Une fausse huile d’olive est aujourd’hui vendue aux supermarchés. N’achetez plus ces marques !

70% des marques d’huiles d’olive disponibles sur le marché américain sont des fausses huiles. Elles sont en effet préparées avec un mélange d’autres huiles, pire encore d’autres substances qui n’ont rien à avoir avec les olives. Dans cet article, la rédaction vous aide à bien choisir votre vraie huile d’olive.

Pour les méditerranéens, l’huile d’olive est un produit très sacré. Elle est effectivement la base de nombreuses préparations culinaires en Tunisie, en Algérie et au Maroc. La sélection de ce produit sacré n’a jamais été attribuée aux industries alimentaires dont le principal souci est d’accroître leurs chiffres d’affaires au détriment de la qualité proposée.

Comment faire pour identifier une fausse huile d’olive ?

Comme pour les cigares ou le vini par exemple, les prix de l’huile d’olive peuvent varier sur le marché occidental étant donné qu’elle est vendue entre 3 et 60 € la bouteille, en fonction de chaque pays de l’Union. Toutefois, est-ce vraiment le prix qui peut déterminer la qualité de cette huile ?

Afin d’en être sûr, il est important de tester les huiles en laboratoire en faisant un calcul du taux d’acide oléique qu’elles contiennent. Certains spécialistes peuvent faire la différence entre une vraie huile d’olive extra-vierge et une trafiquée, uniquement avec sa couleur et son odeur.

Par exemple, une huile d’olive du sud de l’Espagne a surtout un goût de fruits rouges. De son côté, une huile d’olive noire, sous-bois ou truffe ou une huile d’olive verte, herbe ou amande peut être une huile AOC des Baux. A défaut d’avoir un laboratoire chez vous, vous pouvez vérifier la provenance du produit sur son étiquette. Il s’agit d’une indication fiable.

Aux USA, sept des principaux fabricants d’huile d’olive ont multiplié par vingt leur production sur la base d’un mélange d’huiles de mauvaise qualité et bon marché, notamment l’huile de tournesol et le canola. Cela leur permet de réduire leur coût de production.

Découvrez dans cet article toutes les marques d’huile d’olive dont il faut vous méfier sur le marché.

Plus de 400 policiers italiens ont été mobilisés en 2008 pour la répression majeure intitulée “Opération huile d’or”. Celle-ci a abouti à la saisie de 85 exploitations d’huile d’olive utilisant une certaine quantité de la chlorophylle pour l’huile de Canola et le tournesol en vue de vendre ensuite le produit en tant que huile d’olive extra-vierge.

L’huile est colorée, parfumée, mélangée et aromatisée avant de la mettre sur le marché en tant qu’extra-vierge. Cette affaire a amené le gouvernement australien à faire une enquête sur son propre marché d’huile d’olive. Après avoir testé les différentes marques d’huile d’olive avec la mention “extra vierge” au sein de leurs laboratoires, aucune d’entre elles n’a pu recevoir la certification 2012 indiquant qu’elle est pure.

Voir aussi:  Débarrassez-vous de l’ombre dans vos aisselles en frottant du citron sous vos bras

Toutes ces arnaques ont poussé les scientifiques de l’Université de Californie à effectuer des études sur une centaine de marques d’huile d’olive sous étiquette « Extra-Vierge » afin de constater que plus de 70% de celles-ci sont en fait fausses et trafiquées.

Voici la liste des marques qui ont échoué au test :

  • Bertolli ;
  • Pompeian ;
  • Colavita ;
  • Sasso ;
  • Star ;
  • Primadonna ;
  • Antica Badia ;
  • Carapelli ;
  • Felippo Berio ;
  • Mazola ;
  • Whole Foods ;
  • Safeway ;
  • Coricelli ;
  • Mezzetta

Voici cependant les marques ayant réussi à passer le test et à qui vous pouvez faire confiance :

  • Ottavio ;
  • Corto Olive ;
  • Omaggio ;
  • Lucini ;
  • Bariani Olive Oil ;
  • Lucero ;
  • Kirkland Organic ;
  • McEvoy Ranch Organic ;
  • Olea Estates ;
  • California Olive Ranch ;
  • Cobram Estate

Outre les marques, il y a également de simples tests que vous pouvez faire chez vous afin de vérifier si votre huile est pure ou non.

La technique la plus utilisée consiste à placer votre bouteille d’huile au frigo durant une demi-heure et de vérifier ensuite si l’huile commence à se solidifier. Si oui, cela indique qu’il y une importante quantité de gras monoinsaturés. Votre huile est donc pure.

Dans le cas contraire, il s’agit d’une fausse huile d’olive extra-vierge.

Prenez en main votre bien-être et votre santé en optant pour le vrai et en bannissant les contrefaçons.

Pour voir la suite, ouvrir la page suivante (le bouton rouge en dessous)
To Top

Send this to a friend