Une jeune femme a mis au monde son bébé le jour de son enterrement – Recettes en Famille

Une jeune femme a mis au monde son bébé le jour de son enterrement

by Emma

L’accouchement est un heureux événement qui fait le bonheur de toute la famille. Cette expérience marque surtout la vie des parents même s’il rassemble des tas d’émotions. Au dessus de tout, le père et la mère sont tous deux emportés par une joie sans égal. Mais certains faits transforment le jour d’accouchement en une expérience accablante. C’est ce que cette jeune femme a vécu. Elle a mis au monde son bébé le jour de sen enterrement. Plein feu.

Le décès survient sans prévenir et il est inéluctable à tout être vivant. Il s’agit d’un fait tragique qui bouleverse les projets de toute une famille et change toute une vie. Une femme peut perdre la vie lors de son accouchement parce que c’est un moment d’extrême vulnérabilité. 2,8 millions de femmes enceintes et de nouveau-nés perdent leurs vies, soit 1 toutes les 11 secondes, d’après une statistique annuelle. Selon les médias mexicains Debate et Milénio, cette finlandaise a subit d’étrange situation que vous allez découvrir dans cet article.

Charlotta donne naissance à son enfant lors de ses funérailles

Charlotta Björnram est décédée après avoir vécu 24 ans sur terre. La jeune femme attendait un bébé, mais a succombé aux complications de grossesse. De ce fait, sa famille l’a enterrée dans une chapelle privée située dans la ville de Vihti dans le sud de la Finlande. Mais, Charlotta aurait accouché dans son cercueil, selon le média local. Huit autres corps dont la plupart ont été momifiés, sont enterrés dans cette même chapelle.

Charlotta a perdu la vie lors de son premier trimestre de grossesse. Alors qu’une équipe d’archéologues sont en train de chiner aux environs, ils ont retrouvé la dépouille.

Selon les informations procurées par son église, Charlotta est morte à cause d’une inflammation. Lors de la découverte de la chapelle privée, les archéologues ont étudié les corps avant de dévoiler que Charlotta avait le crâne d’un fœtus qui dépassait son canal pelvi-génital. D’après leur analyse, il s’agit d’un cas d’expulsion fœtale post-partum. C’est un phénomène auquel le fœtus non viable s’expulse du vagin de la mère à cause d’une pression qui provient des gaz intra-abdominaux au moment où le corps se décompose.

Les complications liées à la grossesse

Bien que certaines femmes subissent des complications de grossesse, celles-ci restent toutefois des cas rarissimes. Néanmoins, les complications relatives à la grossesse sont susceptible d’ôter la vie de la mère ou/et celle du bébé.

Nombreuses sont les complications relatives à la grossesse :

Elle provient d’un ovule fécondé qui s’est implanté à un endroit en dehors de l’utérus. Généralement, la femme enceinte doit recourir à une opération chirurgicale pour retirer le fœtus et le placenta.

Fausse-couche

Une femme enceinte peut subir une fausse couche lors de ses 5 premiers mois de grossesse. La fausse-couche est à l’origine d’une interruption de grossesse dans l’immédiat.

Accouchement prématuré

C’est le cas où la grossesse ne dure que 20 à 37 semaines. Les bébés prématurés peuvent endurer des maladies accablantes et ils sont souvent obligés de rester à l’hôpital pour bénéficier des soins adaptés.

­Maladies infectieuses

Plusieurs maladies comme la rubéole, toxoplasmose, infection urinaire, etc. peuvent s’attaquer à une femme enceinte. Et pour cause, c’est une période qui expose la femme à une vulnérabilité accrue. Ces maladies exposent également le bébé à des risques.

­Incompatibilité Rhésus

L’incompatibilité Rhésus a lieu lorsque le groupe sanguin de la mère et du bébé qu’elle porte sont incompatibles. Les globules rouges du fœtus sont susceptibles de causer des lésions, ce qui engendre par la suite une anémie très grave.

­Hypertension artérielle

En général, l’hypertension gestationnelle a lieu après la 20ème semaine de grossesse. Ce problème de santé peut être à l’origine d’une pré-éclampsie.

­Diabète gestationnel

Un diabète gestationnel, aussi appelé diabète de grossesse se manifeste vers la fin du 2ème trimestre de grossesse. Chez les femmes avec un taux de glucose élevé, la maladie se transmet au bébé. Ce dernier peut devenir obèse avant même sa naissance, d’où la complication lors de l’accouchement. Le pronostic vital du bébé est même compromis. De plus, la femme, après un accouchement par césarienne, peut développer un diabète de type 2.