Quels sont les quatre symptômes du nouveau variant britannique de Coronavirus ? – Recettes en Famille

Quels sont les quatre symptômes du nouveau variant britannique de Coronavirus ?

by Emma

Au tout début de la crise sanitaire, la population mondiale a connu d’innombrables variants du Covid, tel le cas de l’Afrique du Sud, l’Angleterre et le Brésil. Ce qui affole particulièrement les autorités sanitaires français, c’est le variant britannique et ses signes inquiétants.

Il n’y a pas qu’un seul variant de coronavirus qui envahit le monde. Pour l’heure, la statistique inquiète plusieurs personnes puisqu’en France, un test sur deux est positif au variant britannique. Les autorités sanitaires ont alors décelé quatre signes à repérer de ces nouveaux variants. Les symptômes diffèrent alors de la forme courante de coronavirus selon le rapport de Top Santé.

Une comparaison entre la souche d’origine et le variant britannique

Selon le dernier recueil épidémiologique de Santé Publique France, ces variants ont été repérés dans toutes les régions de la France, notamment dans 70 départements, près de 30 % des patients de Covid endurant ces variants. Le résultat d’une analyse parue par l’office national des statistiques britanniques conclut que le variant britannique ont tendance à manifester des signes plus marqués que les caractéristiques de coronavirus classique. Dans le cadre de cette recherche, les experts ont comparé deux catégories de personnes, dont le premier groupe atteint de la variante britannique et le second groupe atteint de la souche d’origine. Résultat ?

– Près de 35 % des personnes contaminées par le variant britannique manifestent de la toux et 28 % des patients sont atteints du Sars-CoV2 ;

– 32 % des personnes sui endurent le variant anglais endurent de la fatigue si 29 % font l’objet de Covid classique ;

– 22 % des personnes testées positives à la souche britannique manifestent des maux de gorge si 19 % sont atteints du Sars-CoV2 ;

– enfin, 21 % des patients atteints du variant britannique ont de la fièvre si 19 % sont contaminés par le Sars-CoV2.

Notez que l’anosmie, donc la perte de l’odorat, et l’agueusie, c’est-à-dire la perte de goût, représentent des symptômes plus rares quant à la souche britannique. Selon les chercheurs qui ont réalisé l’analyse, « Chez les patients infectés par le variant B117 (britannique) les manifestations classiques et bien connues de la maladie semblent plus souvent présents, à l’exception de l’anosmie et l’agueusie ».

Les quatre symptômes du nouveau variant à surveiller

Evidemment, les symptômes manifestés par les personnes atteintes des variants de coronavirus sont les signes classiques du Sars-Cov2. En outre, l’anosmie et l’agueusie sont des signes plus rarissimes. Par déduction, voici alors les quatre symptômes à prendre en considération : la toux, la fatigue extrême, les maux de gorge et la fièvre.

Bien que les symptômes du variant britannique demeurent plus proférés, la sévérité de la contamination par le virus n’est pas forcément plus extrême que la maladie relative à la souche d’origine.

Quels sont les symptômes du coronavirus ?

Rappelons les signes principaux de coronavirus malgré l’existence de certains signes moins fréquents. De ce fait, les patients manifestent plus souvent :

– De la fièvre accompagnée de tremblotements

– De la toux sèche ou grasse

– Le nez qui coule ou le nez bouché

– Un essoufflement

– Des courbatures et de la fatigue extrême

– La perte de goût et/ou de l’odorat

– Des maux de tête

– Une diarrhée.

Comme vous le constatez, les symptômes de Covid-19 sont relatifs à des maladies grippales. Il est alors essentiel de savoir différencier le coronavirus, la grippe et les réactions allergiques.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend