Les raisons pour lesquelles les couples japonais ne dorment pas dans un même lit – Recettes en Famille

Les raisons pour lesquelles les couples japonais ne dorment pas dans un même lit

by Emma

La manière de mener la vie de couple repose sur les coutumes. Pour le Japon, les maris et femmes ne dorment pas ensembles, ce qui parait inhabituel pour les autres pays. Les raison de cette habitude sont nombreuses. Découvrez dans cet article les éclaircissements à ce sujet.

Selon un article de Japan Times, le fait de dormir séparément est réfuté par tous, sauf le pays du Soleil levant. Les couples mariés nippons dorment chacun sur son lit pour certaines causes. Cette coutume est loin de traduire une union déplaisante à leur égard.

Les couples mariés en Japon dorment séparément

Chaque couple marié au Japon ont des lits séparés, quoi que la demeure doit petite ou grande. Cette tradition parait baroque mais le sommeil est tout ce qu’il y a de plus sacré pour les Nippons. C’est avant tout, une manière de préserver sa santé et cela ne cause aucun problème dans la relation de couple.

Les heures de sommeil entre l’homme et la femme sont différentes

La raison repose sur les décalages horaires, du fait de leurs boulots. Par exemple, si vous dormez déjà est que votre partenaire vous réveille pour aller travailler la nuit, cela développe des problèmes de santé grave puisque le corps a besoin d’un repos complet à ce moment. Le lit séparé permettra alors de bénéficier chacun d’un meilleur sommeil réparateur.

Le bébé dort avec sa mère

Au Japon, nombreuses sont les mamans qui dorment avec leurs bébés. A la naissance de leur enfant, le papa peut décider de dormir avec sa femme ou encore de choisir une autre pièce de la maison. Selon Audrey Larone Jumeau, infirmière, partager le même lit octroie plusieurs bienfaits pour la maman et le nouveau né. Cela facilite la situation quand il est temps d’allaiter le bébé. C’est un avantage pour le sommeil des parents, ils n’ont plus à se lever pour donner à manger ou pour consoler leur bébé quand il pleure. En sus, la maman pourra vérifier facilement l’état de son enfant et rapidement. Le contact peau à peau est aussi un privilège pour le bébé que pour la mère.

Les lits séparés ne traduisent pas un péril dans les couples japonais

Pour les pays occidentaux, séparer la chambre de couple est souvent suivi de dispute entre les couples. En revanche, les Japonais ne contemplent pas cette situation comme étant une source de problème entre les mariés. La population nippone préfère dormir sans aucun son venant de leur époux (se), comme des renflements ou des mouvements lors du sommeil.

« C’est tout simplement choisir le confort »

Lors de son interview avec Psychologies, Jean-Claude Kaufmann, sociologue, affirme que cette coutume est utilisée dans l’aristocratie et elle est en train de devenir populaire. Au début du couple, chaque partie est plus tactile et ressent un réel envie de se trouver à côté de l’autre. « Faire chambre à part, c’est choisir le confort » ajoute le spécialiste. Cette habitude n’est nullement pas une fatalité pour le couple. C’est une opportunité pour renouveler le désir sexuel entre les deux, ainsi que de réinventer la vie amoureuse. En plus, il détaille que les coutumes prônent au dessue de tout. En fait, le bonheur dans la vie de couple repose sur les activités partagées dans la chambre. Pour le sociologue, « Ce qui compte, c’est d’y faire quelque chose à deux, de posséder une grammaire qui ne vaut que pour ce couple-là : avoir des oreillers ou un traversin, une ou deux couettes, éteindre ou pas la lumière ; et tout ce qui est négocié ».

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend