Nice : Elle ne peut plus vivre dans son HLM puisque son fils de 19 ans est condamné pour trafic de stupéfiants – Recettes en Famille

Nice : Elle ne peut plus vivre dans son HLM puisque son fils de 19 ans est condamné pour trafic de stupéfiants

by Emma

La réelle question est de savoir si les parents doivent être sanctionnés pour le comportement de leur enfant. Ce sujet devient un grand débat et appelle à s’interroger sur l’éducation, le poids de la société, la précarité et la responsabilité. Une mère a été expulsée de son HLM lorsque l’ado est condamné. 

En fait, l’expulsion fait partie de la réforme du règlement intérieur, initiée il y a un an. La disposition facilite les bannissements d’un locataire ou d’une personne vivant sous son toit dans le cas d’une condamnation pénale.

Cette histoire s’est déroulée à Nice. Un adolescent âgé de 19 ans, locataire de Côte d’Azur Habitat et vivant avec sa mère, a fait l’objet de condamnation de vingt mois de prison pour trafic de stupéfiants. Lors d’un interview pour Nice Matin, Côte d’Azur Habitat a affirmé :

« Le tribunal judiciaire a fait droit à la demande de l’office d’engager une procédure d’expulsion face au fils d’une locataire à l’origine de nombreuses nuisances au sein du quartier des Chênes, tels que : actes de vandalisme, dégradations de biens… Et qui vient d’être condamné pénalement pour trafic de stupéfiants. »

D’ailleurs, l’expulsion n’est pas la seule sanction infligée à la famille mais aussi une amende qui vaut 500 euros. Il s’agit d’une réforme du règlement intérieur des contrats de locations des HLM adoptée depuis octobre 2020. Dernièrement, le parquet et la préfecture des Alpes-Maritimes ont aussi paraphé pour une convention afin d’informer le bailleur social sur les affaires judiciaires du locataire. L’objectif est en fait d’enclencher une procédure, reprend 20 Minutes.

Du fait de la réforme, 72 procédures ont été enregistrées dans le but d’expulser des personnes condamnées. Reste à savoir si cette réforme change véritablement les choses. Les condamnés retrouvent-ils le droit chemin ? De plus en plus de gens se posent la question en mettant en avant  si cette réforme ne serait en fin de compte que de la poudre aux yeux à quelques mois de l’élection.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend