Quels bienfaits véhiculent le romarin pour notre santé ? – Recettes en Famille

Quels bienfaits véhiculent le romarin pour notre santé ?

by Emma

Prisé pour des préparations culinaires depuis la période d’antan, le romarin est une herbe aromatique à feuilles vertes enforme d’aiguillons. Cette plante venant tout droit du méditerrané est tout de même célèbre en raison de sa senteur délectable qui permet de hausser le goût des repas. Ce n’est pas tout, cette herbe aromatique est gorgée de bienfaits octroyés au corps. Ce sont autant d’arguments qui devront vous inciter à en planter chez soi !

Lorsque vous avez des feuilles vertes aromatiques plantées chez vous, c’est pour le plus grand plaisir de concocter en y ajoutant une dose. En sus, vous n’avez pas besoin d’un large terrain pour une autosuffisance en herbes. Vous pouvez orner votre terrasse avec, le balcon ou d’utiliser des pots à installer sur les rebords de vos fenêtres. Dans cet article, découvrez les méthodes toutes simples pour cultiver du romarin. Passons-les en revue !

Quels sont les avantages du romarin pour la santé ?

Avant de nous mettre à notre petit jardinage ludique, il serait mieux de connaître les apports que chaque bout de romarin octroie à notre santé.

  • Une mine d’antioxydants

Le romarin est un remède tout indiqué pour éliminer les toxines qui envahissent le corps grâce aux polyphénoliques qui le renferment. A l’instar de l’acide carnosique et l’acide rosmarinique, ce composé évince les toxines, sources de maladies chroniques et responsables de vieillissement prématuré des cellules. Le condiment est tout de même utilisé pour conserver les aliments en une longue période.

  • Pour surveiller l’index glycémique

Une hyperglycémie est à l’origine d’une pléthore de maladies, si elle n’est pas gérée à temps et de manière adaptée. Afin de contrebalancer le taux de glycémie d’un sujet, le romarin serait un allié de taille grâce à ses composés baptisés polyphénols, à en croire à une étude. Les polyphénols renferment des vertus protectrices qui luttent contre le taux élevé de glycémie.

  • Améliore l’humeur et la capacité mémorielle

On vit à l’heure actuelle, dans un monde submergé par le stress ainsi que l’anxiété. Afin de bénéficier d’une grande relaxation et pour améliorer l’humeur, le romarin est un élixir tout indiqué. De plus, afin de booster la capacité mémorielle, le romarin est un meilleur allié. Dans ce sens, une recherche aurait attesté que 500 mg de romarin consommé tous les jours contribue à préserver la mémoire et à améliorer la qualité du sommeil. Par la même occasion, cette herbe limite considérablement l’état dépressif et l’anxiété. N’hésitez pas à ajouter du romarin dans vos plats de tous les jours.

Planter du romarin chez soi

Gardez à l’esprit que le romarin requiert un endroit ensoleillé et il faut utiliser du sol sableux à la fois bien drainé et pas trop humide pour un résultat optimal. La saison idéale pour la culture de romarin est en avril jusqu’en juin mais en période d’automne, vous pouvez le planter en pots. Le plus pour ce végétal est qu’il ne nécessite pas trop d’entretien. Tout ce qui est requis est de sarcler de manière régulière, de vous débarrasser des tiges mortes ainsi que de morceler les branches après qu’elles aient fleuri.

Et pour le bouturage du romarin ?

Commencez par prendre les branches lorsqu’elles ne fleurissent pas encore. Ensuite, il est recommandé de les couper en gardant près de 10 cm des branches. A partir de la moitié inférieure, coupez les feuilles et veillez à ne pas les arracher complètement. Pour dire que c’est réussi, il faut que la partie dépouillée soit similaire à la partie couverte de feuilles.

Par la suite, piquez chaque tige dans un pot de terreau et compost spécial pour bouturage en veillant à le compresser un peu. Installez à un endroit sous l’ombre pour que les tiges enracinent. Une petite astuce : percevez les boutures au moment où vous découpez les romarins.

Avant de récolter vos romarins, patientez jusqu’à ce qu’ils fleurissent. Et pour cause, c’est après cette floraison qu’ils acquerront la valeur en matière grasse. Ensuite, il est conseillé de couper les 5 cm de la partie supérieure de chacune des bouts. Ne coupez surtout pas la plante de trop près afin qu’aux amorces de la période hivernale, elle pourra récupérer.

Astuce pour faire sécher vos romarins

Rien de plus simple, il faut tout simplement assembler les tiges coupées à l’aide d’un fil et de les suspendre à l’envers. Cela doit se faire à un endroit chaud pour que le séchage soit optimal. Au bout de 14 jours, veillez à conserver ses tiges dans un contenant qui est fermé de manière hermétique.

Attention !

Les patients qui endurent une obstruction de la voie biliaire sont prohibés de consommer du romarin.

Les personnes qui souffrent de pathologie relative au foie ne doivent pas non plus ajouter du romarin dans leur plat.

Si vous êtes sujet à un trouble asthmatique, il est déconseillé d’inhaler de l’huile essentielle de romarin.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend