Les médecins lancent une nouvelle alerte concernant la maladie de Lyme

A la fois méconnue et négligée, la maladie de Lyme est d’origine infectieuse. Elle peut être potentiellement grave et est causée par la transmission de bactérie suite à une morsure de tique. En tout cas, cet article vous révèle tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie…

La bactérie de la maladie de Lyme est un spirochète qui est porté par de très nombreuses espèces d’animaux sauvages, comme les sangliers, les cervidés, les petits rongeurs, mais aussi le bétail. Différentes espèces de borréliose et de tiques sont concernées selon les pays.

Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme est la maladie bactérienne transmise lors d’une morsure de tiques.

Si l’infection n’est pas soignée, elle peut être chronique et peut ainsi diffuser de la peau à tout votre organisme. Elle provoquera alors des complications plus graves pouvant toucher de nombreux organes, notamment le cerveau, le cœur, etc.

Lorsqu’elles sont infectées, les tiques transmettent la bactérie aussi bien aux humains qu’aux animaux de compagnie tels que les chiens. Les piqûres des tiques ne sont pas douloureuses. C’est pour cela que vous pouvez avoir été piqué sans même le savoir.

Les complications sont faciles à prévenir étant donné que la maladie de Lyme peut se traiter sans difficulté à condition qu’elle est détectée très tôt. Pour informations, elle se manifeste environ dans les 3 à 30 jours après que vous ayez été piqué par la tique. Le principal symptôme est l’apparition d’une plaque rouge inflammatoire sur la peau, plus précisément autour de la zone de morsure. Celle-ci se trouve généralement au niveau des membres inférieurs humains.

Pourquoi cette maladie fait-elle de nombreuses victimes chaque année ?

Voir aussi:  Avoir un ventre plat et des abdos de rêve en seulement 6 minutes !

Aux USA et au Canada, il a été estimé que la maladie de Lyme est aussi bien mal soignée que mal diagnostiquée. Pourtant, elle ne doit pas être prise à la légère par les scientifiques. Elle doit même bénéficier de fonds publics afin de pouvoir établir des recherches approfondies sur ses traitements.

Comme ils sont souvent mal diagnostiqués, plusieurs cas de cette maladie peuvent devenir chroniques et entraîner ainsi des conséquences graves, d’ordre articulaire et neurologique.

Afin d’éviter ce risque, il est important de procéder à l’amélioration des tests, dont certains d’entre eux datent d’il y a une trentaine d’années, mais également d’optimiser la disponibilité des nouvelles méthodes diagnostiques.

Il n’existe aucun vaccin capable de guérir cette maladie :

Comme il n’y a pas de vaccin prévu pour combattre la maladie de Lyme, une association de médecins de nationalité américaine et canadienne ont signé une pétition à leurs gouvernements respectifs afin de prendre en compte de nombreuses données scientifiques et de permettre des fonds pour aboutir à un remède curatif ou préventif.

D’après la communauté scientifique, cette inconscience humaine et cette négligence d’ordre thérapeutique, sont impardonnables provenant des pouvoirs publics. Pour sa défense, le gouvernement américains indique que la totalité du dépistage des cas de cette maladie se trouve dans une forme articulaire. Pourtant, c’est totalement mensonger.

Que ce soit au Canada, aux USA, au Royaume-Uni ou en France, de nombreux patients ainsi que leurs proches vont porter plainte contre des laboratoires. En effet, ils les accusent pour la vente de tests, mais aussi des protocoles n’ayant aucune assurance et qui ne sont pas validés par une étude sérieuse et mandatée par l’Etat.

Pour voir la suite, cliquez sur la page suivante (le bouton rouge en dessous)

Voir aussi:  Les bienfaits de la consommation de gélatines de vinaigre
To Top

Send this to a friend