Les cellulites peuvent être traitées avec des remèdes naturels insoupçonnables – Recettes en Famille

Les cellulites peuvent être traitées avec des remèdes naturels insoupçonnables

by Emma

Selon une statistique à l’échelle mondiale, 9/10 femmes ont des cellulites sur une certaines partie du corps. Malheureusement, elles sont inesthétiques et peuvent déteindre sur l’estime de soi. Mais pire encore, ce phénomène provoque des fois, des afflictions hors du commun. Une annonce positive est que les cellulites sont remédiables. Afin de les éliminer, vous pouvez recourir à des astuces naturelles idéales pour la tonicité de la peau.

Les cellulites : Une malédiction pour les femmes ?

Négatif, les cellulites ne sont pas une malédiction pour les femmes. Il s’agit d’un fait tout naturel qui peut atteindre les femmes de manière générale. Néanmoins, certains hommes ont ces traces blanches sur la peau. La statistique est de un sur dix hommes. Visiblement, la cellulite est la dilatation et l’inflammation des cellules adipeuses, les adipocytes, qui se localisent sous la peau. Sachez que ce tissu adipeux renferme tout de même des fibroblastes provenant du collagène et de l’élastine, et des vaisseaux sanguins. Si les cellulites ont un aspect rebutant, c’est parce que le tissu adipeux se trouve détérioré et gonfle.

Le tissu adipeux a comme rôle de comporter l’énergie véhiculée par des lipides, ou des glucides transformés en lipides ingérés par le biais des alimentations. Alors, les adipocytes sont des réserves d’énergie que vous pourrez utiliser lorsque vous en avez besoin. C’est le cas lors des efforts physiques. Théoriquement, l’équilibre en les apports et les dépenses énergétiques limite la quantité des adipocytes, puisqu’ils sont évacués régulièrement, raison pour laquelle le corps ne grossit pas. Cette situation ne provoque nullement de cellulites de manière théorique.

Quels sont les causes des cellulites ?

Les facteurs de cellulite sont variables. Voici les facteurs probables de ce désagrément :

  • Un facteur génétique

Si une personne a des cellulites, il est possible que sa progéniture l’ait aussi. En sus, l’adiposité ne constitue pas une condition exclusive mais certaines personnes minces peuvent aussi être concernées.

  • Des troubles de circulation sanguine

La rétention d’eau par le corps peut découler d’une mauvaise circulation sanguine et lymphatique. De ce fait, les échanges intra- et extra-cellulaires se trouvent limitées, donc les cellules ne reçoivent pas assez de nourritures et d’oxygénations. De plus, l’organisme ne peut pas se débarrasser des toxines de manière adéquate, d’où l’inflammation et le gonflement des adipocytes. De surcroît, le tissu de soutien qui renferme de collagène et d’élastine finit par être altéré et déformé. Solution ? Il est fortement conseillé de réaliser des sports et de mettre des habits moins serrés pour ne pas entraver aux circulations sanguines.

  • Un déséquilibre alimentaire

La consommation d’aliments riches en sucres raffinés et en acides gras saturés fait partie des éléments déclencheurs des cellulites. Par exemple manger des céréales en grande quantité. D’ailleurs, c’est le sucre qui est responsable de la glycation du collagène. Cette dernière s’agit d’une protéine fibreuse qui enveloppe les adipocytes. En cas de glycation, donc quand les sucres s’attachent aux protéines, les fibres de collagène deviennent très dures et rigides et empoignent les cellules graisseuses. De ce fait, les graisses que ces éléments contiennent  n’arrivent plus à mobiliser de manière aisée et les cellulites se forment.

Les acides gras saturés, quant à eux sont une mine d’énergie, facilement stockable, mais que vous pourrez solliciter que très peu en cas d’effort. Dans un tel cas, l’organisme n’en brûlera qu’une part. Evitez les édulcorants et les exhausteurs de goût, notamment dans les produits des industries. Il en est de même pour les boissons et produits light qui nuit à notre santé.

  • Un trouble d’hormone

C’est le cas de prééminence des œstrogènes quand ils sont suffisamment excessifs comparés au taux de progestérone alors que ces deux hormones possèdent des rôles opposés. Les œstrogènes permettent de stocker plus de graisses et de plus d’eau dans le corps, ce qui fait que les adipocytes et tout le tissu adipeux gonflent. En revanche, la progestérone favorise la mobilisation de tissus graisseux en tant que source d’énergie et elle est aussi dotée d’action diurétique. Vous l’aurez compris, la progestérone combat la cellulite. Gardez à l’esprit que le déséquilibre hormonal relatif à l’âge, à des médicaments contraceptifs ou la ménopause, sont des origines de cellulites.

  • Une baisse de performance du tissu conjonctif

La peau subit un relâchement lorsque le taux de collagène et d’élastine baisse. Il y aura donc moins de protection des cellules adipeuses, ce qui rend le tissu conjonctif facilement déformable et visible. Ce désagrément peut également découler d’un manque de protéines et de gélatine dans son régime alimentaire.

Voici les 3 types de cellulites

On parle de cellulite aqueuse en cas de rétention d’eau liée à une insuffisance veineuse et lymphatique. Dans un tel cas, l’eau s’accumule, notamment sous l’effet des hormones. Le cas est d’autant plus actif lors de l’ovulation ou précédant les périodes de menstruations. Si vous endurez ce type de cellulite, vos jambes et vis chevilles peuvent subir des gonflements ou des sensations de lourdeurs.

Quant à la cellulite adipeuse, elle est relative à un stockage de quantité de énorme en graisses dans le corps.

Enfin, la cellulite fibreuse est relative à un cas extrême. Les patients de cette condition en souffre jusqu’à plus d’une année. Dans un tel cas, les tissus deviennent rigides et les cellulites sont plus visibles et douloureuses au toucher.

Comment éliminer les cellulites en 5 astuces ?

Il est possible de remédier aux cellulites, quelle que soit sa variété, en adoptant un mode de vie sain.

  1. Adoptez une alimentation saine et équilibrée

En premier lieu, il est indispensable de ne plus consommer des aliments riches en sucres raffinés et ceux à un taux de glycémie élevé. En cause, ces groupes alimentaires sont responsables d’un stockage en graisse trop élevé, ce qui fait appelle à la glycation. Les aliments ultra-transformés et industriels sont aussi à éviter pour éviter les cellulites. Ils sont regorgés de trop de sucres, de sel, d’édulcorants, d’exhausteurs de goût et d’acides gras saturés. Ce n’est pas tout, évitez tout de même les produits laitiers puisqu’ils sont responsables d’inflammation et d’une réponse à l’insuline élevée. Pour ce qui est du sel, ne vous en privez pas mais simplement de limiter la dose pour équilibrer l’électrolyte.

Intégrez très souvent des légumes et fruits dans votre alimentation. Raison ? Ils apportent une meilleure circulation sanguine, élimine l’excès d’eau dans le corps et véhiculent plus d’antioxydants pour notre corps. Faites le plein en protéines car elles permettent de maintenir l’élasticité de la peau, surtout par la synthèse de collagène et d’élastine.

Faites en sorte que vos plats contiennent des oméga-3, ce sont des lipides qui peuvent être brûlés aisément par l’organisme. Ces nutriments sont présents dans les petits poissons gras comme les sardines et les maquereaux, mais aussi dans des huiles végétales, notamment le colza, le lin ou la noix. Le plus important est également de s’hydrater suffisamment. Le thé vert permet tout de même d’éliminer la rétention d’eau par le corps.

  1. Faites des exercices physiques

Una activité physique régulière contribuera à performer votre organisme. En cause, plus vous réalisez des efforts physiques, plus vous limitez le taux de graisses dans votre corps. Il serait salutaire d’effectuer de la marche et des courses à pieds dans le quotidien. De plus, les sports permettent de favoriser la circulation sanguine et lymphatique en plus d’améliorer le maintien de la peau et du tissu adipeux. Ce n’est pas tout, faires des sports améliore son état de stress et évite les décharges de cortisol, qui favorise la prise de poids, notamment sur la partie abdominale.

  1. Préservez une meilleure circulation sanguine

Pour une meilleure circulation du sang, misez sur les plantes naturelles et celles aux effets diurétiques. Préparez un cocktail de plantes veinotoniques et anti-œdémateuses et consommez-en tout au long de la journée. Faites de cette habitude un traitement durant des mois. Restez patient pour obtenir les résultats escomptés. Vous pouvez par exemple utiliser de la piloselle, aussi appelée Hieracium pilosella ou de l’orthosiphon, connu sous le nom d’Orthosiphon Staminaeus.

  1. Mieux équilibrer les hormones

Privilégiez les graines germées de brocolis pour un meilleur équilibre hormonal. En fait, cet aliment est regorgé d’indol-3- carbinol, responsables de l’élimination des œstrogènes par le foie. Ce processus évite à coup sûr son entassement dans l’organisme.

Pour les personnes qui souffrent d’un excès d’œstrogènes et qui se manifeste par une rétention d’eau, un gain de poids prompt et par un syndrome prémenstruel très marqué, il est préconisé de consommer un végétal phytoprogestagène. Ce dernier permet de mimer les effets de la progestérone dans le corps du patient. Un exemple connu de cette plante, c’est le gattilier ou Vitex agnus sous son nom scientifique. Il serait judicieux d’en consommer pendant 14 jours par mois, donc du 12e au 26e jour de votre cycle menstruel. La dose est de 15 gouttes de teinture mère à raison de deux fois par jour.

  1. Le massage

L’application topique constitue une meilleure astuce pour éliminer les cellulites. Il s’agit du palper-rouler, le fait de pincer un pli de peau entre les doigts et de le faire rouler pour chasser les graisses encellulées dans l’organisme. Massez la partie concernée deux fois par jour en utilisant une préparation à base d’huiles essentielles drainantes, décongestionnantes et lipolytiques.

Une recette d’huile de massage

Vous aurez besoin de :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de genévrier (Juniperus communis) : une huile dotée d’action drainante et décongestionnante ;
  • 20 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) pour décongestionner la veine elle permet de déloger les amas de graisses du fait de son action lipolytique ;
  • 10 gouttes d’huile essentielle de cyprès (Cupressus sempervirens, une huile dotée d’une vertu décongestionnante veineuse et de propriété anti-inflammatoire et tonifiant ;
  • Huile végétale de calophylle inophyle (Calophyllum inophyllum) (QSP), à la fois tonique et protectrice du tissu veineux.

Il suffit de mélanger les ingrédients et de transférez dans un flacon en verre. Appliquez cette huile fait maison sur les cellulites et réalisez un massage.

A noter

Les femmes enceintes et allaitantes sont prohibées d’utiliser cette préparation.

Il en est de même pour les patients qui souffrent de pathologies hormono-dépendantes, de trouble asthmatique et d’épilepsie.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend