Sa maman lui transmet un message plein de sens après avoir demandé à celle-ci de lui traiter comme une grande personne – Recettes en Famille

Sa maman lui transmet un message plein de sens après avoir demandé à celle-ci de lui traiter comme une grande personne

by Emma

L’adolescence est une phase adoptée par grand nombre de parents. La raison ? L’enfant se comporte différemment et ces derniers redoutent tant en dehors des transformations : corporelle, sexuelle et psychologique. Alors que l’adolescence est jugée vulnérable, il s’agit d’un besoin de s’exprimer et de vivre de façon autonome. Les ados aspirent profondément pour une indépendance. L’histoire de ce jeune rebelle de 13 ans en est la cause palpable selon The Mirror. En effet, il quémande à sa mère d’être traité comme un adulte, chose à la quelle la maman lui répond de manière intelligente.

Relatif à la puberté, l’adolescence se traduit souvent par la « crise d’adolescence », notamment un comportement agressif, un écart aux valeurs transmises par les parents et des antagonismes récursifs. L’ado cherche à construire sa vie par sa propre perception des choses.

La majorité des parents perçoivent cette transition comme un calvaire. De là naissent la sensation d’égarement, en essayant de calmer ces jeunes éhontés. Toutefois, à chaque principe découle une exception. C’est Heidi, une maman qui a un garçon de 13 ans. Elle a répondu de manière singulière face à cette période obligatoire dans la vie de chacun.

Réponse exemplaire à un désir de sauter les barrières

La maman d’un jeune homme de 13 ans a réagi de manière perspicace lorsque son enfant franchit la phase de la puberté. Ce qu’il a fait ? Le garçon qui répond au prénom d’Aaron a menti à propos de ses devoirs en laissant  place à son succès sur YouTube. En réponse à cette attitude, Heidi a transmis une lettre pourvue de sens pour faire comprendre à son fils ce qu’il faut faire. Ainsi, la mère a suspendu une lettre sur la porte du garçon encore inconscient de la réalité.

« Puisque tu sembles avoir oublié que tu n’as que 13 ans, et que je suis le parent, et que tu ne seras pas contrôlé, je suppose que tu as besoin d’une leçon d’indépendance », peut-on litre au début de la lettre. En prenant en charge de ce qui se passe, la maman déploie sa capacité à participer dans les charges financières de la maison, pourvu qu’il souhaite être traité comme un adulte.

« Comme tu m’as dit que tu gagnais de l’argent maintenant, il sera plus facile de racheter toutes les choses que j’ai achetées pour toi dans le passé. Si tu souhaites une lampe / des ampoules ou un accès à Internet, tu devras payer ta part pour les frais : location 365 euros, électricité 98 euros, internet 18 euros, nourriture 127 euros », a-t-elle poursuivi dans la lettre. Elle invoque par la même occasion le devoir de faire sortir les poubelles et de s’acquitter des ménages. « Tu dois aussi vider la poubelle, lundi, mercredi, vendredi, et passer l’aspirateur ces jours-là », sans oublier d’expliquer qu’il devait nettoyer tous les jours la salle de bain, de cuisiner et de tout remettre en place après chaque repas.

Par ailleurs, la maman d’Aaron a informé qu’il doit 25 euros par jours s’il ne fait pas le ménage. Enfin, pour conclure sa lettre, la mère a expliqué que s’il souhaitait reprendre son rôle d’enfant, des négociations pourront être discutées.

Cependant, le garçon est emporté par sa colère en percevant la lettre et s’est précipité pour froisser la lettre de sa mère. Mais plus tard il s’est calmé et décide de se repentir à sa mère. Il a ensuite demandé à sa maman de lui pardonner en affirmant : « Je suis désolé maman. Comment puis-je arranger les choses ? ».

Aaron et sa maman ont entrepris un long dialogue avant d’établir des règles de vie à respecter. L’initiative d’Heidi a été fructueuse puisque son enfant n’enfreint plus les règlements.

Gérer une crise d’adolescence

A un moment donné, l’ado extériorise des gestes agressifs envers ses parents. Lorsqu’il décide s’enfermer dans son propre coin, il fini par ne plus écouter les discussions constructives de son père et mère. De ce fait, ces derniers peuvent de sentir confus. Toutefois, élever des adolescents n’est pas non plus une mission impossible. A cet effet, les parents doivent délimiter les barrières à ne pas franchir en cette période délicate.

De surcroît, les parents sont tenus de relativiser les faits en tentant de ne pas montrer de la rage qui ne fera que durcir le cœur de ses personnes parfois irréprochables. Le respect est un mot maître devant être prôné par l’une est l’autre partie, notamment en cette transition de l’âge d’enfance vers l’âge adulte. N’hésitez pas de solliciter l’avis d’un expert en la matière si vous sentez ne pas être en mesure de gérer seul, la situation.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend