Savez-vous que l’onychophagie est à l’origine d’innombrables pathologies ? – Recettes en Famille

Savez-vous que l’onychophagie est à l’origine d’innombrables pathologies ?

by Emma

Plusieurs personnes ont une mauvaise habitude de se ronger les ongles. Il s’agit d’une tendance baroque qui semble anodine mais lorsqu’elle se produit de manière itérative, des maladies peuvent en découler. Cette habitude est baptisée l’onychophagie, faisant partie des troubles obsessionnels compulsifs. Une condition par laquelle le sujet ne peut se passer de grignoter ses ongles.  Il est vital de savoir que l’onychophagie est susceptible de traîner avec elle des effets secondaires indésirables pour son auteur comme le relaye WebMd à ce sujet.

D’près la plateforme médicale, les scientifiques sont encore perplexes si cette action spontanée est d’ordre héréditaire ou non. Toutefois, les ascendants qui ont tendance à se ronger les ongles peuvent transmettre cette tendance à leurs progénitures.

Mis à part cette théorie, un autre rapport scientifique jauge qu’il existe un lien étroit  entre le stress émotif ou encore la santé mentale du sujet et l’onychophagie. Ce qui est sûr est que les personnes sujettes à ce dernier sont plus à même de manifester ce geste à cause d’une émotion dépressive ou nerveuse. Autrement dit, elles répondent à leur ressenti par le biais de ce geste.

Par ailleurs, l’onychophagie peut être occasionnée par l’ennui ou en raison d’un stress profond. Toutefois, sa cause est loin d’être statique. En effet, en ces moments de crises épidémiques, le fait de se ronger les ongles devenait fréquent et la communauté scientifique prévient un éventuel célébrissime Coronavirus relatif à cet effet.

Quels sont les échos négatifs de l’onychophagie ?

Si les médecins préconisent de stopper cette habitude paraissant médiocre, c’est pour une certaine raison. En effet, il s’agit d’un acte qui n’est pas sans danger pour la santé lorsque l’habitude devient fréquente. Dans ce sens, des cas rarissimes de certaines personnes engendrent un risque élevé de mortalité lié à l’onychophagie. Selon WebMd, une liste de causes probables doit inciter à stopper cet acte.

L’inesthétique des ongles

En le rongeant tout le temps, le tissu protecteur qui enveloppe les ongles peut s’altérer ou prend une forme inappropriée. Ainsi, vos ongles ne peuvent plus croître convenablement et finissent par se déformer.

Altération de vos sourires

Au fil du temps, la dentition finit par en pâtir si vous subsistez à cette habitude. Et pour cause, il est possible que vos dents soient cassées ou délabrées. Et pire encore, même le fonctionnement de la mâchoire payera le prix.

Un risque de maladie

Puisque les mains s’attouchent à plusieurs surfaces durant toute la journée, elles ne sont pas indemne de germes bactériens ou microbiens, notamment les ongles. Et par mégarde, il arrive de toucher les lèvres et aussi lorsque vous avez l’habitude de vous mordre les ongles. Ce dernier ne fait que faciliter la transmission des bactéries. 

Des astuces pour éviter de succomber à ce geste malsain

Il voua faut une dose de patience et surtout d’effort si vous souhaitez mouvoir d’un point à un autre. Cela étant dit, c’est quasi impossible de rompre soudainement une habitude. Pour ce faire, appliquez ces quelques conseils :

  • Coupez vos ongles courts

Si vous les coupez courts, votre convoitise à les ronger sera freinée systématiquement. Bien évidemment, il n’y aura rien à chipoter.

  • Faites de la manucure

Lorsque vous les voyez soigné et soyeux, vous n’aurez certainement pas le désir de les ronger. Aussi, puisque vous avez investi quelques sommes.

  • Sachez repérer le déclic de votre habitude

Il existe sûrement un déclencheur inéluctable au désir de ronger vos ongles. Ce que vous devez faire est de le repérer immédiatement afin de dévier la réponse à votre désir.

  • Faites en sorte que vos mains soient toujours occupées

Jouer au stylo ou à d’autres objets préoccupants peut servir d’un véritable anti stress au lieu de se ronger les ongles. Le but c’est de ne pas laisser ses mains libres afin de bannir cet acte de votre quotidien.

  • Enduisez vos ongles d’un vernis amer

Vous pouvez en trouver dans les commerces… Ainsi, avant de vous ronger les ongles, souvenez-vous que le goût ne sera pas plaisant.

Ce n’est pas tout, il existe encore d’autres habitudes à avoir et d’autres conseils à suivre afin de ne plus se vouer à cette habitude exceptionnelle.

C’est une meilleure idée de se faire poser des faux ongles pour que vous finissiez par perdre complètement le désir de cet acte.

Un autre conseil aussi insolite est de se couvrir les ongles à l’aide d’un pansement. La proposition est certes inesthétique mais qui opère !

Gardez à l’esprit que l’idée est de ne plus se ronger les ongles. La consultation d’un psychologue peut tout de même se voir salutaire si vous faites face à ce problème.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend