans pareille” que son fils a dû endurer pour pouvoir vivre.

Cependant, même si les traitements étaient là, plus le temps passait, plus son état empirait.

Sa mère a alors enfin réalisé que la maladie allait finir par lui prendre son enfant.

Une discussion touchante

Le cancer avait déjà progressé à un stade assez avancé et les possibilités que l’enfant survive passèrent de 2 sur 5 à 1 sur 5. Sa mère, en allant avec lui à l’Hôpital s’était préparé au fait que ça pouvait être terminé pour son fils.

Nolan étais très faible, il n’a plus avalé quoi que ce soit depuis un bon moment, et vomissait de nombreuses fois.

Dans sa publication sur Facebook, Ruth partage leurs derniers échanges.

La mère : Chéri, est ce que ce tu peines à respirer ?

Nolan : Oui …
La mère : Tu as vraiment mal, n’est-ce pas, mon chéri ?

Nolan : (baisse les yeux) Oui
La mère : Mon bébé, ce fichu cancer est intolérable. Tu n’es plus obligé de lutter.

Nolan : (plein de joie) Est-ce que c’est vrai ?! Mais si c’est pour toi, je lutterai quand même maman.
La mère : Mais non mon chéri ! C’est ça que tu faisais ? Tu luttais pour moi ?

Nolan : Oui
La mère : Mon bébé, quel est le devoir de maman ?

Nolan : De me protéger.
La mère : Mon chéri, je ne peux plus te protéger ici. La seule chose que je puisse faire, c’est te protéger dans l’au-delà.

Nolan : Donc je vais aller au Paradis et j’attendrais que papa et toi vous veniez vous aussi.

La mère : Bien sûr, tu ne peux pas te débarrasser de maman aussi facilement !

Quelques jours après cette discussion, Nolan fini par décéder.

Anéantie par le décès de son fils, Ruth décrit son fils comme un “guerrier mort dans la dignité et l’amour”.

Se remettre du décès d’un enfant.

Après le départ d’un enfant, les parents se disent généralement qu’il est impossible de se remettre de cela. Cependant, il faut savoir que se remettre du deuil est progressif et cela nécessite beaucoup de temps avant de se retrouver. Il est nécessaire de s’entourer de proches, d’aller trouver de l’appui auprès des associations ou chez des psychothérapeutes pour pouvoir avancer des sentiments négatifs. Se confier et faire part de ce que l’on ressent des personnes de confiance peut aussi alléger les peines et peut aider à mieux les surmonter. Et les groupes de paroles peuvent aussi beaucoup aider à surmonter le chagrin.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend