Les loups sont désormais des espèces protégées selon l’Union Européenne – Recettes en Famille

Les loups sont désormais des espèces protégées selon l’Union Européenne

by Emma

L’UE a décidé que les loups feront partis des espèces protégées, quel que soit l’endroit où ils se trouvent.

Le 11 juin, la cour de justice de l’Union Européenne a promulgué sa décision : « les loups sont désormais une espèce protégée, même s’ils se trouvent proches des habitations. »

La décision est officielle, les loups sont une espèce protégée au niveau international. Dorénavant, ils ne peuvent plus être traqués même s’ils s’éloignent de la forêt, leur habitat habituel.

Comme l’édicte un texte relayé par RTL, il n’existe plus de limite ni de frontière à leur préservation :

« La notion d’aire de répartition naturelle est plus vaste que l’espace géographique qui présente les éléments physiques ou biologiques essentiels à la vie ou à la reproduction. Cette zone s’étend dans le cadre de son comportement naturel. »

Suite à une affaire qui est relative datant de 2016 en Roumanie, la cour de justice de l’UE a prononcé ce verdict. Dans cette affaire, un loup s’est trouvé trop près de la maison d’un habitant. Le propriétaire de la maison l’avait alors capturé mais il a réussi à s’échapper vers la forêt.

De par cette décision, l’UE prohibe formellement la capture d’un loup même s’il s’approche du village, sauf dérogation de l’autorité nationale compétente.

Cette décision suit en effet la directive Habitats, une loi adoptée en 1992. Les clauses de cette juridiction garantissent la protection de plus de 200 types d’habitats et environ 1000 espèces animales.

« Elle assure la conservation d’un large éventail d’espèces animales et végétales rares, menacées ou endémiques », peut-on lire dans les affirmations de l’Union Européenne.

La directive contribuera probablement à éviter la disparition totale des loups dans les pays européens. Et pour cause, cette population reste très fragile, avec seulement quelques milliers d’animaux or que les loups joueraient un rôle prépondérant au titre de prédateurs. Leur présence serait véritablement bénéfique pour l’écosystème.

Share to your social media accounts!

Send this to a friend