Trop de stress fini par se répercuter à la santé physique et psychologique, découvrez les raisons – Recettes en Famille

Trop de stress fini par se répercuter à la santé physique et psychologique, découvrez les raisons

by Emma

Le stress est inséparable de la vie des gens. C’est une chose qui peut avoir beaucoup de raisons différentes et peut pousser le corps au bout. Et oui, même si le stress est d’origine mentale, elle peut affecter La santé physique.

C’est surprenant quand on remarque que ce qu’on ressent peut avoir un effet sur notre corps. Le psychothérapeute Sean Grover, rédacteur pour le « psychology today » explique les connexions entre ce qu’on ressent et ce qui arrive au corps, des choses qu’on ne doit pas négliger. Quelques cas répétitifs on alors pu être mis en place.

Se mettre en colère peut avoir un effet sur le bas du dos

Vous ressentez une gêne dans la zone du bas du dos pendant que vous êtes en état d’irritation. Les recherches de ce psychothérapeute montrent que ce n’est pas rare. Quand on est en état de colère et qu’on le réprime, cela se montre par un malaise au bas du dos.

On devrait alors essayer de profiter de cet état pour l’utiliser sur quelque chose de bénéfique. Vous pensez sans doute que c’est facile à dire mais pour agir ce n’est pas la même chose. Mais cela peut vraiment nous bénéficier à la fois socialement, et personnellement. Quelques exercices d’étirements pourraient vous aider à régler le problème de douleur du bas du dos.

Avoir peur peut avoir un effet sur l’estomac et les intestins

Vous ressentez des malaises au niveau de votre ventre quelques fois ou plus souvent quand vous êtes en état de peur. En plus, les enfants ne vous diront presque jamais qu’ils ont peur, ils diraient plutôt avoir mal an ventre. Cela arrive souvent, c’est une expression du corps face à un problème mental. On doit avoir habitude à ne pas enfouir ces peurs et à les accepter. Après, confiez-vous en une personne en qui vous accordez votre confiance.

Les chocs d’ordre émotionnels ont un effet sur le cœur et le niveau de la poitrine

Ce spécialiste souligne cette peine en prenant comme exemple un de ses patients. Même avec des consultations médicales, on ne pourra déceler des origines physiques de ce qui arrive. On a demandé à ce patient si la personne qu’elle aime l’avait trahi, et le patient a donné un sourire comme réponse. Alors que quand elle a parlé de comment son couple a fini, ça lui a fait rire.

Continuer de ne pas payer attention aux peines est dangereux. On ne doit jamais ignorer l’envie d’admettre et de faire sortir son chagrin. Et après que ce patient ait fait cela, sa peine au niveau de la poitrine n’était plus.

Perdre le contrôle peut donner des maux de têtes

Quand on a un peu trop envie de prendre le contrôle, ça peut entrainer des maux de têtes vraiment désagréables. Ce désir peut stimuler les problèmes journaliers.

On doit alors savoir abandonner, et se rendre compte de ce qui n’est pas à portée de main, ni en notre pouvoir. Il est alors nécessaire de faire une « pratique de pleine conscience. Quelques exercices de yoga associé à la respiration peuvent aussi vous aider.

Le cou et les épaules sont affligés par des fardeaux et des responsabilités

Avoir mal au cou peut-être causé par le fait d’avoir beaucoup de responsabilités. Quand la peine est ressentie sur le cou et les épaules aussi, c’est que votre responsabilité est vraiment pesante. 

L’énergie est affectée par les sentiments de ressentiments

Quand votre corps est affectée par les angoisses que causent le ressentiment, c’est parce que vous vous concentrez sur les personnes qui vous ont fait préjudices.  A cause de cela, vous ne pouvez pas pleinement profiter du moment présent.

Pardonnez au passé ou bien tournez la page, cela vous fera plus plaisir.

Etre traumatisé cause une sensation d’engourdissement

Quand on se souvient d’un moment qui nous a choqué, qui est a causé non seulement de la peine, mais aussi pesant, cela peut déteindre sur la santé physique si on ne fait rien. Ne pas vouloir faire face aux autres est un des résultats de ce problème.

Pour pouvoir lever ce fardeau, il faut savoir accepter qu’il vous affecte et il faut après cela solliciter des assistances.

Des problèmes de respirations quand on est en état d’anxieté

Enfouir un chagrin important peut causer des problèmes de respirations, des affolements, et peut causer un état où on se sent étouffé. Cela peut-être causée par l’angoisse. Le spécialiste nous explique alors que quand on retient sa tristesse et ses larmes, c’est comme retenir sa respiration. Quand on laisse alors cette tristesse se manifester, cela équivaut à prendre une bouffée d’air frais.

Se sentir opprimé peut causer des soucis de la voix et de la gorge.

Ne pas laisser se manifester ce que l’on ressent mais choisir plutôt de l’enfouir équivaut à s’opprimer. Qu’il s’agisse d’un évènement durant l’âge de l’enfance, quand on avait parfois peur de dire ce qu’on voulait dire. Cela est alors manifesté par des soucis de la gorge.

Le spécialiste explique alors des solutions tels que la lecture de poésie à voix haute, à mettre en écriture ce qu’on pense, tout ça pourrait aider à avoir plus confiance en soi.

Perte de sommeil causé par des crises de consciences

Quand on est dans on moment rempli de stress, ou quand on est dans le contraire, ou une période de changement individuel énorme, on peut ressentir de l’anxiété, on peut avoir des crises d’insomnies. Le spécialiste du sujet explique que cela est dû au fait d’avoir peur de ce qu’on ne connait pas. Il faudrait alors en parler à des proches pour pouvoir régler votre souci de sommeil.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend