Lyon : Cet homme sans abris est parti sans rien payer après avoir accumuler une addition de 1500 euros – Recettes en Famille

Lyon : Cet homme sans abris est parti sans rien payer après avoir accumuler une addition de 1500 euros

by Emma

Si les humains se créent parfois une barrière entre eux, c’est en raison de la dissemblance qui existe. Certains se permettent de fréquenter des endroits de luxe alors que d’autres ne peuvent même pas dormir sous un toit. De là découle un sentiment qui détermine la vie d’injuste. Une histoire crasseuse relayée par 20 Minutes s’est déroulé à Lyon. En effet, l’homme sans abri a mangé des plats équivalents à 1500 euros et s’est filé sans payer un centime.

Les habitants ont chacun leur préoccupation principale dans la vie. Dans ce sens, certaines personnes peinent à trouver un endroit pour passer les nuits alors que d’autres réfléchissent des dépenses extravagants qu’ils ne tarderont pas à réaliser.

Les aléas de la vie valent une nuit en pleine milieu de la route pour plusieurs sans abris. A fortiori, grand nombres de d’entre eux essaient de trouver tant bien que mal, de quoi nourrir. Un homme sans domicile fixe a été interpellé par la police après avoir mangé sans payer son addition.

1500 euros à régler

Un sans abris se content de chiner dans les restes de nourritures. Et pour cause, ils ne bénéficient pas tout le temps des bienveillances des associations. Cependant, cet homme sans abris ne s’est pas contenté de suivre la foule, il s’est invité dans un hôtel de luxe situé à Lyon. Avant d’accumuler une addition de 1500 euros, cet homme dans les trentaines a mangé plus d’un plat dans le restaurant. Dès que son repas est fini, il a filé sans payer la somme. Les agents de l’hôtel ont agit et il a été interpelé par la police aux environs du Grand Hôtel-Dieu de la ville, vers 23h30.

Le sans abris n’a plus accès à sa carte bleue

Avant d’être embarqué par la police, la sûreté du Rhône affirmait que l’homme déloge u resto sans payer son addition de 1500 euros. Lorsque l’une unité d’intervention et la police secours aux voisinages du quai Jules Courmont a attrapé le suspect, il aurait invoqué qu’il a « oublié » le code de sa carte de paiement.

L’homme se voyait assuré et affirme qu’il comptait s’acquitter de la somme. Pour justification mais qu’il a oublié le code. Par malheur, l’incriminé a assemblé ultérieurement, sept implications procédurières, une raison qui a persuadé les autorités de la ville de ne pas lui tirer d’affaire. De par les circonstances, la police de Lyon affirme que cet homme est auteur de « filouterie d’aliments ».

Quand est-ce qu’une personne se trouve sans abris ?

Pour différentes raisons qui ne tiennent pas forcément au sujet, un individu peut se retrouver dans les rues. La dignité entière de la personne qui devient sans abris se voit atteinte, particulièrement en France, une nation où la situation demeure délicate. Comme le précise l’AMA, repoussés par la famille, grand nombre d’individus sans domicile fixe sont confrontés à un défaut de soutien matériel mais aussi émotif.

Certains des sans abris sont même diplômés mais qui ont subit un chômage qui leur frappe de plein fouet.

Et puisque tout le monde est différent, certains samaritains leur viennent en aident et offrent ce qu’ils ont à disposition. Parmi eux, des personnes bienveillantes peuvent leur proposer une habitation éphémère pour atténuer le sentiment de solitude.

Le site officiel de la Commission Européenne, établit divers profils des sans-abris. Parmi eux :

  • Des chômeurs depuis des années ou des personnes dans une condition de versatilité ;
  • Des migrants ;
  • Des patients qui souffrent de maladies chroniques ;
  • Des personnes âgées :
  • Des individus qui ont été propulsés de la famille ou qui ont subi une rupture de couple ;
  • Des personnes à court de ressources et ne parviennent pas à trouver un domicile ;
  • Des ex-prisonniers, des personnes qui viennent de sortir d’un centre de soin ou d’un foyer public, et qui n’ont, ni de support affectif ni de soutien financier.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend