Une mère qui a volé des nourritures a été arrêtée mais la police a changé d’avis puisque ces enfants sont affamés – Recettes en Famille

Une mère qui a volé des nourritures a été arrêtée mais la police a changé d’avis puisque ces enfants sont affamés

by Emma

L’histoire s’est déroulée en 2017. Une femme a été interpelée par la police puisqu’elle a volé des marchandises d’épicerie dans une supérette. Cette dernière se situe aux Etats-Unis. Pourtant, les policiers ont su son histoire et ils avaient décidé d’aider la femme en lui donnant l’aliment qu’elle a volé. C’est une source d’inspiration que tout le monde doit lire.

Les policiers se nomment Keith Bradshaw et Candice Spragins. D’après WRAL News, ses policiers étaient appelés en automne 2017 à propos d’une femme qui commet une vole des marchandises dans une supérette. Dans la mesure où elle a entendu l’appel, elle partait. Les agents ont vite su son identité et se transportés rapidement chez elle pour l’enquêter. Au moment de leur débarquement,  les agents en vue que cette mère de famille était si pauvre.

Cette mère s’appelle Theresa West, elle évoque des excuses à propos du vol des marchandises et cela avec des larmes.Cette femme avec ses larmes raconte aux agents qu’elle franchisés des moments pénibles à alimenter ses enfants, qui n’avaient rien avalé depuis 3jours.

 

Cette femme raconte affirme que: « On a appelé les églises, et tout le monde disait : ‘Nous passons par le Conseil interconfessionnel, nous passons par ceci et par cela, et personne ne voulait nous donner quoi que ce soit. Nous n’avions rien ».

L’autre agent vérifié à l’intérieur du réfrigérateur de la famille, et a vu que ce dernier était belle et bien vide. À partir de ce moment, les deux agents en su qu’ils devraient aider cette mère de famille.

Une faute qui est considérée

West a payé les 30 euros équivaut aux choses qu’elle a volé dans la supérette. Après cela, les deux agents l’escorté dans un magasin pour l’acheter des produits équivaut à 120 euros pour que ses enfants mange. Sur la page Facebook du service de police Hillsborough, ses deux agents affirme la situation mais aussi la raison pour la quel pourquoi ils offrent son aides.

Keith Bradshaw et Candice Spragins affirmes que, « Il ne s’agissait pas d’un délit par cupidité mais d’un délit considéré comme nécessaire par une mère essayant de nourrir ses enfants ». « Parfois, le travail de la police n’est pas simple. Nous sommes des personnes d’abord et des flics ensuite. »

Ces deux agents ont attiré l’attention de la presse mondiale à propos de leur gentillesse. De plus, ils ont encouragé les gens de réaliser des dons sur leurs banques alimentaires locales ainsi que d’autres organisations similaires.

D’autre cas similaires

En décembre 2020, WJAR News reportait sur un magasin de Somerset, dans le Massachusetts. Ce dernier a fait appel à un officier de police qui se nomme Matt Lima à propos de l’existence de deux voleuses qui se situe sur le lieu du magasin. Au moment où l’officier était arrivé sur les lieux, il rencontrésles deux femmes. Ces voleuses étaient avec deux petites filles. Ses dernières avaient à peu près le même âge comme l’enfant de Lima.L’officier avait pris l’une des femmes pour enquêter de ce qu’il s’était passé.

Mme Lima explique de ce qu’elle souvenait : « La femme à qui j’ai parlé m’a expliqué qu’elle travaillait, mais que la mère des enfants ne travaillait pas et avait d’autres problèmes familiaux, et que ce qu’elle avait pris était le repas de Noël pour les enfants ».

Mme Lima pensé que si elle était à leurs places mais aussi avec la douleur de ne pas offrir un bon repas le jour de Noël.Préférablement, cet officier offre une carte de cadeau de 200 euros pour que leurs enfants passent une merveilleux Noël.Les agents de police de ses histoire montre que aidés les gens et d’offrir de la bonté est vraiment très nécessaire.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend