Les maquillages pour homme sont en vogues actuellement – Recettes en Famille

Les maquillages pour homme sont en vogues actuellement

by Emma

Alors que le cosmétique est depuis sa création dominé par les femmes, mais à l’heure, le sexe opposé semble de plus en plus charmé par la routine beauté. Plusieurs gammes de produits cosmétiques sont de plus en plus ouverts aux hommes, dont l’eyeliner, le fond de teint, le fard à paupières. Cette tendance va du plus discrète aux plus artistiques.

Sur les réseaux sociaux, il est de plus en plus fréquent de voir des publications d’hommes partageant leur passion pour les produits de beauté et notamment le maquillage. Esthétique ou artistique, ce dernier ne semble plus exclusif aux femmes. Mais si une majorité considère cette tendance comme un phénomène récent, cela date en réalité de plusieurs siècles.

Maquillage pour homme : Déjà prisé depuis fort longtemps

Selon  Anne-Marie Granet-Abisset, chercheuse au Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes et professeure d’histoire contemporaine devant le micro de l’Express, le maquillage masculin n’est qu’un revu sur le passé.

En effet, c’est une pratique ancienne qui ne fait que revenir. A vrai dire, le maquillage implique une modification de l’esthétique et du visage, contrairement aux idées reçues. C’est une tendance aussi ancienne pour la gent masculine que pour les femmes.

Historiquement, la pratique remonterait jusqu’au 16ème siècle, ou même avant, au moment où les fards étaient prisés par l’élite de l’artistocratie. De ce fait, les hommes avaient pour objectif d’exprimer leur noblesse en appliquant du blanc de céruse sur la peau. Cette couche crée une sorte de masque mais aussi une nouvelle face, comme le précise l’experte. La pratique n’a pas duré jusqu’à la Révolution française, du fait de la bourgeoisie qui n’a pas consenti à certaines habitudes relatives à l’aristocratie.

A l’époque des pharaons de l’Egypte antique, ces personnalités utilisaient aussi des produits sur la peau. Selon Benjamin Coulomb, doctorant en histoire “Les pharaons se mettaient déjà des produits sur la peau, notamment pour les rites funéraires”, avant d’ajouter que ces rites sont destinées à transformer l’apparence, la structure ainsi que l’odeur de la peau.

Des diktats en pleine évolution

La popularisation du maquillage pour homme n’est pas indemne d’embûche mais elle se crée au fur et à mesure un chemin et s’adapte à une société dont les normes et les diktats sont astatiques. “Dès le milieu du XIXe siècle, quand le terme ‘maquillage’ est créé, cela renvoie au fait de prendre soin de soi pour exister socialement”, précise Anne-Marie Granet-Abisset. Ladite pratique n’a pas disparu puisqu’actuellement, les normes socio-culturelles et certains codes sociétaux la vénèrent encore.

On a pu voir le maquillage des hommes disparaître au profit d’une puissance exacerbée pendant quelque temps, la pop culture a fait revivre cette tendance des années 60. Ce qui revient à dire que les maquillages masculins sont en constante évolution.

Freddy Mercury, David Bowie mais aussi Prince font partie des icônes qui ont chaviré les conventions et qui ont tout de même marqué les esprits avec des traits d’eyeliner sur les yeux, l’application de vernis à ongles. Visiblement, cette tendance refait surface avec une approche plus large de la beauté ainsi qu’une perception plus affranchie de la masculinité.

Maquillage pour homme : Pour exprimer sa particularité

Plusieurs hommes délaissent les principes archaïques de la virilité et les pratiques genrées et ont laissé place au maquillage. Selon Christine Catselain-Meunier, spécialiste du féminin, du masculin et de la flexibilité des identités, la raison de ce changement de style c’est que le déni des genres déterminés octroie plus d’inventivité aux personnes en quête de liberté. En fait, ce sont les personnes qui souhaitent exprimer leur particularité envers les autres.

D’après la conclusion d’une recherche de la société Reportlinker, parue sur le magazine Elle, il est révélé qu’en 2016, le marché mondial des produits cosmétiques pour homme étaient dans les 40 milliards d’euros, et l’estimation est au delà des 55 milliards d’euros en 2026.

Lors de son entretien avec Elle, Jeremy, âgé de 22 ans, relate que pour l’heure, le maquillage fait partie intégrante de sa routine de vie et, ce depuis déjà des années. Ainsi, il affirme : “j’ai toujours eu des rougeurs au niveau du nez et des joues et me maquiller m’a permis de ne plus avoir peur qu’on les remarque”. D’autres hommes font du monde du cosmétique leur carrière.

Nombreux sont les Instagrameurs qui publient leur “routine make-up” et de créer de nouvelles astuces selon les demandes de leurs communautés. Ce qui est sûr, c’est que la pratique repose essentiellement sur le goût de chacun avant de d’être liée au sexe, à l’orientation sexuelle mais aussi aux sujets de genre.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend