Une étude choque le monde en révélant que le vaccin contre la grippe provoque cinq fois plus d’infection respiratoire

Les vaccins contribuent à la prévention de certaines maladies, mais ils sont devenus de plus en plus critiqués en raison de leurs potentiels effets secondaires.

Suite à un examen détaillé, l’étude menée par le Clinical Infectious Diseases informe des dangers que représentent les vaccins antigrippaux sur les voies respiratoires.

Faut-il avoir peur des vaccins ?

Les inquiétudes qui sont nées auprès des personnes ayant été victimes des effets indésirables du vaccin contre la grippe provoquent la remise en question de la nécessité à faire vacciner les gens annuellement.

Ce sont surtout les jeunes enfants et les personnes âgées qui développent le plus une intolérance aux vaccins.

Certains vaccins ne possèdent aucune preuve scientifique concernant leurs effets sur le corps ; ce qui n’est pas le cas du vaccin contre la grippe qui a été testé en Chine par une équipe de scientifiques.

L’étude visait à comparer l’état de santé respiratoire des personnes ayant reçu le vaccin et de celles qui n’ont pas été vacciné. Le résultat obtenu est décevant.

L’étude démontre que le vaccin provoque 5 fois plus de maladies respiratoires chez le receveur :

Cette étude possède un caractère remarquable, car elle a été effectuée en double aveugle avec la mise en place d’un contrôle placebo. Les chercheurs ont utilisé une solution saline en guise de placebo ce qui lui confère un statut de placebo inactif envers ce vaccin trivalent antigrippe.

La majorité des études utilisent des placebos actifs contenant de composants également utilisés dans d’autres vaccins. De ce fait, ils font perdre tout sens réel à ces recherches. Pourtant c’est un cas qui n’est jamais révélé.

Voir aussi:  Ne dépensez plus d'argent sur les crèmes! Dites adieu aux rides comme par magie! C'est génial! Partagez-le partout où vous le pouvez!

L’étude se porte sur des enfants de 6 à 15 ans et dure 272 jours. Son résultat ne démontre aucune distinction entre les sujets ayant reçu le vaccin et ceux ayant reçu le placebo.

Dans la réalité, il y a en effet 116 cas de grippes dans le groupe des enfants vaccinés et 88 autres dans le groupe des enfants ayant reçu le placebo. L’étude démontre que les individus ayant reçu le vaccin augmentent leur niveau d’exposition à une difficulté respiratoire de 5,5 contrairement à ceux qui n’ont pas reçu le vaccin.

Pour informations, 487 maladies ont été diagnostiquées auprès des individus vaccinés alors que seulement 88 ont attaqué ceux qui se trouvaient dans le groupe placebo.

Le corps médical recommande annuellement ce vaccin surtout pour les personnes souffrant de problèmes thoraciques et pulmonaires. Grâce à cela, elles peuvent être protégées de ce genre de maladie. Cependant, on se demande encore pourquoi est-ce que c’est le contraire qui se produit ?

Certains patients dénoncent les mauvais agissements de l’industrie pharmaceutique. En effet, celle-ci dénature les faits et des fois, elle invente même des données afin de montrer comment les traitements médicamenteux et les vaccins qu’elle crée, peuvent aider la population, alors qu’en réalité, c’est tout à fait le contraire.

Pour voir la suite, cliquez sur la page suivante (le bouton rouge en dessous)

To Top

Send this to a friend