Obtenez des plantes de tomates d’un à deux mètres en les plantant correctement

Les tomates, ces délicieux et beaux légumes sont très plébiscités dans les recettes culinaires. Etant donné que de nombreux produits remplis d’insecticides et d’autres composants toxiques sont disponibles sur le marché, il est aujourd’hui préférable de cultiver vous-même vos propres tomates. Découvrez dans cet article une astuce pour avoir de belles tomates d’une hauteur pouvant atteindre les deux mètres.

Vous vous demandez sûrement comment planter vos tomates. La réponse se retrouve dans une quantité de choses assez ridicules à mettre dans un trou. En effet, la méthode de culture des tomates proposée dans cet article, utilise des ingrédients assez surprenants, notamment des coquilles d’œufs ou encore des têtes de poisson.

Les pré-requis pour cultiver des tomates :

Il faut que vous preniez en considération de nombreux facteurs, notamment l’espacement afin que vos plantes de tomates puissent bien s’épanouir et produire suffisamment de fruits.

Il faut aussi que vous les plantiez à trois mètres de distance de chaque, car quand elles sont trop proches les unes des autres, elles produisent moins de fruits.

Prenez également en considération la profondeur et la taille des trous. Creusez des trous assez profonds pouvant contenir tous les ajouts indispensables à l’épanouissement de vostre plante. Sachez que la profondeur idéale dépend essentiellement de la taille du semis.

Il faut que la plante soit entièrement immergée dans le sol et les ajouts dans le trou doivent être recouverts d’un peu de terre. De ce fait, il faut donc tenir compte de tous ses éléments afin de bien planifier la profondeur de votre trou. Une fois que toutes ses conditions soient bien remplies, il ne vous reste plus qu’à passer à l’étape de plantage.

Comment procéder au plantage de tomates ?

Voir aussi:  7 façons de rafraîchir votre maison en utilisant des feuilles de séchage

Rassurez-vous, vos animaux domestiques ne vont pas déterrer ni détruire vos plantes à cause des têtes de poissons utilisées pour leur plantage.

Ces ingrédients doivent être les premiers ajouts à placer dans le sol. Comme ils sont en parfaite profondeur, ils ne risquent pas d’attirer le flair des animaux. Pour informations, vous pouvez aussi remplacer les têtes de poisson par leurs côtes, leurs tripes, mais aussi par des crevettes, des coquillages de homard ou encore des crabes.

Si vous êtes plutôt réticent d’utiliser des restes d’animaux, utilisez plutôt de la farine de poisson. Deux poignées peuvent suffire amplement pour une plante.

Utilisez de l’aspirine et des coquilles d’œuf :

Après avoir placé les têtes de poisson ou la farine de poisson, la prochaine étape consiste à mettre les comprimés d’aspirine ainsi que les coquilles d’œufs de poule dans le trou. L’aspirine a pour rôle d’aider à relancer le système immunitaire de la plante tandis que les coquilles d’œufs fournissent une bonne dose de calcium, ce qui favorisera la prévention de la pourriture de la fleur.

Mettez ensuite une poignée de farine d’os. C’est une véritable source de phosphore organique, un élément qui est indispensable à la production de fleurs. Si vos plantes produisent plus de fleurs, cela veut dire qu’elles vont produire par la suite plus de fruits. La farine d’os a pour pouvoir d’augmenter la disponibilité de calcium pour votre tomate.

N’oubliez pas d’ajouter deux poignées d’engrais de tomate. Il s’agit d’un engrais organique tout usage contenant des macronutriments essentiels, notamment du potassium, du phosphore et de l’azote.

Lorsque votre trou est prêt pour accueillir vos tomates, coupez les petites feuilles inférieures afin de ne laisser que celles qui sont grandes. Retirez ensuite la plante du pot pour la placer dans le trou. Puis, vérifiez la profondeur.

Ajoutez un peu de sol si le trou est trop profond. Sinon, n’ajoutez rien et ne retirez pas les ajouts qui y sont déjà placés. Creusez un peu plus en profondeur. Lorsque la profondeur adéquate est atteinte, ajoutez le sol afin de recouvrir la plante. Toutefois, évitez de faire pression sur celle-ci. Les racines ont besoin aussi bien d’oxygène à l’intérieur du trou que d’eau et d’éléments nutritifs.

L’étape de finalisation :

Voir aussi:  Voici des remèdes naturels pour vous débarrasser du cholestérol de vos artères

Un puits temporaire est ensuite créé autour de la base de la plante afin de contenir le premier arrosage, une étape qui est également très importante. Pour le premier jour, arrosez votre plante une fois, deux fois, trois fois. Veillez à ce qu’il y ait quelques minutes d’intervalles entre chaque arrosage pour que l’eau puisse bien s’écouler.

Si votre trou est profond, il vous faut une bonne quantité d’eau pour mouiller la racine qui se trouve sous le sol. Procurez donc suffisamment d’eau à vos plantes lors du premier jour.

Pour voir la suite, cliquez sur la page suivante (le bouton rouge en dessous)

To Top

Send this to a friend