« Mon partenaire veut faire l’amour tous les soirs et boude si je dis non » – Recettes en Famille

« Mon partenaire veut faire l’amour tous les soirs et boude si je dis non »

by Emma

Cet homme entretient des relations sexuelles trois fois par semaine, mais elle souhaite en avoir tous les jours. De ce fait, sa femme se plaint de ce désir constant. En plus, l’homme râle lorsqu’elle refuse de faire l’amour tous les jours. Alors, une spécialiste de la sexualité donne des réponses à cette femme qui en a marre du comportement capricieux de son époux.

Une femme se confie à Roe McDermott, spécialiste du sexe et des relations qui intervient dans l’Irish Times afin de résoudre son problème de couple. En fait, elle est frustrée de son compagnon qui ne cesse de râler à chaque fois qu’elle ne veut pas faire l’amour.

Il a besoin d’une explication sur son refus

Dans l’anonymat, cette femme relate son histoire conjugale à cette experte du sexe. La femme déplore au sujet de son partenaire qui veut faire l’amour tous les soirs et que, quand elle refuse, il boude et veut connaître pourquoi elle n’est pas d’accord. « Je lui en ai parlé plusieurs fois et lui ai expliqué que je n’ai pas toujours besoin d’une raison. Les choses vont bien pendant un certain temps mais ensuite il redevient le même » affirme-t-elle. L’abonnée du site se dit frustrée de ce comportement puisque le couple a déjà des relations sexuelles au moins trois fois dans la semaine. « Ce n’est pas suffisant pour lui » déplore la femme qui n’est visiblement pas alignée à son désir sexuel.

« Vous n’avez pas besoin de défendre votre choix »

Cette frustration fait que la spécialiste se range du côté de la femme anonyme. L’experte lui affirme alors que son partenaire n’a pas à exiger le rythme, surtout qu’elle n’a pas à innocenter son refus. Le fait de rechigner après que sa femme ait dit non à sa demande est une forme de contrainte. « Vous n’avez pas besoin de défendre votre choix de ne pas avoir de relations sexuelles quand il le veut » met-elle en avant. Diplômée en études sexuelles, la femme relate que punir son époux sera à l’origine d’une dynamique malsaine dans quel cas ne pas être d’accord pour un rapport crée du stress et de l’anxiété quant à des éventuelles représailles émotionnelles.

Savoir repérer ce qui vous excite

Selon la spécialiste en relation amoureuse, le fait d’accepter une relation sexuelle pour esquiver à une « punition » comme la distance émotionnelle est loin d’être un consentement. Ainsi, la spécialiste conseille à la femme d’expliquer à son époux ce qui lui rend excitée. « Qu’est-ce qui vous rend excitée ? » a-t-elle demandé à la femme anonyme. Cette dernière renchérit que son mari ne pense surtout pas à mal en adoptant cette réaction. Selon elle, c’est une expression immature de son sentiment de rejet. « Etre le partenaire avec une libido plus élevée peut rendre une personne vulnérable. Avoir des relations sexuelles peut être la façon dont il se sent connecté à vous » peut-on lire dans les lignes d’Irish Time. Puis d’ajouter que ce comportement demeure irrecevable.

« Ni harcèlement, ni bouderie, ni manipulation émotionnelle »

Dans la relation de chaque couple, la communication est à privilégier, même lorsqu’il s’agit de sexe. Roe McDermott préconise à la femme anonyme de demander à son partenaire qu’est-ce qui lui excite : satisfaire d’un besoin ou aspirer à une connexion émotionnelle. « Mettez-vous d’accord sur des compromis quand il veut avoir des rapports et que vous ne voulez pas » affirme-t-elle. Puis d’ajouter « Il ne doit y avoir ni harcèlement, ni bouderie, ni manipulation émotionnelle, qu’il faut reconnaître. Il doit respecter votre droit de dire non ». L’intervenant du site irlandais déploie que son partenaire doit respecter sa décision et surtout, il nécessite de s’exprimer plus sainement et avec respect envers sa femme.

Le sexe doit amuser et satisfaire les deux parties du couple

Roe McDermott prohibe de ne pas céder à une attitude enfantine et coercitive du partenaire. Elle conseille également d’être plus consciente de ses désirs sexuels et de lui demander des rapports quand elle en a envie. Cette tendance permettra une égalité et à son partenaire de ne pas se sentir délaissé en terme de sexe. « Assurez-vous que vous pulsions et votre plaisir sexuel soient respectés. Lorsque vous voulez avoir des relations sexuelles, assurez-vous que c’est amusant et satisfaisant pour vous deux » met-elle en avant. En sus, elle recommande tout de même à la femme de ne pas faire honte à son époux qui a une libido supérieure qu’elle et d’être ouverte d’esprit. « Il peut se masturber dans une autre pièce sans être jugé, s’il le veut. Les problèmes de libido sont rarement une simple différence de désir sexuel, il s’agit d’un manque de communication saine » selon l’étude de la chroniqueuse. La sexualité épanouie est le ciment du couple, raison pour laquelle il ne faut pas commettre des erreurs lors du sexe.