Un médecin explique comment perdre du poids avec le célèbre régime 5:2

On passe une grande partie de notre temps à la recherche de moyens pour perdre du poids, ne sachant plus où donner de la tête entre régimes et exercices sportifs. Certains s’avèrent moyennement efficaces quand d’autres sont particulièrement restrictifs et entraînent la reprise du poids sur le long terme. Le régime 5 :2 est un régime qui se base sur une pratique ancestrale, dont les vertus ont été étayées par la science moderne à travers le livre du Dr Michelle Harvie, spécialiste de la diététique et du Pr Tony Howell, oncologue : 2 jours de détox, 5 jours de plaisir.

Le régime 5 :2 est un régime qui se base sur les bienfaits santé et minceur du jeûne intermittent. Il s’agit d’une restriction calorique pendant deux jours consécutifs avec une alimentation saine durant les 5 jours restants de la semaine. Parmi ses bienfaits :

– La perte de poids

– La régulation du niveau de sucre dans le sang

– L’amélioration du métabolisme humain

– La préservation de la flore intestinale, et donc une meilleure absorption des nutriments

Nos ancêtres avaient pour habitude de s’alimenter à base d’un repas, selon l’abondance du gibier. Durant les jours de disette, les quantités de nourritures étaient également amoindries. Ils avaient pour habitude de se dépenser énergétiquement dans les champs et à la chasse. Alors que de nos jours, nous n’avons pas besoin de faire autant d’efforts pour aller chercher notre nourriture, et mangeons même plus qu’avant. Le régime intermittent va vous permettre de réguler votre appétit et d’éviter à votre organisme lestress résultant d’une restriction calorique journalière. Une telle restriction entraîne la prise de poids par la suite et impacte votre moral vous poussant à faiblir facilement face à des plats riches en calories.

Quelle est la marche à suivre?

Pour les 2 jours de jeûne, il s’agit d’un jeûne de 12h. Le dernier repas doit être pris avant 21h et le deuxième repas après midi. Votre apport calorique doit être réduit à près de 75% de votre apport calorique journalier. Voici un exemple type d’une journée de jeûne intermittent :

Déjeuner après midi : Salade de concombre, avocat et tomate assaisonnée à l’huile de noix, 150 g de blanc de poulet au four et 75 g de fromage cottage.

Collation vers 16h : fruit de saison (80 g), une tasse de thé vert

Dîner avant 20h : une soupe de légumes, 150 g de poisson maigre cuit à la vapeur, un yaourt grec.

Pour les autres jours de la semaine, il suffit d’avoir une alimentation saine et variée à base de protéines et de fibres. Il est d’ailleurs conseillé de s’inspirer du régime méditerranéen. Pendant les jours de jeûne, il est très important d’avoir de bons apports en sel en raison des pertes urinaires plus fréquentes (pouvant mener à des migraines) et de vous hydrater suffisamment. L’eau va aider à accélérer votre métabolisme favorisant ainsi la perte de poids, en plus de vous offrir un sentiment de satiété.

Un médecin explique comment perdre du poids avec le célèbre régime

Quelques astuces pour réussir votre régime 5 :2

Commencez d’abord par calculer votre IMC (Indice de Masse Corporelle) : cela vous aidera à définir si vous êtes en surpoids. Ce n’est qu’à partir d’un IMC de 25 que vous avez réellement besoin de ce régime.

A deux, c’est plus facile : trouvez une autre personne pour vous accompagner, le jeûne intermittent à deux va vous permettre de vous soutenir mutuellement.

Faites attention aux étiquettes nutritionnelles : Pour ne pas dépasser le nombre de calories que vous êtes censés prendre durant une journée de jeûne. Si l’étiquette n’est pas disponible, le web peut vous conférer une multitude d’applications mobiles pour vous aider.

Préparez votre repas à l’avance : Le jour de votre jeûne, il vaut mieux préparer vos plats bien à l’avance pour être sûr d’avoir les nutriments dont vous avez besoin le moment venu.

Notez votre poids chaque 5 jour : il est d’autant plus motivant de voir l’évolution de sa perte de poids.

Mises-en garde

Le régime 5:2 est déconseillé aux adolescents, aux enfants ainsi qu’aux femmes enceintes ou allaitantes. Des chercheurs ont également prévenu qu’il ne conviendrait pas aux personnes souffrant de dépression, de troubles du comportement alimentaire et à celles qui souffrent d’une maladie rénale.

N’oubliez pas qu’il est indispensable de consulter un avis médical afin d’évaluer votre état de santé avant d’entamer un régime.

Pour la suite, ouvrir la page suivante (Cliquez sur le bouton rouge en dessous)

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend