Un statut Facebook a causé sa mort – Recettes en Famille

Un statut Facebook a causé sa mort

by Emma

Manier son Smartphone en conduisant est la source de plusieurs décès dans le monde. Cette jeune femme de trentenaire en est la preuve. En raison d’un accident de voiture dramatique, elle n’a plus tenu. En fait, elle a envoyé un message Facebook juste avant de périr. Selon les enquêtes de la police, la cause principale de sa mort n’est autre que ce comportement nuisible.

Selon le rapport de Daily Mail, un Smartphone a emporté la vie de la femme de 32 ans. Sans avoir été distraite pour publier un statut Facebook, sa voiture n’aurait pas sorti du fil.

Un statut Facebook a causé sa mort

La femme était nommée Courtney Sanford et a mourut à 32 ans à cause d’un accident de route fatal. En roulant sur une voie très fréquentée, elle a eu un contrecoup contre camion de recyclage et a décédé sur le coup. C’est enquêtant sur sa mort que la police s’est rendue compte du statut qu’elle avait publié via son profil Facebook. Le partage a eu lieu quelques minutes avant l’accident mortel. Courtney avait effectivement écrit : « Cette chanson joyeuse me rend heureuse », sur le réseau social juste avant de mourir. D’après l’affirmation des autorités, elle avait publié le statu à 8h33 et le premier contact aux urgences avait eu lieu à 8h34. Cet intervalle de temps a prouvé que le fait d’avoir manié le smartphone devant le volant a causé sa mort. « En quelques secondes, une vie s’est abrégée pour que la femme puisse informer ses amis qu’elle était heureuse », affirme un porte-parole du commissariat de police. Ce n’est pas une première fois. En effet, un automobiliste a enclenché le décès d’une mère de famille puisqu’il a manié un smartphone au volant. Un geste tout à fait mortel alors que c’est évitable.

Sa voiture a pris feu

Selon les photos tragiques de la voiture, on se rend compte à quel point un instant d’inadvertance s’avère dramatique. Avant de heurter contre le camion de recyclage, la voiture de Courtney Sanford était sorti de la route et  fait une chute dans un fossé près de ce camion. Aussitôt, son véhicule a pris feu, et le camion quant à lui, a heurté un tronc d’arbre. En sus, ce qui était sûr est qu’elle ne roulait pas du tout à grande vitesse. La police annonce que sa voiture était à 72 km/h lors de l’enquête et aucune trace d’alcool ni de drogue n’était certifié. Un point positif est que le conducteur du camion contre lequel la voiture de la jeune femme a heurté était sain et sauf. En outre, les agents de l’enquête ont trouvé dans le smartphone de Courtney, des selfies au moment où elle conduisait sa voiture. L’utilisation de smartphone cause non seulement des accidents de route mais il est aussi nocif pour la santé à défaut de précaution et de retenue lors se son utilisation.

Elle n’avait pas attaché sa ceinture correctement

Comme l’annonce le porte-parole de la police, ce malheur rappel tragiquement que tout le monde doit faire preuve de vigilance au volant. De surcroît, les policiers ont appuyé que la ceinture de sécurité de la défunte n’était pas attachée correctement. Malgré cela, ce n’est pas un principal facteur du danger. Principalement, l’utilisation du téléphone était à l’origine de sa mort.

A terme, l’usage de smartphone peut se transformer en un comportement addictif selon les informations relayées par Huffington Post.

Le smartphone est lié à un comportement compulsif

Les spécialistes partagent l’idée que le smartphone peut être lié à un caractère compulsif. Parmi eux, Stéphanie Bertholon, psychologue et cofondatrice du Centre de traitement du stress et de l’anxiété affirme « On parle de dépendance ou d’addiction quand il y’a une perte de contrôle sur l’objet. On n’arrive plus à être maître du jeu. On y passe plus de temps qu’il ne le faudrait ». Il s’agit d’une habitude qui produit une nécessité de consulter ce dispositif pour des causes diverses, notamment les réseaux sociaux ou les divertissements.

D’ailleurs, Michael Stora, psychologue invoque une véritable monomanie au smartphone dans le quotidien. Selon cet expert, cela se justifie par un comportement compulsif face aux réseaux sociaux où les utilisateurs consultent presque obsessionnellement les messages, les demandes d’ajout d’amis ou les nombre de réactions.

Bien que la personne ne soit pas physiquement en péril imminent, utiliser son smartphone en pleine rue ou du moins devant le volant met la vie de la personne en danger. Ce n’est pas tout, plusieurs liens entre les parents et les enfants dégénèrent en raison de cette technologie. Comme le cas de la fille et de son papa qui est vraiment scotché au petit écran. La fillette était tellement énervée, à un point où elle a fini par jeter le téléphone de son papa à l’extérieur.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend