News

Les spécialistes de la peau conscientisent les personnes sur des nouveaux signes qu’ils ont trouvés sur le coronavirus.

Dès que l’on a découvert le nouveau coronavirus dans la province de Wuhan en Chine, un pléthore de scientifiques veulent trouver le vaccin, ou un traitement efficace pour stopper cette pandémie en cours. Avec la conscientisation des personnels de la santé, et des membres des gouvernements dans tous les pays qui se sont mobilisés ensemble, la population est actuellement consciente des manifestations de la maladie. Par ailleurs, avec les caractéristiques du coronavirus assez surprenants, on en apprend toujours tous les jours sur la pandémie. La plus récente actuellement est les caractéristiques que les dermatologues ont trouvées sur des patients du Covid-19. Apparemment, ils ont présenté des symptômes de la peau intrigants, d’après le Parisien.

Les statistiques actuels sur la pandémie qui se propage dans le monde est : 80142 personnes décédées dans plus de 192 pays, d’après les informations de l’Agence France-Presse. Cette statistique peut présenter des écarts par rapport à la réalité, puisque seul les mort à l’hôpital ont été dénombrés, et le dépistage continu encore. C’est à cause de ces chiffres effrayants, que les scientifiques veulent coute que coute, faire des recherches pour changer la donne, contre le coronavirus. On voit déjà les résultats, en appliquant les gestes barrières partout dans les villes. Par contre, des recherches sont encore à faire si on veut vraiment mettre fin à cette pandémie. Dans cette perspective, les dermatologues ont trouvé des signes sur la peau des victimes du virus.

Plusieurs signes à observer sur le coronavirus

On sait déjà qu’il existe des symptômes du Covid-19 qui sont similaires à ceux de la grippe, comme : “Écoulement nasal, fièvre, toux, courbature, fatigue”. Le Dr Pierre Parneix, médecin hygiéniste spécialiste de santé publique, a expliqué que ces similarités font toujours confondre la maladie à la grippe. Arnaud Fontanet, directeur du département de Santé globale à l’Institut Pasteur, est aussi du même avis : « il est très difficile de faire la différence » entre la grippe et le coronavirus. Les patients peuvent ressentir une fièvre, une sensation de courbature, une fatigue et une toux quelques jours plus tard. En sus, les maux de gorge, les maux de tête, les douleurs musculaires ainsi que la diarrhée ou la congestion nasale peuvent être des signes de la maladie, rapportent les médecins.

Ce qui peut alarmer, c’est une sensation d’essoufflement qui peut être ressentie dans certains cas. En effet, si la maladie est difficile à détecter, c’est principalement parce que les signes cliniques peuvent varier d’un patient à l’autre. Néanmoins, la découverte de nouveaux symptômes relatifs au Covid-19 permet de mieux repérer l’infection virale. Dernièrement, la perte de l’odorat, accompagnée ou non d’une perte de goût, a été associée au Covid-19. Le Dr Alain Corée, médecin ORL à la Fondation Rothschild à Paris, explique que ce signe est spécifique à cette maladie émergente. 

Les symptômes dermatologiques accablants

Contrairement aux signes énoncés ci-dessus, des symptômes dermatologiques sont aussi accablantes. D’après un communiqué de presse, par le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV) “Un groupe Whatsapp de plus de 400 dermatologues (libéraux et hospitalo-universitaires) organisé par le SNDV, a mis en évidence des lésions cutanées, associées ou non à des signes de Covid”. Cette information a été relayée par Ouest France. D’après eux : “Il s’agit d’acrosyndromes (aspect de pseudo-engelures des extrémités), apparition subite de rougeurs persistantes parfois douloureuses, et des lésions d’urticaire passagères”. Le Dr Luc Sulimovic, dermatologue et président du SNDV, a informé que “c’est notamment le fait que les cas observés concernant des adolescents et des adultes jeunes qui nous alerte”. Ainsi, le 30 mars on a conscientisé les dermatologues à être vigilant. Les médecins ont expliqué que : “Des signes cutanés à type de lésions maculopapuleuses érythémateuses – rougeurs cutanées – atteignant exclusivement le visage, ont été observés par le service de Dermatologie de l’hôpital Henri Mondor à Créteil chez trois patients (un enfant et deux adultes) ayant une infection très probable ou confirmée par Covid-19”.

D’après Catherine Oliveres-Ghouti, membre du syndicat des dermatologues, le bon geste est d’envoyer les photos de manifestations cutanées à leurs dermatologues respectifs. Selon Annick Barbaud, chef de service de dermatologie et Allergologie à l’Hôpital Tenon à Paris, “il y’a peu de manifestations cutanées dans cette maladie”. D’après toujours le Dr Annick, il faut faire des analyses sérologiques et des biopsies pour avoir plus de détails sur ces problèmes cutanés. Par contre elle affirme que cela peut-être une : “forme bénigne de la maladie”. Après l’alerte faite par les dermatologues, Jérôme Salomon, Directeur Général de la santé, a déclaré ne pas savoir ce symptôme. Il a déclaré que : “Comme vous le savez, nous apprenons chaque jour sur ce virus et certains décrivent des formes qui n’étaient pas connues. Mais sur cet aspect dermatologique je n’ai pas vu de publication”.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend