Pour arnaquer la caisse de retraite, elle garde le corps de sa grand-mère dans un congélateur depuis 15 ans – Recettes en Famille

Pour arnaquer la caisse de retraite, elle garde le corps de sa grand-mère dans un congélateur depuis 15 ans

by Emma

Dans ce monde, certaines personnes parviennent à effectuer des actes qui font froid au dos pour leur but spécifique. Cette femme a caché la mort de sa grand-mère et a gardé le corps de la défunte dans un congélateur depuis 15 ans. Ce geste inimaginable  est bien motivé par une raison incroyable comme le relaie Dailymail. Eclaircissements. 

15 ans passés, Cynthia Carolyn Black aurait enfermé le cadavre de sa grand-mère dans un congélateur. Ce sont deux femmes qui ont pénétré dans une maison fermée qui ont retrouvé le corps de Glenora Delahay. Ce deux personnes comptaient acheter la propriété en question. Cette révélation a mené à l’arrestation de la femme de 61 ans qui aurait commit ce délit. 

Un acte glacial

Après avoir mené une enquête qui a pris une année environ, les officiers ont découvert que Glenora Delahay aurait périt en mars 2004 à ses 97 ans.

Sa petite fille, Cynthia Carolyn Black l’aurait découverte déjà sans vie et a décidé de mettre son cadavre dans le sous-sol de la maison. Le mobile était pour percevoir les retraites de la femme morte.

Qu’est-ce qu’elle a gagné ?

La somme exacte perçue par cette arnaqueuse n’est pas précise mais elle aurait empoché plus de 165 000 euros. La somme a été versée à Delahay entre à 2001-2010. Alors qu’elle vivait avec sa grand-mère, trois ans après la mort de celle-ci, elle aurait déplacé le corps de la défunte à 160 km de sa maison. Elle paie l’hypothèque par le biais du revenu qu’elle a perçue de son arnaque.

Un cadavre découvert 15 ans plus tard

Puisque la maison a été saisie, la femme aurait vraisemblablement emménagé dans une autre maison en abandonnant le corps de Glenora Delahay dans l’ancien logement. Ce dernier est le lieu auquel le corps a été décelé par deux femmes. En effet, ces deux femmes étaient en quête qu’une propriété. Mais elles auraient découvert des fragments de cadavre enserrer dans des sacs poubelles et des draps frigorifiés.

Les deux femmes ont tout de suite contacté la police qui a descendu sur les lieux. Il a fallu environ 15 mois pour emprisonner Cynthia. Actuellement, la criminelle est derrières les barreaux sous caution de 45 000 euros et elle doit comparaître devant le tribunal pour outrage à un cadavre, vol par obtention illicite et réceptions de biens volés.

Un trait antagonique

Dans les rapports des autorités, Cynthia Carolyn Black habitait les deux maisons avec Glenn Black, son partenaire. Et ce dernier avait même établi sa installé sa société dans l’ancienne maison, là où le cadavre était caché. Néanmoins, l’homme est emprisonné pour avoir plaidé coupable à une inculpation d’attentat à la pudeur contre une personne gravement affaiblie, après qu’un incident ait manifesté en février 2018.

Par ailleurs, ils auraient emmené tout lors du deuxième déménagement, excluant le congélateur où le cadavre air été placé. Un de leur voisin a témoigné qu’« ils étaient très hostiles » et n’intègrent pas du tout le cercle social.

Violence familiale et maltraitance

Comme le cas de ce récit tragique, la violence envers les aînés peut se manifester par diverses figures.  Parmi eux, la maltraitance physiques, psychologiques ou encore de l’inattention commise par des membres de la famille. Ces agissements peuvent avoir des séquelles lourdes, voire une fatalité. En conséquence, le cas de la victime de ce récit reflète une maltraitance physique post-mortem ayant pour mobile, une exploitation financière outrée. Découvrez la liste des signes qui pourraient indiquer une maltraitance infligée à quelqu’un.

– Des blessures, brûlures, entorses, fractures, plaies et d’autres lésions
– Des « accidents » récursifs
– Un repli sur soi
– Une déviation aux activités sociales
– Des problèmes budgétaires.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend