Neutralité de genre, a-genre, non binaire : les éclaircissements de « Zone interdite » – Recettes en Famille

Neutralité de genre, a-genre, non binaire : les éclaircissements de « Zone interdite »

by Emma

Dans le magazine « Zone interdite », on constate des mises en évidence de l’existence de personnes qui ne se sentent ni garçon ni fille.

Environ 22% des personnes âgées de 18 à 30 ans sont concernés de ce phénomène non-binaire. Une conclusion d’une étude initiée par l’Institut français d’opinion publique (IFOP), vers la fin du mois de novembre, constitue un principe  relatif au nouveau genre. Le magazine « Zone interdite » donne la parole aux individus en question, une occasion pour eux de dévoiler leur relation aux autres. De là découle alors le problématique si une personne ne se sente ni homme ni femme. Loin de tout préjugé, ce documentaire sert de lumière à ce sujet délicat au sujet d’une part de la population.

Cette personne au nom de Cloé âgée de 21 ans, avec un pantalon panthère et aux mèches mauves, a eu l’initiative de changer de prénom. La personne a alors choisi Cami, un prénom neutre et authentique, diffère des autres prénoms communs, comme Frédérique, Claude, Lou, Sacha, etc. Afin de rendre cette mutation officielle, la personne est tenue d’entamer un processus de « transition sociale » qui se tient à sa mairie, Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), en compagnie de son père. Au vu de la situation, ce dernier se voit désespéré et égaré. Quant à sa grand-mère Georgette, âgée de 84 ans, elle affirme, « Ça me dépasse un peu ».

Le fait d’être « a-genre, sans genre, neutre, non binaire, gender fluid [traduit étrangement par “fluide du genre”] » est loin d’être transgenre. Le processus est donc dépourvu de toute opération chirurgicale ni de suivre un traitement hormonal. En outre, il existe un individu non binaire qui est aussi homo, hétéro ou bisexuelle. La majorité des jeunes qui suivent cette voie a comme source d’inspiration Bilal Hassani, âgé de 21 ans et qui représentait la France à l’Eurovision 2019.

Rejet de la tradition

Comme l’explique François Kraus, responsable du pôle genre-sexualités à l’IFOP, « Ces jeunes rejettent les injonctions culturelles de genre, qui veulent assigner à quelqu’un un rôle d’homme ou de femme ». Tel est le cas de Fabian, montpelliérain âgé de 19 ans qui s’est trouvé à sa place idéale. Grâce à ses tutoriels de maquillage, il devient une étoile montante et a fini dans le 10 meilleurs influenceurs de l’hexagone. A l’heure actuelle, des partenaires et des marques souhaitent ses talents dans leurs projets.

En sus, Kayvon, un Américain âgé de 37 ans marié et père de famille, est dirigeant d’une agence de mannequinat où il embauche exclusivement des modèles neutres. Dans le cadre de cette tendance de vie, son épouse répartit avec lui les missions dans le foyer de manière égale.

Quant à Théo, 14 ans, un habitant de Meaux, en grande banlieue, le changement n’est pas vraiment paradisiaque. En fait, sa maman craint que son fils se fasse « taper » lorsqu’il est dans les rues avec ses maquilles et ses longs cheveux. Toutefois, il déclare ne pas se tracasser la tête même quand on lui jette des œufs depuis les fenêtres de son ancien appartement.

Au cours des reportages, des questions communes ont été posées, notamment au sujet de l’évolution des mentalités. Est-ce possible de vivre dans un monde a-genre ? La réponse à cette question est apportée par des médecins et des chercheurs ayant creusé à ce propos.

En terme de juridiction, c’est uniquement la Suède qui contraint les établissements scolaires à ne pas genrer les étudiants, depuis 1998. Un des enseignants en primaire évoque à ce sujet qu’il n’est pas évident de distinguer le d’un petit garçon à celui d’une petite fille.

Pour le cas d’Alpheratz, professeure de linguistique et de sémiotique à la Sorbonne et spécialiste du français inclusif, il prétend son genre neutre en sortant dans un corps féminin. Aucun de ses élèves en classe de première année n’est étonné de cette situation.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend