Mahogany Geter doit faire amputer sa jambe de 45 kilos car elle rêve de devenir mannequin – Recettes en Famille

Mahogany Geter doit faire amputer sa jambe de 45 kilos car elle rêve de devenir mannequin

by Emma

Le tempérament, le vécu, les appréhensions ainsi que les principes auxquels nous nos attachons font nos qualités et défauts. Chacune d’entre nous les accueille d’une manière distincte l’une de l’autre. Les jugements des autres fait souvent plusieurs victime mais Mahogany Geter, n’en est pas une. Elle a décidé de résister aux diktats de la société malgré la déformation de la jambe gauche, comme le relaye le média Daily Mail.

 

Le rêve de cette jeune femme âgée de 23 ans est plus fort que tout. Principalement, le mode de la beauté et du mannequinat soumet les femmes à diverses injonctions sociales et cette tendance finit par susciter des complexes. Le physique et l’image qu’on a de soi sont étroitement liés à l’estime de soi. Heureusement que certaines personnes parviennent à sortir du jugement des autres et ne sont pas prêts à laisser leurs défauts physiques les définir. Mahogany Geter fait partie des personnes qui décident de s’accepter telles qu’elles sont afin de pouvoir tracer la route vers son objectif. Née avec un lymphoedème qui l’oblige à avoir une jambe qui pèse environ 45 kilos, la jeune femme refuse de se rabattre face aux exigences de la société.

 

Un harcèlement en classe

Le handicap physique de Mahogany Geter lui a valu une enfance très difficile. Comme elle est née avec un lymphoedème congénital primaire – une condition qui engendre une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus interstitiels du patient – Mahogany n’a pas eu une enfance ordinaire. La petite est constamment sujette à des railleries, de critiques et de jugements cruels. Ces derniers ont fini par détériorer sa confiance en elle.

 

 

Heureusement, tout a changé depuis le jour où elle a pris la décision de s’en défaire. Désormais, Mahogany n’a plus peur des commentaires négatifs des autres. Bien au contraire, elle arbore son physique tel qu’il est sur les réseaux sociaux et sans être embarrassée.

Sa mère a appris la lymphoedème dont Mahogany est sujette très peu de temps après l’accouchement. Les experts de la santé avaient repéré que la jambe gauche du bébé était plus grande que celle de droite et l’ont tout de suite révélé à sa maman.

Les médecins ont également annoncé à cette dernière que le seul remède qui permet d’atténuer cette pathologie était de recourir à une physiothérapie et à un massage de drainage lymphatique.

 

 

« Ma mère était tellement inquiète quand j’ai été diagnostiquée », a-t-elle déplorée à nos confrères du Daily Mail. Elle a pu compter sur le soutien de sa famille, notamment ses deux petites sœurs,  pour affronter son quotidien difficile.

A son enfance Enfant, elle ne s’est jamais sentie jolie et elle pensait tout le temps que « Dieu m’avait maudit. » se remémore-t-elle. Puis de renchérir « Je me sentais moche, comme un monstre et j’ai pleuré en cachette tellement de fois ».

 

 

Elle voit les choses autrement

La jambe gauche de Mahogany pèse 45 kilos pour l’heure. Cela fait monter évidemment le poids de son corps sur la balance parce qu’elle pèse au total 136 kilos. Sa condition ne l’empêche de poster régulièrement ses photos sur Instagram. De temps à autre, elle subit encore des critiques des mauvaises langues.

 

 

Parmi les commentaires à sa photo, des internautes lui disent de se faire amputer sa jambe pour être plus jolie. Néanmoins, elle a appris à ne pas prendre à cœur tous ces jugements. Victime d’harcèlement à l’école, la jeune femme se souvient qu’une de ses camarades de classe lui avait balancé que sa jambe ressemblait à « un rouleau de jambon ». Mahogany a passé plusieurs années à détester son apparence physique mais aujourd’hui, elle a décidé de croquer la vie pleinement et à la vivre avec ses singularités. Elle a appris à s’aimer inconditionnellement.

 

 

Elle s’est confiée au média britannique : « Je veux inspirer d’autres personnes à célébrer leurs différences ». D’ailleurs, la combattante se sent belle à l’intérieur comme à l’extérieur et n’a plus aucune crainte pour montrer sa particularité sur les réseaux sociaux. Elle inspire les autres femmes à accepter avec bienveillance leurs défauts et à s’aimer soi-même.

 

 

Pour mieux vivre sa condition, la jeune femme réalise des massages et de la physiothérapie. Ces deux thérapies font partie d’un combat quotidien dont elle ne pourra s’en passer. Dans ce sens, elle doit s’hydrater convenablement, éviter le sel et l’alcool pour accélérer davantage le drainage de son système lymphatique.

Même avec son problème de santé, elle reste forte et soutient sa famille. Et elle poursuit également son rêve de devenir mannequin.

 

 

Apprendre à ’aimer et retrouver son estime de soi

Pour retrouver l’estime de soi, il existe des conseils inestimables à prendre en considération, d’autant plus si vous avez tendance à vous critiquer, à vous comparer, à détester certaine partie de votre corps et à vivre dans la frustration. Ainsi, Marie-Laure Cuzacq, auteure du livre L’estime de soi, Apprendre à s’aimer pour mieux vivre, relate quelques techniques qui vous aident à vivre en synchronisme avec vous-mêmes.

 

Entre personnalité et compétence, il y a toute une différence

Gardez en tête que l’estime de soi ne doit en aucun cas dépendre de l’apparence physique ou de ses capacités en classe, de ses performances sportives, sociales ou comportementales. A vrai dire, chaque personne est dotée de ses touts et ses faiblesses mais l’estime de soi doit être alimentée par la valeur intrinsèque que l’on se donne, sans aucune condition à remplir au préalable.

 

Bien accueillir ses imperfections

Personne n’est parfait et chaque individu est animé par une certaine limite, dont des peurs, des fragilités ou des échecs. Afin de s’accepter, il faut apprendre à accueillir ses défauts avec indulgence et admettre que la réalité n’est pas forcément conforme à l’image idéale que l’on a de soi. N’attendez pas la reconnaissance d’autrui car seule votre estime de soi pourra vous aider à atteindre votre bonheur.

 

Apprendre à dire non

L’authenticité et ses propres valeurs reposent sur le fait d’accepter celles des autres. Il faut alors connaître ses besoins et ses sentiments profonds. De cette manière, on apprend à formuler ses demandes de manière claire et sincère en plus de savoir dire non face à une proposition qui ne nous convient pas.

 

Négliger les pensées négatives

Le juge intérieur contraint souvent à développer des pensées qui déforment la réalité et vous incitent à vous décrier systématiquement. Ecoutez ces pensées parasites et posez-vous la question : « est-ce qu’elles sont vraiment constructives ? » Elles ne sont principalement pas fondées et provoquent des séquelles sur vous-mêmes.

 

Ne pas avoir peur des jugements

Certes, certains critiques sont jugés comme des insultes, voire désobligeantes. Mais, essayez plutôt de considérer chaque critique comme un moyen pour vous améliorer. Sachez poser les bonnes questions à votre interlocuteur.

 

Se fixer des objectifs réalisables

Nos actions quotidiennes et nos réussites sustentent l’estime de soi. Alors, fixez des objectifs réalistes et avancez petit à petit vers le succès.

 

Eviter de se comparer

Généralement, les comparaisons sont inutiles et éveillent de la frustration dans la vie. Inspirez-vous de vos personnalités préférées et discutez pour savoir leur parcours, leurs embûches mais aussi leurs réussites.

 

Complimenter les autres

Lorsque vous complimentez une personne, cela permet à votre interlocuteur de recevoir de la reconnaissance. En retour, vous êtes satisfait de votre agissement tout en restant toutefois authentique et sincère dans vos compliments.\