Suite à une journée harassante où elle assistait un bébé mort-né à sa naissance, l’infirmière fend en larme – Recettes en Famille

Suite à une journée harassante où elle assistait un bébé mort-né à sa naissance, l’infirmière fend en larme

by Emma

Dans le monde il existe des professions qui sont vraiment inévitables, pour n’évoquer que la médecine et le domaine de l’appui médical qui sont des professions avec un stress permanent. Cette nourrice fond en larme après avoir enduré une rude journée pendant laquelle elle a vu un bébé mort à la naissance ; cet article a été partagé par le magazine Time.

Caty Nixon est invité chez sa jumelle pour manger après une rude journée et épuisante. Elle  ne peut s’empêcher de fondre en larme. L’infirmière a travaillé 50 heures pendant 4 jours sans repos, et par-dessus tout elle a assisté un bébé décédé à la naissance.

Une expérience difficile

Caty Nixon a affirmé dans sa prise de parole pour le magazine Time : « La perte d’un fœtus est bouleversante, spécialement pour la famille, mais aussi pour le staff médical », mais encore : « Je pense que c’est l’une des pires expériences qu’une famille puisse vivre ».

C’est après 4 rudes journées de travail avec 50 heures d’essoufflement que cette infirmière peut finalement se reposer chez sa jumelle et pouvoir diner en paix. De ce fait elle tombe en pleure, cette période de stress pour sa sœur a été enregistrer par Lauren, sa jumelle, pour enfin le publier sur Facebook par cette dernière dans un message privée pour sa sœur et aussi adressés à tous ses collègues infirmiers. Lauren y relate son appui indéfectible à un profession qu’elle juge « spécial », on peut aussi y voir « cette photo date de quand ma sœur est arrivée chez moi après une journée particulièrement compliquée. Elle a été témoin de l’accouchement d’un bébé mort-né. Avez-vous déjà pensé à ce que les infirmières voient tous les jours ? », Elle termine sa publication par sa gratitude envers tous les infirmiers pour leur motivation envers un métier qui est assez dure.

Pas de remord

Malgré ces jours de travail plus rudes que les autres, Caty n’a pas émis de regret par rapport à son métier. Elle dédramatise et affirme que le moment pendant laquelle elle a été prise en photo, elle avait enduré une journée spécialement rude, mais normalement Caty a déclaré qu’elle était généralement « heureuse » dans son travail. « Dès le premier jour où j’ai choisi cette carrière d’infirmière je savais que je voulais être dans le service d’accouchement » a-t-elle affirmé avant de dire que le sentiment de pouvoir aider des parents à la naissance de leur bébé est toujours incommensurable, « cela me fait réaliser que je fais exactement ce que Dieu a voulu pour moi ».

Caty a aussi invité les individus qui ont aperçu la publication de sa jumelle de penser aussi aux autres emplois autres qu’infirmier ou infirmière qui « donnent de l’amour » comme les pompiers, les aides-soignants et même être parents.

L’anxiété, une circonstance à ne pas prendre à la légère

L’angoisse pendant les heures de travail est un circonstance à ne pas prendre à la légère, et ce stress n’est pas limité aux professions de la médecine. Le phénomène nommé burn-out est maintenant de plus en plus mis en relief. D’après le Figaro, le stress est décrit comme «  le travailleur ressent un écart trop important entre ses attentes, la représentation qu’il se fait de son métier et la réalité de son travail ». il faut comprendre que le stress ou le burn out est un groupe de signes causés par des circonstances dans un métier trop contraignants.

Un employé atteint de burn –out est soumis à la fatigue qui n’est pas uniquement sur le  plan musculaire mais aussi sur le plan psychologique et sentimentale. Cela provoque un complexe et le sentiment de ne pas avoir les connaissances ou les compétences requis pour le travail qu’on nous a donné.

Beaucoup de raisons ont été mis en exergues : un métier trop contraignant, rémunération moindre, avoir une mission controversée ou encore les buts à atteindre au travail ne sont pas précises.

Si vous êtes un employé et que vous avez les mêmes sensations dans votre travail, il es conseillé de vous tourner vers un spécialiste qui va vous donner des solutions pour cet état de travail inconfortable.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend