News

Une femme qui a consommé du poisson cru a eu un ver de 3,8 mètres qu’on a dû enlever de son amygdale

Beaucoup de personnes sont amateurs de la cuisine japonaise, surtout les sushis et les sashimis. Ces types de nourriture en provenance d’Asie deviennent en ce moment beaucoup répandus en Occident. Le sushi est un mélange de riz vinaigré et de poisson, à l’opposé du sashimi qui est seulement fait de poisson cru. Ce sont des nourritures notoires considérées comme une richesse culinaire du Pays au soleil levant, il faut une habileté méticuleuse et complexe. Cependant, il se peut que consommer des protéines non cuites crée des ennuis de santé et causer des problèmes pouvant devenir compliqués. C’est ce qui s’est passé pour cette femme. Cet incident est rapporté par le « New York Post ».

Consommer de la nourriture d’origine animale non cuite peut devenir dangereux pour la santé d’une personne. Quand bien même on fasse attention à la propreté d’un restaurant, il se peut que le problème d’origine qui n’a pas grand-chose à voir avec la propreté puisse survenir.

C’est au pays du soleil levant que ça se passe. Une femme âgée de 25 ans dont l’identité a été gardée secrète a été victime de maux de gorge, puis a su qu’en fait, la cause fut un parasite dans son corps.

Un ver rond mesurant 3,8 centimètre au niveau de l’amygdale

« L’American Journal of Tropical Medecine and Hygiene » a publié un article montrant un cas qui s’est passé en début d’année. Une femme fut envoyée à l’hôpital international de St. Luke à cause d’un mal de gorge qui a duré cinq jours déjà.

Elle en ignorait la cause et on lui a fait un examen pour connaitre la cause. Le personnel de la santé a alors remarqué : “un ver noir en mouvement” s’enroulant au fond de son amygdale palatine gauche. D’après les médecins, c’était un parasite, un ver, rond appelé « Pseudoterranova azarasi ».

On a expliqué dans l’article que la patiente a consommé un “assortiment de sashimis” quelques jours avant cela. Elle a alors depuis, souffert de maux de gorge. Les médecins ont alors retirés de son amygdale gauche grâce à une pincette, et depuis, son état et les conséquences de la présence du parasite se sont “rapidement améliorées”.

Le parasite qui se trouvait dans l’œsophage de la patiente était de 3,8 centimètres et “sa cuticule externe muait”. L’observation des spécialistes les ont permis de connaitre que c’était une “larve de quatrième stade de Pseudoterranova azarasi”. D’habitude, ce genre de ver se trouve dans l’estomac et causent un problème de la digestion. Ceux atteints subissent alors une endoscopie pour s’en débarrasser. Mais dans ce cas précis, le ver se situait dans la gorge et cela a fait que l’ôte a senti des irritations persévérantes.

Du poisson non cuit : potentiel cause de problème sanitaire 

Les amateurs de nourritures japonaises n’aimeront pas cette information, manger du poisson non-cuit a déjà causer beaucoup de problèmes de santé. Le poisson a beaucoup de protéines, vitamines et de minéraux, mais peuvent aussi contenir des parasites et causer des intoxications alimentaires. « L’Observatoire des aliments » explique qu’on retrouve généralement dans du poisson cru les parasites suivants :

Le tænia : Quand une personne mange du poisson cru contenant des larves de tænia, ce parasite causera des problèmes de la digestion sévères comme les maux de ventres, des diarrhées, des nausées et des vomissements. Ce parasite peut absorber une partie des aliments que vous mangez, et cela cause une fatigue due au manque de nutriments.

Les Anisakidés : Ce sont des vers ronds. Les symptômes d’intoxications alimentaires se montrent souvent peu de temps après la consommation d’un aliment qui a ce type de parasite tels que des vomissements, des signes d’allergies et des maux de ventres.

La Cryptosporidium : Ce type de parasite infecte généralement des poissons d’eaux douces et peut causer une diarrhée aqueuse, avec d’autres problèmes gastro-intestinaux. Les personnes ayant un faible système immunitaire sont ceux qui ont le plus de risque en parlant de cette infection car ceux qui ont un système immunitaire plus fort guérissent naturellement après quelques temps.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend